Simulateur épargne : définissez votre projet d’épargne et optimisez vos rendements !

Vous avez un peu d’épargne de côté ? 10 000, 20 000 parfois même 30 000 euros ronronnent sur votre livret A ? Est-ce bien rentable tout ça ? Sachez qu’il n’y a pas de bon investisseur sans un sérieux projet d’épargne. Or, un projet d’épargne se construit et repose sur une stratégie. Comment calculer le montant de l’épargne ? Et sur quels supports la placer pour optimiser vos placements ? La réponse avec le simulateur épargne.

Qu’est-ce que l’épargne ?

Lorsqu’on parle d’épargne, on pense immédiatement au livret A, le compte épargne le plus répandu. De la même manière qu’une tirelire d’enfant, ce compte épargne récolte l’argent que vous mettez de côté « au cas où ».

Cet argent épargné par sécurité est ce que l’on appelle l’épargne de précaution. Une somme d’argent placée de côté pour vous dépanner si vous êtes confronté à des frais imprévus : toiture à rénover, voiture à changer…etc.

Au-delà de ce montant, l’épargne restante est ce qu’on appelle communément l’épargne disponible. Une somme d’argent disposée à être placée intelligemment pour optimiser les rendements de votre épargne. C’est à propos de cet argent, l’épargne disponible, que le projet d’épargne prend tout son sens. Et c’est d’ailleurs ce montant que le simulateur d’épargne va prendre en compte pour vous aider à le définir.

Comment calculer son compte épargne ?

Évidemment, vous pouvez placer toutes vos économies sur un compte épargne « par précaution ». Sachez cependant que ce n’est pas le plus audacieux…

Vous ne souhaitez pas épargner plus que nécessaire sur votre livret A, livret de développement durable ou votre compte épargne ? Vous avez raison ! Les investisseurs s’accordent à dire qu’il n’est pas nécessaire de disposer de plus de trois à six mois de salaire en épargne de précaution.

Pour cela, pas besoin de simulateur épargne. C’est à vous de savoir combien il vous faut de côté pour vivre en toute sérénité. D’un profil épargnant à l’autre, on estime que cette somme doit être comprise entre 4000 € et 15 000 € environ.

Quel intérêt pour 10.000 euros livret A ?

On dit souvent qu’il ne faut pas épargner plus de 10 000€ sur un livret A. D’autres s’accordent à dire que ce plafond se situe plutôt à 3000 €. Peu importe le curseur, ce qu’il faut retenir c’est que le livret A n’est pas le placement au meilleur rendement.

Pourquoi il ne faut pas mettre plus de 3000 € sur le livret A ? Pas besoin de simulateur d’épargne pour répondre à cette question. La réponse relève du bon sens.

En effet, depuis l’inflation, le rendement du livret A maintenu à 3 % demeure légèrement inférieur à l'inflation (3,1 % en janvier 2024). Il est donc plus judicieux d'investir son épargne sur des placements plus performants.

Comment calculer le montant de l'épargne ?

Partons maintenant du principe que vous avez soigneusement placé sur votre compte épargne la somme nécessaire à votre tranquillité en épargne de précaution. Désormais, concentrons-nous sur l’épargne disponible dont vous disposez.

À cette enveloppe d’épargne disponible, s’ajoute la capacité d’épargne dont vous disposez. La capacité d’épargne c’est la possibilité pour un investisseur de se constituer une épargne mensuelle. C’est-à-dire que chaque mois, il peut mettre une somme fixe de côté.

Elle se calcule simplement puisqu’il s’agit de la différence entre vos niveaux de revenus et salaire mensuels moins vos charges et dépenses chaque mois.

En d’autres termes le calcul épargne en formule est la suivante :

Capacité d’épargne = revenus – (charges et dépenses)

En ce qui concerne les charges et dépenses, vous devez aussi bien tenir compte des charges fixes (loyer, frais d’énergie et téléphone, assurances, impôts) et des dépenses courantes (alimentation, vêtement, santé, loisir), sans oublier vos dépenses occasionnelles (cadeaux et vacances).

Ça y est, vous disposez de votre capacité d’épargne mensuelle ? La mission d’un simulateur épargne consiste ensuite à estimer pour vous le rendement que vous pourriez percevoir en plaçant cet argent sur un produit d’épargne : tel que l’Assurance-Vie, ou le Plan Epargne Retraite…etc.

Le simulateur d’épargne va ainsi évaluer trois paramètres :

  • le capital au terme : c’est en quelques sortes l’objectif à atteindre selon le projet d’épargne que vous vous êtes fixé. Il s’agit de la somme d’argent dont vous disposerez in fine sur le produit d’épargne de votre choix.
  • le capital initial : c’est la somme dont vous avez besoin pour réaliser cet investissement ou que vous pouvez épargner aujourd’hui,
  • le montant de l’épargne périodique : il s’agit de la somme que vous êtes en capacité d’épargner chaque mois (20€, 50€, 100€, 500€).

Mais il est un autre paramètre important que le simulateur d’épargne pourra vous indiquer : c’est le rendement approximatif que vous pouvez espérer percevoir selon le produit d’épargne que vous choisissez.

Comment calculer ce que rapporte un placement d'argent ?

Vient maintenant le bonus. Car, le rendement, c’est ce bénéfice que vous allez percevoir en plaçant votre épargne dormante sur un placement performant. C’est ce bonus que l’on appelle le taux de rendement d’un placement.

N’allez pas vous plonger dans un Excel en construisant un tableau de calcul des intérêts de vos placements. C’est la mission du simulateur d’épargne : vous obtenir le meilleur taux de rendement.

Concrètement, le taux de rendement brut annuel d’un placement se calcule de la manière suivante :

Taux de rendement = (Σ des produits perçus sur une année sur une année / par le montant investi) x 100

Ainsi, en rentrant soigneusement les différents champs d’un simulateur d’épargne en ligne, vous allez pouvoir obtenir une hypothèse de rendement de vos futurs produits de placement. Pour autant, il s’agit que d’une simple hypothèse.

Si vous souhaitez évaluer avec certitude les rendements que vous pouvez percevoir à partir de votre épargne, demandez conseil à un expert en patrimoine. Seule une étude personnalisée de votre capacité d’épargne et de votre patrimoine vous permettra d’obtenir une simulation la plus proche de la réalité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727