Épargne de précaution : en quoi cela consiste-t-il ?

Publié le 12 septembre 2022
par Henri des Rieux

Qu’appelle-t-on l’épargne de précaution ?

Lorsque vos revenus vous le permettent, mettre de l’argent de côté est essentiel : cela permet de réaliser des projets à moyen ou long terme (voyages, achat immobilier, etc.), de faire fructifier cet argent ou encore de faire face à tous les imprévus éventuels. C’est le rôle même de l’épargne de précaution : permettre aux épargnants de faire face aux événements de la vie avec plus de sérénité. 

Qu’est-ce que l’épargne de précaution ?

L'épargne de précautions désigne une somme d'argent mise de côté, et donc épargnée, dans le but de se prémunir contre les imprévus qui peuvent subvenir au cours d'une vie : problème de santé, factures, besoin de racheter une voiture ou encore de l'électroménager, etc. Elle peut également être constituée afin de pallier tout changement de situation économique, comme un  départ en retraite ou un congé de maternité notamment.

Contrairement à d'autres types d'épargne, le but de l'épargne de précaution n'est pas obligatoire de faire fructifier au maximum l'argent placé, mais plutôt de s'assurer qu'il soit en sécurité tout en apportant des bénéfices . On va donc privilégier ici l'investissement dans des comptes épargnes sécurisées ou encore sur des placements très peu risqués, qui ont un rendement plus faible mais permettent de ne pas perdre d'argent. 

calculator-385506__340.jpeg

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Pourquoi et comment se constituer une épargne de précaution ?

Vous l’aurez compris, l’épargne de précaution a pour but de vous aider à faire face à tous les imprévus ou difficultés financières qui peuvent subvenir au long de votre vie. En effet, malgré l’existence des assurances et autres sécurités, il est tout de même possible de devoir gérer des dépenses importantes de manière inattendue, et disposer d’argent de côté permet d’appréhender les choses avec davantage de sérénité, et de ne pas risquer de vous mettre dans une situation financière délicate. 

Comme pour les placements financiers en général, il n’existe pas de méthode unique pour se constituer une épargne de précaution : vous avez un large panel de possibilités, qui pourront vous être présentées par un conseiller en gestion de patrimoine. Expert en la matière, ce professionnel pourra vous décrire en détail chaque possibilité et vous aider à choisir un placement avec un compromis idéal entre prise de risque, sécurité, rendement et rentabilité. 

épargne .webp

Les types de placements adaptés à ce projet

La plupart du temps, l’épargne de placement consiste à déposer une certaine somme mensuelle ou annuelle sur des livrets comme un livret A ou un livret jeune par exemple. Sécurisés et accessibles, ces placements ont l’avantage d’être uniquement constitués de liquidités, ce qui permet à l’épargnant de retirer la somme de son choix à tout moment, sans avoir à revendre des parts ou des actions. 

Voici quelques exemples des comptes sur lesquels vous pouvez placer vos économies dans le cadre d’un projet de création d’épargne de précaution :

  • Les livrets : livret A, livret jeune, livret de développement durable et solidaire (LDDS), ou encore livret d’épargne populaire (LEP), les livrets sont nombreux. Accessibles sous certaines conditions et offrant des rendements différents, ils vous permettent de récupérer les sommes placées instantanément en cas de besoin. Seul inconvénient : ils sont plafonnés à des sommes assez basses. 
  • L’assurance vie : alternative moins courante car assez mal connue par les particuliers, l’assurance vie est une excellente alternative pour une épargne de précaution car elle n’est pas plafonnée, et offre un rendement plus élevé que les livrets. Néanmoins, les gains obtenus via ce contrat sont imposables. L’idéal est d’attendre au moins 8 ans avant de retirer les fonds placés sur ce compte, afin de bénéficier d’une exonération d’impôts. 

Quelle somme épargner pour faire face aux imprévus ?

Faire en sorte d’avoir de l’argent de côté afin de pouvoir prévenir les imprévus et les éventuels problèmes financiers est une très bonne idée car cela permet d’appréhender la vie plus sereinement, néanmoins, cela demande tout de même d’épargner une somme assez conséquente. Alors, quelle somme est-ce nécessaire de mettre de côté dans le cadre d’une épargne de précaution ? 

Bien évidemment, il n’y a pas de limite : tout argent placé peut être utile. Cela étant dit, il n’est pas nécessairement intéressant d’y placer toutes vos économies, car cet argent ne va pas fructifier énormément. Dans l’idéal, il est conseillé de disposer de l’équivalent de trois à six mois de salaire dans une épargne de précaution. Cela correspond à une somme comprise entre 4000 € et 15 000 € environ. 

Pour y parvenir, vous pouvez mettre en place des virements mensuels adaptés à vos revenus et à vos dépenses. Petit à petit, vous vous constituez ainsi une épargne conséquente que vous pourrez utiliser en cas d’imprévu ou d’urgence, sans avoir à sortir d’argent de votre compte courant ou à toucher à vos placements. 

précaution .webp

Quand utiliser l’argent placé dans une épargne de précaution ?

Comme indiqué précédemment, la somme mise de côté dans le cadre d’une épargne de placement doit vous permettre de faire face aux imprévus de la vie et vous permettre de maintenir votre niveau de vie sans accumuler de dettes. Vous pouvez donc l’utiliser pour financer des travaux ou des achats urgents pour lesquels vous n’avez pas pu mettre d’argent de côté, mais aussi pour régler certains frais tels que les intérêts d’un crédit ou encore un découvert. 

Grâce à cet argent placé en sécurité sur un livret ou une assurance vie, vous pouvez vous assurer de régler toutes vos factures et frais sans jamais avoir à verser de pénalités de retard, d’agios ou encore de frais bancaires. Cette solution vous permet donc de faire des économies et de réduire au maximum les dépenses qui ne sont pas essentielles. 

Vous avez des questions concernant le fonctionnement de ce type d’épargne, ou souhaitez obtenir des conseils personnalisés ? N’hésitez pas à entrer en contact dès maintenant avec un expert en gestion de patrimoine, qui vous aidera à y voir plus clair et à mener à bien tous vos projets. 

Choisissez le meilleur

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 164 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilité
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727.

logo-orias.svg