Simulateur épargne mensuel : combien miser sur un placement et pour quel rendement ?

Pas d’investissement sans épargne. L’épargne c’est la clef de voûte d’un portefeuille bien géré. Car, pour financer des placements et s’offrir du rendement, il n’y a pas de secret : il faut épargner. Vous avez un peu d’argent de côté et vous vous demandez s’il faut le placer ? Quelle somme êtes-vous en mesure d’épargner de manière régulière ? Et pour quel rendement ? Réponse avec le simulateur épargne mensuel.

Qu’est-ce que l’épargne ?

À ne pas confondre avec l’épargne de précaution qui vous sert de matelas de sécurité en cas d’imprévu financier, l’épargne est celle que vous pouvez investir. Il s’agit d’une épargne disponible pour être placée.

En quoi faut-il les distinguer ? C’est très simple, on dit que l’épargne de précaution doit représenter un maximum de 3 mois de salaires. Cette épargne, susceptible de financer un investissement urgent et nécessaire – achat ou réparation d’une voiture, travaux sur votre maison, etc – doit être mobilisable facilement.

C’est pourquoi l’épargne de précaution est généralement placée sur votre Livret A. Un produit d’épargne peu performant, mais qui a l’avantage d’être flexible et d’autoriser le retrait des fonds sans frais et à tout moment.

Une fois sécurisée votre épargne de précaution, si vous souhaitez obtenir un rendement, tout l’argent que vous avez épargné ou êtes en mesure d’épargner chaque mois, doit être investi. En clair, il n’y a pas de rendement sans un bon placement.

Vous souhaitez faire fructifier votre épargne ? La première chose à faire, c’est d’estimer votre capacité d’épargne. Pour cela, vous pouvez vous aider d’un simulateur épargne mensuel, ou vous adresser à un expert financier.

Comment calculer l'épargne mensuel ?

Calculer l’épargne mensuel revient à estimer ce qu’on appelle plus communément votre capacité d’épargne. C’est-à-dire l’effort mensuel d’épargne que vous êtes en mesure d’effectuer chaque mois.

Cette capacité est facile à obtenir à l’aide d’un simulateur épargne mensuel. En remplissant cet outil, vous allez pouvoir décider combien vous pouvez et vous avez intérêt à mettre de côté.

La capacité d’épargne d’un particulier se calcule néanmoins de façon aisée. Ce calcul relève tout simplement de l’équation suivante :

Capacité d’épargne = revenus – (charges et dépenses)

En d’autres termes, il vous faut estimer combien il vous reste une fois que vous avez déduit l’intégralité de vos charges et dépenses mensuelles. En clair, avez-vous un petit surplus d’argent que vous placez par défaut sur votre Livret A ou qui sommeille sur votre compte en banque ?

Pour aller plus loin qu’un simple calcul mental, un bon simulateur épargne mensuel sera en mesure d’évaluer trois paramètres :

  • votre capital initial : c’est-à-dire votre investissement de départ : la somme que vous avez déjà épargnée et que vous pouvez immédiatement mobiliser pour un placement,
  • votre capital au terme : c’est l’objectif à atteindre grâce à votre investissement. C’est donc la somme d’argent que vous posséderez in fine selon le produit d’épargne de votre choix.
  • votre épargne périodique : c’est la somme que vous êtes en capacité d’épargner chaque mois (20€, 50€, 100€, 500€).

Comment calculer les intérêts par mois ?

Il existe plusieurs méthodes de calcul des intérêts d’un produit de placement. On distingue ainsi les intérêts simples des intérêts composés.

Tandis que les premiers sont calculés uniquement sur le capital, les seconds sont calculés à mesure que les intérêts sont ajoutés aux premiers intérêts calculés sur le capital de départ. On dit que ce sont des intérêts capitalisés.

Qu’est-ce que c’est que ce charabia ? Pour mieux comprendre, rien ne vaut un exemple concret.

Si vous réalisez un placement de 1000 € à un taux annuel de 5% d'intérêts simples sur 2 ans. Les intérêts produits seront estimés à : 1000 × (5 / 100) × 2 = 100 €.

Tandis que pour un même placement d'un capital de 1000 € à un taux annuel de 5% d'intérêts composés sur 2 ans, les intérêts sont estimés à : 1000 × (5 / 100) = 50 € la première année. Puis : 1050 × (5 / 100) = 52,5 € la deuxième année.

Voyez, il est important de regarder quelle méthode votre simulateur épargne mensuel utilise. Car, selon le mode de calcul, vous n’obtiendrez sans doute pas le même résultat.

Comment calculer le gain d'un placement ?

Une fois évaluée votre capacité d’épargne avec un simulateur épargne mensuel, vous allez pouvoir déterminer le placement qui vous convient. Est-ce plutôt un placement financier ? Ou bien un investissement immobilier ?

L’un des éléments déterminant pour vous aider à choisir parmi les différents produits d’épargne, c’est le rendement de votre placement. Généralement, le primo épargnant va en effet rechercher un bon placement, offrant une sécurité maximale pour un rendement performant.

D’une manière générale, retenez que le taux de rendement brut d’un placement est calculé de la manière suivante :

Taux de rendement brut = (gains annuels / montant investi) x 100.

Le taux de rendement net tient compte quant à lui des frais d’ouverture et de fonctionnement de votre placement. C’est un coût qu’il ne faut pas négliger mais qui permet souvent de maximiser ses rendements.

Pour vous aider à vous y repérer, sachez que le taux de rendement du Livret A, considéré comme un placement peu performant, est actuellement fixé à 3%. Un taux d’intérêt qui a atteint son maximum avec l’inflation.

Donc, tout placement qui oscille entre 5 et 10% de rendement présentera un bon rendement. Vous ne savez pas pour quel placement opter ? Vous n’obtiendrez pas la réponse avec un simulateur épargne mensuel, demandez plutôt à un expert en patrimoine.

Quel produit d’épargne offre le meilleur rendement ?

Il existe une grande variété de placements au rendement plus ou moins performant. Le premier conseil que vous donnera un expert en gestion de portefeuille, c’est qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Car, la clé d’un portefeuille bien géré : c’est la diversification de patrimoine.

Si vous êtes à la recherche d’un investissement sécurisé, flexible et offrant un bon rendement, optez pour  l’Assurance-vie ! Ce produit d’épargne ancestral figure sur le podium des placements préférés des Français.

Mais ce n’est pas le seul placement sûr et performant. La SCPI de rendement, ou encore le Plan Epargne Retraite PER, sont des investissements sécurisés offrant une bonne rentabilité. On vous en parle ?

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727