Assurance Vie pour les professions libérales : le guide complet !

Victime de nombreux clichés : « placement pour riche », « argent bloqué », « assurance décès »… l’Assurance Vie n’en est pas moins le placement préféré des français. Souplesse, liberté, optimisation fiscale, il faut dire que ce produit d’épargne multifonction présente bien des avantages qui n’ont pas fini de séduire les professions libérales. Entrés tardivement sur le marché du travail, dotés de revenus confortables mais de peu de temps pour s’intéresser à leur épargne, les travailleurs indépendants comptent parmi les épargnants les plus friands de ce contrat. Pourquoi devriez-vous faire comme vos confrères et adopter ce placement ? Suivez le guide, on vous explique !

Comment fonctionne l’Assurance Vie pour une profession libérale ? 

Que vous soyez avocat, médecin, pilote ou encore ostéopathe, comme vos confrères en profession libérale, vous êtes confrontés aux mêmes problématiques

Après de longues études, vous êtes arrivés tardivement sur le marché du travail et votre épargne accumulée toutes ces années dort probablement sur un livret épargne. Les premières années de lancement de votre activité, vos revenus étaient encore modestes. Mais, rapidement, vous avez gagné des revenus plus confortables. Le moment est donc venu de se pencher plus sérieusement sur le placement de vos épargnes. Vous ne connaissez pas encore votre capacité d’épargne future, mais il est possible que vous ayez besoin de liquidités dans quelques années pour vous installer à votre compte…

L’Assurance Vie répond efficacement à toutes les ambitions des travailleurs indépendants. Ce placement financier sécurisé a l’avantage d’un livret d’épargne classique, puisque les sommes versées le sont librement, sans contrainte de régularité, et vous pouvez retirer votre argent à tout moment. Sauf qu’en plus d’une épargne classique, ce placement vous offre un rendement inégalable

Vous avez une importante charge de travail et trop peu de temps pour gérer et optimiser vos épargnes ? Rassurez-vous, ce placement est une solution simple, fiable et qui demande très peu de gestion. Vous pouvez confier la supervision de vos épargnes à un gestionnaire professionnel. En un mot : détendez-vous, on s’occupe de tout !

Quand souscrire une Assurance Vie pour travailleur indépendant ? 

Le plus tôt sera le mieux. Dès que l’argent est déposé sur votre contrat, il commence à produire des intérêts. Même si les questions liées à votre départ à la retraite, la transmission de votre patrimoine, ou l’achat d’une résidence secondaire vous paraissent bien éloignées de vos problématiques actuelles de travailleur indépendant actif, vous avez tout intérêt à faire fructifier vos économies dès maintenant sur ce placement à fort rendement.

Pourquoi si tôt ? Tout simplement parce que pour bénéficier des avantages fiscaux de l'assurance-vie, c'est la date d'ouverture du contrat qui compte. Plus tôt vous aurez souscrit ce contrat, quitte à ne verser que la somme demandée à l’ouverture, plus tôt vous pourrez profiter de sa fiscalité avantageuse pour concrétiser vos projets.

Comment ouvrir une Assurance Vie rapidement ?

La bonne nouvelle, c’est que l’ouverture d’une Assurance Vie est simple et facile. Elle peut tout à fait se faire en ligne, à distance, sans avoir à quitter votre cabinet. Vous serez contacté par votre gestionnaire qui étudiera précisément vos attentes pour vous orienter au mieux selon votre « profil risque ». Il se chargera de vous présenter les fonds, actions et placements immobiliers qui assureront le meilleur rendement de votre contrat. Un versement initial est demandé, mais il n’est pas très conséquent ! Quelques clics et vous voilà alors assuré…

Comment ouvrir une Assurance Vie rapidement ?

Quels sont les avantages d’une Assurance Vie en profession libérale ? 

Multifonction, multisupport polyvalente, souple et sans contrainte, cet investissement présente de nombreux avantages. Là où les autres placements vous incitent à épargner sur la durée, dans un but précis et avec une fréquence déterminée, ce contrat vous laisse libre d’agir comme bon vous semble. La liberté, ça vous parle, vous qui êtes en profession libérale ?

L’Assurance Vie : un placement couteau-suisse

On dit souvent de ce placement que c’est un « couteau suisse ». En plus d’être incontournable, c’est un outil polyvalent qui peut répondre à tous les besoins rencontrés par les professions libérales. Épargner pour sa retraite, se couvrir en cas d’accident de la vie, transmettre son patrimoine, ou encore investir dans des projets futurs… Qu’il soit envisagé à court ou long terme, ce placement reste toujours rentable.

Polyvalente, l’Assurance Vie est aussi multisupport. L’épargnant peut choisir ses investissements parmi une gamme variée de supports. Fonds euros, actions, immobiliers, il y en a pour tous les goûts et tous les profils. Ce large choix permet de moduler le risque comme vous le souhaitez. Au sein d’une même enveloppe épargne, vous pouvez donc choisir de sécuriser la majorité de votre capital sur un fonds euro garanti et placer un pourcentage minoritaire sur des supports plus volatiles, mais plus rentables. Quoi qu’il arrive : vous êtes le seul arbitre !

Liberté des versements sur l’Assurance Vie

C’est à tort que ce contrat est assimilé à un « placement réservé aux riches ». Cette réputation n’est pas juste. Pour preuve, la majorité des contrats sont accessible sans montant minimum pour le premier versement. Et personne ne vous oblige à procéder à d’autres versements immédiatement.

En matière de placement, l’Assurance Vie est le moins contraignant. Qu’on parle des « primes », « cotisations » ou « versements », peu importe. Ce qu’il faut retenir c’est que vous êtes libre d’en choisir le montant comme la fréquence, et d’y revenir à tout moment. 

Ainsi, un travailleur indépendant en début de carrière pourra procéder à un premier versement unique à l’ouverture de son contrat. Une fois ses revenus stabilisés, il pourra alors opter pour des versements libres programmés, afin de faire fructifier son épargne. En cas de difficulté, il aura toujours la possibilité de suspendre ses versements. L’Assurance Vie s’adapte à vos besoins !

Assurance Vie : l’argent n’est jamais bloqué !

C’est le point clé à retenir sur ce placement, mais aussi ce qui le distingue réellement des autres : l’argent n’est jamais bloqué !

Un avantage non négligeable pour les professions libérales qui doivent faire face à des impératifs à court terme, impliquant de sortir régulièrement des liquidités : paiement de taxes en fin d’année, charges professionnelles importantes, cotisations, sans compter les frais de fonctionnement d’un cabinet lorsque l’on se met à son compte…

Pour faire simple, vous pouvez récupérer l’argent de votre Assurance Vie librement et à tout moment. En revanche, nous vous déconseillons de procéder au retrait de la totalité de vos capitaux, car cela aura pour effet de clôturer votre contrat et vous ne bénéficierez plus de ses avantages.

Dites-vous qu’il fonctionne comme un livret, puisqu’il peut accueillir la totalité de vos économies sur une seule enveloppe épargne. Mais ce placement vous offre un bien meilleur rendement qu’un simple dépôt sur un livret épargne classique. Au lieu de « dormir » sur un livret épargne, votre argent « travaille » et fructifie… Elle n’est pas belle l’Assurance Vie ?!

Quel montant maximum pour mon Assurance Vie profession libérale ?

Toutes les sommes versées sur son contrat par un travailleur indépendant sont libres et il n’existe aucun plafond de versement comme de retrait. Une souplesse que n’offrent pas tous les placements comme le PEA.

Autre atout incontestable, vous pouvez procéder à un retrait d’argent à tout moment et reverser une somme d’argent peu de temps après. Les retraits partiels peuvent être suivis de nouveaux versements. À aucun moment ils ne remettent en cause l’existence du contrat.

Quelle gestion pour mon Assurance Vie ?

En profession libérale, la charge de travail ne manque pas et l’on se trouve vite débordé. Entre la gestion du cabinet, les relations avec le personnel, les dossiers à traiter et les rendez-vous clients/patients, vous n’avez certainement pas le temps de vous intéresser à votre épargne.

C’est pourquoi l’on vous conseille de déléguer la gestion de votre Assurance Vie à votre gestionnaire. Expert des placements financiers et du rendement de chaque support, il sera le plus avisé pour investir sans risque votre épargne, et au bon moment. 

C’est ce qu’on appelle le mode de gestion pilotée. Selon le profil risque que vous avez choisi en fonction de vos objectifs (placement à court, moyen ou long terme), votre gestionnaire optimisera vos placements. Avec un gestionnaire professionnel, pas d’affect, cause de nombreux mauvais placements. Sa maîtrise parfaite du marché et son analyse vous permettront d’obtenir un meilleur rendement.

Quel impôt sur l’Assurance Vie pour les professions libérales ?

En plus d’être un excellent produit pour la rémunération de votre épargne, l’Assurance Vie est l’une des plus belles niches fiscales françaises ! Elle vous permet de mettre de l’argent de côté, tout en étant assuré de ne payer aucun impôt sur les intérêts qu’elle génère. On vous explique…

Faut-il déclarer l’Assurance Vie aux impôts quand on est indépendant ?

Sa fiscalité est des plus avantageuses. Ce contrat n’est pas le placement préféré des français par hasard… Comprendre son fonctionnement revient à savoir ce qu’est un mécanisme d’optimisation fiscale

Le travailleur indépendant connaît bien les problématiques fiscales. Il est soumis à une très forte imposition. Impôt, charges, cotisations, ce sont près de la moitié de ses revenus qui lui sont prélevés à l’issue de chaque mois. 

Grâce à l’Assurance Vie, votre épargne est « mise à l’abri ». Vous n’avez rien à déclarer de ce placement, tant que vous ne procédez pas à un retrait d’argent. Autrement dit, vous n’êtes imposable que lorsque que vous récupérez de l’argent sur votre contrat, pas quand vous le versez. Donc, tant que vous ne sortez pas d’argent de ce placement, vous n’avez rien à déclarer.

Quelle fiscalité en cas de rachat d’Assurance Vie ?

Vous l’aurez compris, ce placement présente une fiscalité avantageuse. On va même jusqu’à dire qu’il s’agit d’une formidable niche fiscale. Pourquoi ? Comme évoqué précédemment, l’argent qui s’y trouve échappe à l’impôt. Ce n’est qu’en cas de retrait que vous serez taxé, mais pas sur l’intégralité : l’impôt ne concerne que les gains et plus-values de ce rachat ! Ainsi, à défaut de rachat, vos gains s’accumulent sans aucune « friction fiscale ».

Ensuite, l’imposition sur les gains et plus-value diminue à mesure que votre placement prend de l’âge. À compter du huitième anniversaire de votre contrat, vous pourrez bénéficier d’une importante exonération fiscale sur tous vos retraits.

Ainsi, vous avez tout intérêt à ouvrir votre Assurance Vie au plus tôt, dès vos premiers pas de travailleur indépendant, quitte à ne faire aucun versement pendant un temps. Car, plus vite vous atteindrez ce seuil de huit années, plus vite vous serez exonéré.

Bien sûr, rien ne vous empêche de procéder au retrait de sommes d’argent de votre contrat avant l’âge de ses huit ans. Dans cette hypothèse, vous ne serez imposé qu’à une « flat tax » de 30% sur les intérêts. La somme initialement versée, elle, ne sera pas imposée. 

Faillite : récupérer l’argent de votre Assurance Vie sans impôt !

Il arrive que les affaires tournent mal. Comme tous les travailleurs indépendants, les professions libérales sont soumises aux risques de faillite et de cessation d’activité. De même, travailler « à son compte », comprend le risque de ne pouvoir miser que sur soi. Or, un travailleur indépendant n’est pas plus à l’abri qu’un autre d’être confronté à un accident de la vie.

Dans ces circonstances difficiles, l’Assurance Vie offre un confort sans pareil. Si vous êtes exposé à une cessation d’activité (faillite) ou un accident de la vie, vous pouvez alors récupérer votre argent pour en disposer librement. Ces situations exceptionnelles justifient que vous soyez totalement exonéré d’impôt. Et ce, quelle que soit l’ancienneté de votre contrat. 

Vous pouvez récupérer votre mise pour faire face aux imprévus de la vie. Il vous suffira simplement de justifier de votre situation. Ainsi, si votre cabinet était contraint de fermer pour cessation d’activité, vous devriez présenter à votre gestionnaire un jugement de liquidation judiciaire. Voilà une Assurance qui vous couvre pour tous les risques de la vie !

Assurance vie ou contrat loi Madelin : lequel choisir en profession libérale ?

Il existe tant de placements différents que l’on finit par s’y perdre ! Fort heureusement, le législateur est venu récemment simplifier l’équation. Depuis le 1er octobre 2020, les contrats loi Madelin, à destination des professions libérales, ne sont plus commercialisés. Il n’existe donc maintenant qu’un seul Plan Epargne Retraite pour tous : le PER. 

Ce PER fonctionne plus ou moins comme votre ancien contrat loi Madelin. Mais il est venu emprunter à l’Assurance vie de nombreux avantages ! Aujourd’hui, vous pouvez débloquer votre épargne en anticipé pour l’achat de votre résidence principale et sortir aussi bien en rente, qu’en capital. Le PER est donc bien plus souple que son ancêtre Madelin.

Alors pourquoi souscrire en plus une Assurance Vie ? D’abord, le Plan Epargne Retraite est un placement au long terme qui a vocation à préparer et anticiper la perte de revenus à la retraite. L’Assurance Vie est, quant à elle, bien plus polyvalente. Ensuite, sa souplesse et sa vision à court, moyen et long terme, la rendent bien plus flexible.

Pour les professions libérales, comme pour les autres, il n’existe donc pas un placement qui soit plus intéressant que les autres. L’Assurance Vie et le Plan Epargne Retraite sont deux placements complémentaires.

Comment fonctionne une Assurance Vie en cas de décès du travailleur indépendant ? 

Il est un dernier élément qui mérite d’être évoqué en faveur de ce placement. Il vous permet non seulement de faire fructifier une solide épargne, mais il constitue aussi un excellent moyen de préparer au mieux la transmission de votre patrimoine. L’Assurance Vie vous donne l’occasion de prévoir en partie votre succession. 

Prévoir sa suite, n’est-ce pas obligatoire quand on est travailleur indépendant ? Que deviendront mes proches, mon cabinet, s’il m’arrivait malheur ? Tout cela mérite d’être étudié, ne serait-ce qu’un instant. Avec un tel placement, plus d’inquiétude. Vous n’avez qu’à désigner, via la clause bénéficiaire, les personnes qui recevront le capital de votre contrat, si vous veniez à nous quitter. Et dans cette hypothèse encore, sous certaines conditions, la transmission de ce placement se fait hors succession…

Allons, ne parlons pas de malheur. Vous qui nous lisez, êtes bien vivant et pour longtemps encore ! Et tant que la vie est là, l’Assurance Vie reste disponible à tout moment pour faire face aux heureux évènements, comme aux imprévus de la vie…

En résumé :

- L’Assurance Vie est un placement « couteau suisse ». En plus d’être incontournable, c’est un outil polyvalent qui peut répondre à tous les besoins rencontrés par les professions libérales

 - Avec l’Assurance Vie, l’argent n’est jamais bloqué : un avantage séduisant pour les professions libérales aux revenus irréguliers. 

- L’Assurance Vie est une des plus belles niches fiscales françaises ! Elle vous permet de mettre de l’argent de côté, tout en étant assuré de ne payer aucun impôt sur les intérêts qu’elle génère.

Couteau suisse, niche fiscale, placement à fort rendement, on comprend mieux pourquoi l’Assurance Vie est le placement préféré des français. Et du côté des professions libérales, pas de doute, elle rencontre un franc succès ! Et vous, quand déciderez-vous de placer vos épargnes ?

Assurance Vie pour les professions libérales