Quels sont les frais d’une assurance vie ?

L’assurance vie est à ce jour le contrat d’épargne le plus plébiscité par les épargnants français, car il permet de bénéficier de davantage de rendement qu’un livret ou qu’un compte épargne classique par exemple. Néanmoins, les frais de l’assurance vie peuvent venir diminuer les gains obtenus via les différentes opérations réalisées par vos soins ou par votre conseiller financier. Frais d’entrée, de gestion ou encore frais d’arbitrage : focus sur les différents frais de l’assurance vie. 

Comment fonctionne une assurance vie ?

Une assurance vie est un produit d’épargne, au même titre qu’un livret A ou qu’un plan épargne logement par exemple, cependant, son fonctionnement est assez différent. En effet, contrairement à un compte épargne, l’assurance vie n’est pas composée uniquement de capital en euro, mais aussi d’unités de compte, qui sont des parts investies dans diverses sociétés ou organismes. 

L’assurance vie est particulièrement intéressante pour de nombreuses raisons, et notamment, car elle permet d’obtenir un taux de rendement bien plus élevé que ceux proposés par les livrets et comptes épargnes, même si celle-ci implique une prise de risque plus grande puisque les unités de comptes acquises à un certain moment peuvent perdre de la valeur et ainsi ne pas apporter de plus-value aussi importante que prévu. 

Néanmoins, elle a un inconvénient : les frais de l'assurance vie, qui peuvent être facturés à diverses étapes et ainsi diminuer votre bénéfice. Pas d'inquiétude cela dit : ils n'égalent pas les gains réalisés et font donc de ce type de contrat un contrat particulièrement louable. 

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Les différents types de frais d’une assurance vie

Contrairement à un livret sur lequel il suffit de déposer et de retirer de l’argent en fonction de vos besoins, l’assurance vie implique un niveau assez important de gestion, mais aussi de l’arbitrage afin de modifier la répartition de l’épargne sur diverses unités de compte. C’est pourquoi les frais de l’assurance vie sont inévitables. Voici des explications plus concrètes sur les différents frais auxquels vous devez vous attendre si vous souscrivez à une assurance vie. 

Les frais d’entrée

Les premiers frais de l’assurance vie dont vous devez vous acquitter lorsque vous souscrivez à ce contrat sont les frais d’entrée. Exprimés en pourcentage, et généralement situés aux alentours des 3%, ces frais sont versés en une seule fois lors de l’établissement du contrat et donc de l’ouverture de votre compte assurance vie. 

Chaque établissement financier fixe le montant de ses frais d’assurance vie et notamment de ses frais d’entrée, et ceux-ci sont généralement négociables : il est possible de les réduire si vous investissez une somme importante, ou que vous vous engagez contractuellement à effectuer des versements réguliers sur ce compte par exemple. 

Les frais de versement

À chaque fois que vous souhaitez verser des fonds sur votre compte assurance vie, vous devez vous acquitter des frais de versement. Là aussi, le montant de ces frais est exprimé sous forme de pourcentage et est fixé par l’établissement financier par lequel vous avez choisi de passer pour souscrire à une assurance vie. 

Cela peut sembler contraignant, néanmoins, il est relativement simple de limiter la perte de fonds liée à ces frais : il suffit de convenir d’une fréquence de versement assez espacée, comme une fois par mois ou une fois par trimestre par exemple. Ces frais sont également limités à 5% par an. 

Les frais de gestion

Il existe deux types de frais de gestion : les frais classiques, et les frais de gestion sous mandat. En effet, vous pouvez décider de gérer vous-même les achats d’unités de compte, auquel cas, vous devrez uniquement vous acquitter des frais de gestion classiques, compris généralement entre 1% et 2% de l’encours.

Cependant, gérer soi-même une assurance vie demande des connaissances assez pointues et prend du temps. C’est pour cette raison que la plupart des titulaires choisissent l’option de la gestion profilée, appelée aussi gestion sous mandat. Ici, un gestionnaire professionnel s’occupe entièrement de l’assurance vie, ce qui entraîne des frais supplémentaires. 

Faire appel à un professionnel offre une plus grande tranquillité d’esprit et permet également d’améliorer le rendement de votre assurance vie, néanmoins, des frais de gestion supplémentaires seront ajoutés. En général, ceux-ci se situent entre 0,10% et 0,40% des capitaux présents sur le compte. 

Les frais d’arbitrage

Comme expliqué précédemment, le fonctionnement d’une assurance vie implique de placer de l’argent sur des unités de compte, afin d’espérer obtenir de la plus-value lorsque celles-ci prennent de la valeur. Pour que cette stratégie soit efficace, il est essentiel de modifier régulièrement la répartition du capital : c’est ce que l’on appelle l’arbitrage. 

Que vous ayez choisi de gérer vous-même votre assurance vie, ou que vous ayez opté pour un mandat gestion, les frais d’arbitrage font partie des frais de l’assurance vie que vous retrouverez chez la plupart des organismes financiers auprès desquels vous pouvez souscrire à une assurance vie. Néanmoins, certains ne les facturent pas, ou en offrent plusieurs par an. 

Contrairement à d’autres frais de l’assurance vie, les frais d’arbitrage ne sont pas nécessairement appliqués sous forme de pourcentage. Ils peuvent évidemment l’être, et sont dans ce cas compris entre 0,5% et 1%, mais peuvent aussi être prélevés forfaitairement à chaque opération de transfert. 

Les frais de rachat et de sortie anticipée

Parmi les frais de l’assurance vie, on retrouve également les frais de rachat et de sortie anticipée. En effet, si vous avez tout à fait la possibilité de retirer votre capital pendant toute la durée du contrat, cela peut engendrer des frais, car l’assurance vie est un contrat à moyen ou long terme. 

Les frais de rachat ou de sortie anticipée sont également exprimés sous forme de pourcentage et sont fixés par chaque organisme financier, néanmoins, ils sont plafonnés par la loi à 5%. De même, ils ne peuvent être appliqués que sur les contrats qui ont été souscrits il y a moins de 10 ans. 

Les frais de succession

L’un des autres avantages de l’assurance vie se situe au moment de la succession. En effet, ces assurances sont souvent traitées en dehors du processus classique de succession, ce qui permet de ne pas inclure le montant présent sur celle-ci dans le patrimoine soumis aux frais de succession. 

Attention cependant : cette règle s’applique uniquement sur les versements ayant été effectués avant les 70 ans de l’assuré. Ainsi, si vous souhaitez vous constituer une épargne sur une assurance vie afin de la transmettre à vos héritiers, il est grandement conseillé d’effectuer les versements avant votre 70ème anniversaire. 

Vous avez d'autres questions concernant les frais de l'assurance vie et éventuellement discuter de votre projet avec des experts ? Les conseillers Perlib sont disponibles dès à présent pour répondre à toutes vos demandes et vous accompagner dans vos projets d'épargne. 

Mettez en place votre contrat

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 164 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilité
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727.

logo-orias.svg