PER OU PLAN EPARGNE RETRAITE

Vous envisagez d'ouvrir un PER pour préparer votre retraite ? Pourquoi devenir titulaire ? Comment souscrire un PER ? Quel est le fonctionnement de ce produit d'épargne ? Quand pourriez-vous toucher les fonds épargnés et les intérêts générés ? On répond à toutes vos questions sur le PER ou le Plan Épargne Retraite ici !

Être rappelé
Ouvrir un PER

Le Plan Éparge Retraite, le dispositif idéal pour améliorer sa retraite

Le PER ou Plan Épargne Retraite est un moyen d’optimiser à la fois vos revenus et votre régime fiscal. En devenant titulaire d’un PER ou d’un PERin, vous bénéficierez de nombreux avantages en prévision de votre retraite.

Avantage fiscal

Avantage fiscal

Les versements sur le Plan Éparge Retraite sont déductibles de votre impôt (dans la limite de votre plafond).

Flexibilité

Flexibilité

Sortie en capital (et/ou rente) et sortie anticipée possible (achat de la résidence principale).

Universel

Universel

Universel : le Plan Éparge Retraite simplifie et remplace le Madelin, l’article 83 et le PERP. Il est ouvert à tout le monde, aux professions libérales comme aux particuliers.

Avec Perlib, votre épargne est entre de bonnes mains

Perlib s'appuie sur la solidité des acteurs historiques de l'assurance-vie et du PER. Notre but ? Assurer votre épargne. Nous vous proposons un cadre sécurisé pour réaliser vos versements et alimenter votre PER en toute sérénité.

Le PER, le dispositif qui remplace tous les autres

MadelinPERPPER
Versements déductibles
Sortie en cours de vie du contrat pour achat résidence principal
Sortie en rente à la retraite
Sortie en capital à la retraiteJusqu'à 20%Jusqu'à 100%
Montant max. déductible76 102 €32 909 €76 102 €
Table de mortalitéA l'adhésionA la sortieA l'adhésion

PER : le meilleur produit pour préparer sa retraite

Particulièrement prisé pour la facilité de sa mise en place, le PER ou Plan Epargne Retraite présente de nombreux avantages. En devenant titulaire d’un contrat de ce type, vous gérez ainsi plus simplement votre épargne.

1

Optimisation fiscale

Vous pouvez déduire chaque année de vos revenus (ou des charges de votre cabinet) vos versements. Cette déduction est notamment intéressante en termes d’optimisation fiscale.
2

Flexibilité lors du départ à la retraite

Vous pouvez retirer jusqu'à 100% de votre épargne en euros ou préférer le système de rente (de très nombreuses rentes existent).
3

Blocage relatif de votre épargne

Parce que vous bloquez votre argent jusqu'à la retraite, vous disposez d'avantages fiscaux. Cependant, le PER ou PERin prévoit plusieurs cas de déblocages anticipés. C'est notamment le cas lors d'un achat de la résidence principale.

Qu’est-ce que la Gestion Pilotée (SL) ?

Avec la Gestion Pilotée, les titulaires d’un PER ou Plan Epargne Retraite ont alors un cadre pour faire avancer leur projet d’épargne.

Gestion prudente

Votre épargne est placé sur le fonds euros ou des fonds à faible risque.

Gestion équilibrée

Votre épargne est investie sur des supports plus risqués. Ces supports permettent, notamment, des gains potentiels plus importants.

Gestion dynamique

Votre épargne est investie sur des supports plus volatiles. La différence ? Un risque de pertes et de gains conséquent.

Performances Swiss Life nettes de frais de gestion depuis 2016 (Madelin et PER)

Qu'est-ce qu'un PER ?

Le plan d'épargne retraite (PER) est un produit d'épargne à long terme. Il a été mis en place par la loi PACTE et remplace les anciens placements d'épargne retraite. Ces derniers ne sont, en effet, plus commercialisés depuis octobre 2020.

Cela concerne notamment les contrats Madelin, les plans d'épargne retraite populaire (PERP) ou encore les Perco et les Prefon.

Le nouveau PER permet de rassembler différents fonds :

  • versements personnels ou obligatoires en euros
  • épargne salariale (participation, intéressement, abondement, CET)
  • anciens produits d'épargne retraite.

Pourquoi ouvrir un PER ?

Ce placement d'épargne retraite vous donne droit à des avantages fiscaux. Cela vous permet de générer, pendant votre vie active, un complément de revenu intéressant.

Ce dernier est limité par un plafond et peut être touché à partir de l'âge de votre retraite. Dans certains cas, le PER peut être débloqué avant votre départ à la retraite, mais sous certaines conditions.

Il est possible de récupérer l'épargne accumulée sous forme de rente ou de capital versé en une ou plusieurs fois.

Qui peut ouvrir un plan épargne retraite ?

Les PER individuels ou PERin, qui représentent la plupart des plans d'épargne retraite sur le marché, sont des contrats souscrits par les particuliers. Ils n'imposent aucune condition d'ouverture liée à votre âge ou à votre situation professionnelle.

Le PER individuel remplace les contrats Madelin et les plans d'épargne retraite populaire (PERP).

Des employeurs peuvent aussi ouvrir et mettre à disposition de leurs salariés un PER d'entreprise. On parle alors de :

  • PER d'entreprise collectif : Ouvert à tous les salariés (sous condition d'ancienneté de 3 mois maximum) et facultatif. Il remplace notamment le PERCO.
  • PER d'entreprise obligatoire : Souscrit pour certaines catégories de salariés (ou pour la totalité d'entre eux) et obligatoire. Il remplace l'article 83 et le PERE. Le PER d’entreprise, trois compartiments sont actifs, contrairement à un compartiment dans le PERin.

Comment ouvrir un PER ?

Vous souhaitez ouvrir un Plan d'Épargne Retraite ? Vous pouvez souscrire un PER individuel auprès de l'un de ces établissements :

  • une compagnie d'assurance ou une mutuelle ;
  • une banque ou une banque en ligne ;
  • une institution de prévoyance ;
  • un prestataire agréé pour exercer l'activité de conseil en investissement (entreprise d'investissement, courtier en ligne spécialisé en PER...).

Selon l'organisme gestionnaire, votre PER peut donner lieu à l'adhésion à un contrat d'assurance de groupe. Dans ce cas, on parle alors de PER d'assurance. Il peut également prendre la forme d'un compte-titre et permettre d'investir votre épargne différemment. Soit sur un fonds en euros, soit sur des supports en unités de compte (dans ce cas, il s'agit d'un PER bancaire).

Quand souscrire un PER ?

Vous êtes libre d'ouvrir un PER individuel au moment où vous le souhaitez. Cependant nous vous conseillons de préférer une souscription en début d'année. D’un point de vue de la fiscalité, cela est bien plus intéressant.

En effet, les sommes versées sur votre PER sont déduites de votre revenu imposable. Contracter un plan retraite en début d'année vous laisse ainsi davantage de temps pour verser de l’argent dessus. Vous optimisez, ainsi, votre avantage fiscal. Comme tout produit d'épargne destiné à préparer votre retraite, plus tôt vous ouvrez votre PER, plus tôt vous bénéficierez de ses avantages fiscaux !

Quel plan épargne retraite choisir ?

Les conditions d'un Plan d'Epargne Retraite dépendent de l'organisme le proposant. C'est pourquoi il est recommandé de comparer plusieurs PER, de se renseigner sur les cotisations et les différentes modalités. Heureusement, de nombreux comparateurs en ligne existent ! Ils vous aident à choisir le meilleur produit d'épargne.

Au moment de choisir votre PER individuel, nous vous conseillons de vous attarder sur :

  • le mode de gestion proposé ( gestion pilotée, gestion libre...) ;
  • les fonds disponibles (en cas de gestion libre) ;
  • le montant des frais inhérents à chaque contrat : frais d’entrée, frais de versement, frais à la sortie, frais sur arbitrages, frais de transfert… ;
  • les différents compartiments (compartiment unique, double compartiment, etc.) ;
  • le type de versements possibles : libres ou programmés en cours de vie du contrat, montant initial... ;
  • les modalités de sortie (en rente, à 100 % du capital ou en capital fractionné).

Comment fonctionne un plan d'épargne retraite ?

Une fois votre PER retraite ouvert, vous pouvez l'alimenter avec de nouveaux versements. Les sommes versées ouvrent droit à une déduction fiscale. Le choix de gestion de votre contrat est défini au moment de votre souscription. Chaque année, votre organisme gestionnaire doit vous fournir certaines informations concernant votre contrat, telles que l'évolution de votre épargne, le montant des frais prélevés, ou encore les conditions de transfert de votre PER.

De cette manière, vous avez une vue d’ensemble sur l’évolution de votre capital et sur votre contrat. La gestion de votre épargne est entièrement assurée par des experts. Vous pouvez penser plus sereinement à votre départ à la retraite !

Comment alimenter un PER ?

Outre le montant initial déposé à l'ouverture du PER, votre plan peut être alimenté :

  • pour un PER individuel : par une somme que vous déposez vous même de manière libre ou programmée, et qu'on appelle un versement volontaire.
  • pour un PER entreprise collectif : par une épargne salariale. Il s'agit des sommes issues de l'intéressement, de la participation et de l'abondement de votre employeur. Ces sommes peuvent également provenir d'un compte épargne-temps (CET) ou de versements volontaires.
  • pour un PER entreprise obligatoire : par les cotisations de l’employeur ou du salarié. On parle alors de versements obligatoires ou d’épargne obligatoire.

Quel est l'avantage fiscal du PER ?

Le montant de vos versements volontaires et obligatoires est déductible de votre revenu imposable de l'année. Pour les travailleurs non-salariés, il peut être déduit de votre bénéfice imposable. Tout cela se fait dans la limite d'un plafond fixé, pour chaque membre du foyer fiscal et dépendant de votre statut (salarié ou indépendant).

➔ Vous pouvez choisir de ne pas bénéficier de cette réduction d'impôts. Dans ce cas, vous bénéficierez d'un avantage fiscal au moment de votre sortie du PER. Libre à vous de choisir la fiscalité qui vous convient le mieux !

La somme des versements issus de l'épargne salariale en entreprise (intéressement, participation et abondement de l'employeur) est exonérée d'impôts.

La gestion d'un Plan Epargne Retraite

Votre conseiller définit, avec vous, votre profil d'investisseur. De cette manière, vous bénéficiez d’un cadre optimal pour effectuer vos versements. Il vous aide à adapter vos placements selon les risques que vous êtes prêt à encourir.

La gestion pilotée

Elle a pour but de réduire progressivement les risques financiers. Cela s'opère au fur et à mesure de la durée de votre placement. Le principe de ce mode de gestion mis en place par la loi PACTE est simple : plus vous approchez de la retraite (et donc de la sortie du plan), plus votre épargne sera transférée sur des fonds euros moins risqués. Celle-ci était, auparavant, placée sur des supports en unités de compte plus rémunérateurs.

➔ Tous les plans retraite disposent d'un mode de gestion pilotée. Ce mode est appliqué d'office, sauf en cas de décision contraire de votre part.

La gestion libre

Elle vous permet de choisir et de gérer vous-même l’affectation de vos versements sur les fonds proposés dans votre Plan d'Epargne Retraite. Plus souple, elle s’adresse à des personnes relativement initiées qui ne craignent pas de prendre des risques.

Le transfert d'un PER

La possibilité de transfert qu'offre le nouveau PER permet une portabilité des placements. Le titulaire du plan peut donc désormais :

  • simplifier la gestion de ses contrats en regroupant tous ses produits d'épargne en un. Vous pouvez ainsi transférer des dispositifs qui ne sont plus commercialisés, comme les PERP, les Préfon, les Perco, les contrats Madelin, ou encore l'article 83. Tous sont transférables dans votre PER individuel ! En centralisant votre épargne, vous gagnez ainsi du temps… et de l’argent.
  • faire jouer la concurrence. En transférant son PER chez un gestionnaire proposant des conditions plus avantageuses ! L'épargne d'un PER individuel est transférable sur tous les autres types de PER. Avoir une vision d’ensemble sur la concurrence permet de trouver la solution la plus adaptée à votre profil d’investisseur.

Si vous avez ouvert votre PER il y a plus de 5 ans, le transfert de l'épargne accumulée vers un autre plan est gratuit. Si vous le détenez depuis moins de 5 ans, des frais de transfert (maximum 1% des montants détenus sur ce produit) peuvent être facturés.

La sortie d'un plan d'épargne retraite

L’épargne accumulée sur votre PER est bloquée jusqu’à votre départ en retraite. Toutefois, certains cas permettent de la débloquer de manière anticipée. Elle peut alors être versée :

  • en capital, en plusieurs fois ou en totalité ;
  • en rente viagère, en rente par palier ou en rente réversible ;
  • en combinant une partie en capital et une autre en rente.

Bon à savoir : la rente est soumise aux prélèvements sociaux.

En cas de décès du souscripteur avant son entrée en retraite, le PER est clôturé. Le gestionnaire du contrat verse les sommes épargnées aux bénéficiaires désignés. Ils bénéficient alors d'un abattement fiscal. Autrement dit, ils sont exonérés de droits de succession jusqu'à un certain montant. L’épargnant et les bénéficiaires profitent ainsi d’avantages fiscaux intéressants.

Comment s’organise la sortie anticipée d'un PER ?

Dans certains cas, vous pouvez débloquer votre épargne de manière anticipée. Qui dit sortie anticipée dit, en règle générale, avant l'âge de la retraite. Ces déblocages peuvent avoir lieu dans les cas suivants :

  • acquisition de votre résidence principale (sauf pour les fonds issus de versements obligatoires) ;
  • liquidation judiciaire ayant entraîné la cessation d'une activité non salariée ;
  • expiration de vos droits aux allocations chômage ;
  • situation de surendettement (sur demande de la commission de surendettement) ;
  • invalidité (la vôtre, celle de vos enfants ou celle de votre conjoint marié ou partenaire de Pacs) ;
  • décès de votre conjoint marié ou partenaire de Pacs.

Pour demander le déblocage anticipé du PER, plusieurs étapes sont à suivre :

  • Envoyez un courrier recommandé à votre organisme gestionnaire, dans lequel vous devrez exprimer votre souhait de sortir du contrat de manière anticipée ;
  • Détaillez dans votre courrier la situation qui vous concerne et les raisons pour lesquelles vous souhaitez débloquer par anticipation votre épargne ;
  • Joignez-y un justificatif prouvant votre bonne foi ;
  • Transmettrez une copie de votre pièce d'identité ;
  • Envoyez un RIB du compte bancaire sur lequel vous souhaitez obtenir le paiement des fonds.

Les demandes de déblocage anticipé sont étudiées avec attention, c’est pourquoi vous devez veiller à remplir toutes les conditions avant d’envoyer votre dossier.

Rappel : en cas de déblocage pour l’achat d’une résidence principale, les sommes perçues seront taxées. En revanche, dans tous les autres cas de déblocage anticipé, les prélèvements sociaux concernent les gains réalisés grâce au PER à un taux de 17,2%.

Quelle est la fiscalité à la sortie d'un PER ?

D’un point de vue fiscal, les conditions ne sont pas les mêmes selon la raison qui justifie votre sortie.

Fiscalité d'un PER individuel si les versements ont été déduits du revenu imposable :

  • Sortie en rente : le montant de la rente versée chaque année est imposé, au même titre que les autres pensions de retraite.
  • Sortie en capital : la part correspondant aux versements volontaires est taxée en totalité. Celle-ci est fixée selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. La part correspondant aux plus-values est soumise au prélèvement forfaitaire unique (PFU), sauf si vous optez pour l'application du barème progressif de l'impôt sur le revenu.

Fiscalité d'un PER individuel en cas de non déduction des versements de votre revenu imposable :

  • Sortie en rente : la part provenant de vos versements volontaires est soumise à l'imposition des rentes viagères à titre onéreux. Les montants générés par le contrat sont imposés, comme les autres pensions et retraites.
  • Sortie en capital : le montant correspondant à vos versements volontaires n'est pas soumis à impôt. Celui correspondant aux plus-values reste soumis au PFU.

La fiscalité à la sortie d'un PER d'entreprise collectif ou d'un PER d'entreprise obligatoire est variable. Elle varie en fonction de la nature des versements effectués tout au long de la vie du PER (versements volontaires, épargne salariale ou obligatoire…) et du type de liquidation du plan (en rente ou en capital).

Maintenant que vous savez tout sur le Plan Épargne Retraite, vous êtes fin prêts à ouvrir un PER !