Publié le 2 août 2021

Quand ouvrir un plan d’épargne retraite (PER Individuel) ?

Nul ne peut prévoir – et fort heureusement - le jour où la faucheuse viendra le cueillir. En revanche, il est un événement qui peut être anticipé : la retraite. Actuellement fixé à l’âge de 62 ans, le départ à la retraite est une échéance certaine. « J’ai bien le temps », relativisent les travailleurs actifs. Faux ! Que l’on soit travailleur indépendant ou salarié, la retraite se prévoit et se prépare à l’avance avec l’épargne retraite. Quand ouvrir un Plan Epargne Retraite (PER) et à quel âge ? Suivez le guide…

Qui peut ouvrir un PER ?

Disponible depuis le 1er octobre 2019, le nouveau PER est venu remplacer ses ancêtres le Plan d'épargne retraite populaire (PERP), les contrats loi Madelin, le Plan d'épargne pour la retraite collectif (PERCO) et l’Article 83. Il ne s’agit pas là d’un simple changement d’appellation, mais d’une véritable révolution. Ce nouveau dispositif est unique ce qui signifie qu’il est le même pour tous, tout au long de notre vie.


Plus incroyable encore, ce produit d’épargne retraite se veut inclusif et égalitaire. Il est ouvert à tous et s’adresse à tous, sans distinction de statut professionnel ou d’âge. Ainsi nous y avons tous droit que l’on soit demandeur d'emploi, étudiant, profession libérale, salarié, fonctionnaire ou travailleur non salarié. Un pour tous et tous pour un !

Vérifier votre éligibilité

A quel âge ouvrir un plan d'épargne retraite ?

Il est donc possible de souscrire un plan d’épargne retraite à tout moment et ce, quel que soit l’âge du souscripteur. Alors, 20, 30, 40 ans… À quel âge ouvrir un PER ? On a coutume de dire que « le plus tôt sera le mieux ». Pourtant, fraîchement diplômé et à peine rentré sur le marché du travail, le jeune professionnel de 20 ans aura probablement du mal à se projeter sur sa retraite.

Par ailleurs, le plan d’épargne retraite est ce qu’on appelle un « placement tunnel ». Ce qui signifie qu’à l’exception de l’achat de la résidence principale, et sauf cas de force majeure, l’épargne versée y est bloquée jusqu’à la retraite. Un paramètre qui peut se montrer contraignant à l’âge de 20 ans. 

Alors, verdict ? Dans les faits, c’est à l’âge de 30 ans qu’il est le plus propice de souscrire un PER. D’abord, parce qu’à 30 ans il est plus facile de se projeter dans l’avenir. Trentenaire, on se sent plus installé dans sa vie professionnelle et personnelle. Nos projets futurs se dessinent donc avec plus de clarté. Aussi, c’est à 30 ans que l’on est plus à même de mesurer sa capacité d’épargne présente et à venir. Un élément déterminant de l’épargne retraite.
 

Évidemment, il s’agit là de l’âge idyllique. Mais rien ne vous oblige à épargner pour votre retraite à cet âge plus qu’à tout autre. Vous êtes libre de préparer votre avenir comme bon vous semble…

Ouvrir son PER ?

Pourquoi ouvrir un PER ?

Lorsqu’on est plongé dans la vie active, on a tendance à remettre sa retraite à plus tard. Paradoxalement, nous sommes nombreux à envisager des projets séduisants pour la retraite. Achats immobiliers, voyages, loisirs… Tout cela n’est possible à la retraite que si les finances le permettent. Moralité ? Pour une retraite confortable, épargnez sans tarder !

Au fait, vous n’êtes pas sans savoir qu’un projet de réforme des retraites est dans les tuyaux. Et que nous prédit l’avenir ? Plus de retraités et des pensions de retraite moins élevées. Tout cela n’est pas très réjouissant... Alors pour anticiper la retraite, n’attendez pas la réforme, mieux vaut épargner dès maintenant.


Enfin, sachez qu’il n’existe pas meilleur placement pour la retraite que le PER. Plus souple que ses ancêtres PERP, PERCO et loi Madelin, ce nouveau dispositif vous permet de sortir en rente viagère ou en capital. Aussi avantageux fiscalement que l’Assurance Vie, ce produit a l’avantage de vous inciter à épargner jusqu’à la retraite.

Quand liquider son PER ?

Cette question est indéniablement liée à la date d’ouverture de votre Plan Epargne Retraite. Pourquoi ? Tout simplement parce que plus tôt vous épargnez pour la retraite, plus important sera votre capital à cette période de vie. 

Par nature, la liquidation du plan d’épargne retraite a lieu au jour de votre départ à la retraite. À cette échéance, l’épargne accumulée sur votre PER vous sera versée en rente viagère ou en capital. 


Notez toutefois qu’il est possible de de recourir à la sortie anticipée de votre épargne retraite. Certains accidents de la vie (invalidité, décès du conjoint, fin de droits aux allocations chômage, surendettement, liquidation judiciaire…) peuvent imposer à l’épargnant de puiser dans le capital de son placement. Enfin, l’achat de la résidence principale peut également permettre un retrait anticipé.

Et vous ?

En résumé :

- Le Plan Epargne Retraite est ouvert à tous quel que soit l’âge ou le statut professionnel de l’épargnant.

- L’âge optimal pour souscrire un PER est 30 ans. 

- Le projet de réforme des retraites et les perspectives à venir incitent les travailleurs Français à anticiper leur retraite et épargner en vue de cette échéance. 

Projets séduisants, avenir incertain, accidents de la vie et projet de réforme des retraites… Tout porte à croire que les Français ont intérêt à épargner pour la retraite. Alors n’attendez pas d’avoir 60 ans pour vous en soucier. La retraite, ça s’anticipe ! Étudiants, trentenaires et cadres expérimentés, il n’est jamais trop tôt pour préparer l’avenir…