PEA : découvrez le fonctionnement du plan d’épargne en actions

Publié le 14 novembre 2022
par Assia Bousfiha

Vous avez toujours rêvé de « boursicoter » ? Et si l’on vous disait qu’il est possible de détenir des actions en bourse tout en réduisant ses impôts ? Avec le plan d’épargne en actions PEA, vous pouvez acquérir un portefeuille d’actions tout en bénéficiant d’une exonération d’impôt. Fonctionnement, plafond et fiscalité, on vous dit tout du PEA.

Comment ça marche un PEA ?

Le plan d’épargne en actions PEA n’est pas un simple portefeuille d’actions. Il s’agit d’un produit d’épargne réglementé. Ce dispositif a été créé en 1992 pour encourager les investissements boursiers des particuliers.

Il s’agit ni plus, ni moins, qu’un compte-titres, bancaire ou assurantiel, offrant un avantage fiscal spécifique. Le PEA permet à tout un chacun d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes.

Le plan d’épargne en actions PEA peut prendre deux formes distinctes :

  • le PEA bancaire est un contrat signé avec un établissement bancaire ;
  • le PEA assurance, souscrit auprès d'une compagnie d'assurance, prend la forme d'un contrat de capitalisation en unités de compte.

Quel que soit le type de PEA, le fonctionnement est le même. D’abord, pour ouvrir un PEA, il faut être majeur et domicilié en France. Ensuite, le PEA se compose de deux parties : un compte en espèce sur lequel l’épargnant effectue des versements en numéraire et un compte-titres qui comporte les actions achetées à partir de ces versements.

Mais alors, quelle différence avec un portefeuille d’actions ? À première vue, pas grand-chose. C’est néanmoins l’avantage fiscal qu’il procure à l’épargnant qui fait du PEA sa spécificité.

fiscal rachat .jpeg

Quelle est la fiscalité du PEA ?

Le plan d’épargne en actions PEA a été conçu pour inciter les particuliers à investir en bourse. C’est donc un plan qui s’apparente à portefeuille d’actions, doté d’un avantage fiscal attrayant.

Mais qu’est-ce qui rend la fiscalité du PEA si intéressante ? Rien de plus simple. Les gains réalisés sur votre PEA sont exonérés d’impôt sur le revenu si vous ne sortez pas votre argent dans les cinq ans qui suivent l’ouverture de votre PEA.

À défaut, les gains nets réalisés depuis la souscription de votre PEA sont imposés au taux de 12,8%. En clair, la clôture anticipée de votre plan d’épargne en actions, dans les cinq ans qui suivent sa souscription, vous prive de son avantage fiscal.

Quand peut-on retirer l'argent d'un PEA ?

Vous l’aurez compris, la spécificité du PEA réside dans l’avantage fiscal audacieux qu’il vous offre. Si vous souhaitez profiter d’une exonération d’impôt sur les gains réalisés sur votre PEA, abstenez-vous de retirer votre argent dans les cinq ans qui suivent l’ouverture de ce plan.

Certes, l’argent de votre PEA peut être retirée à tout moment. Pour autant, il serait bien dommage de se voir appliquer un taux d’imposition de 12,8% sur les gains réalisés, quand on sait qu’ils peuvent être exonérés d’impôt.

Mieux vaut attendre l’échéance des cinq ans après la souscription du PEA pour retirer son argent ! Passé ce délai, vous avez aussi la possibilité de retirer de l’argent sur votre compte-titres sans clôturer votre PEA. En clair : soyez patient, le PEA vous le rendra !

Quelle est la durée de vie d'un PEA ?

Longue ou courte, rentable ou non, la durée de vie d’un PEA dépend de celui qui l’emploie. Si vous jouez le jeu du PEA tel qu’il a été conçu, l’espérance de vie du PEA dépasse cinq ans. Dans cette hypothèse, vous tirez pleinement profit de son avantage fiscal.

À défaut, si vous retirez votre argent en anticipé, le PEA sera lui aussi clôturé de manière prématurée. Un triste sort pour le PEA et l’épargnant, qui se privent ainsi de précieux gains et réductions d’impôt.

Est-il intéressant d'avoir un PEA ?

Vous vous intéressez aux marchés boursiers et souhaitez acheter des actions en bourse ? Le PEA présente alors l’intérêt formidable d’exonérer d’impôt sur le revenu les gains de vos placements boursiers (dans la limite d’un plafond de 150 000 euros).

Plus intéressant qu’un simple portefeuille d’actions, le PEA ne s’accompagne d’aucune obligation. Sur votre plan d’épargne en actions, vous pouvez acheter ou vendre vos titres autant de fois que vous le souhaitez. Par ailleurs, le PEA n’impose pas d’obligation de durée de détention des titres.

En clair, pour les boursicoteurs, le PEA fait partie du choix le plus audacieux. Il fonctionne en tout point comme un portefeuille d'actions, l'exonération d'impôt sur les gains en plus.

Contractez en ligne

Quels sont les risques d'un PEA ?

Pas de doute possible, le PEA semble bien sous tous rapports. Mais puisque la perfection n’est pas de ce monde, le plan d’épargne en actions doit bien présenter, lui-aussi, quelques défauts…

Quels sont les risques d’un PEA ? Comme tout placement boursier, le PEA est un investissement risqué. C’est un pari ! Il peut s’avérer gagnant si le cours monte, perdant si le cours baisse. Le risque principal d’un PEA réside donc pour l’épargnant dans la perte de capital.

impots.jpg

PEA, compte-titres ou Assurance-vie ?

Certes, le PEA peut rapporter gros. Mais il peut également vous faire courir un important risque de perte en capital.

Vous souhaitez jouer en bourse, mais ne voulez pas prendre le risque de perdre votre capital ? Alors le PEA n’est peut-être pas le placement qu’il vous faut…

Rassurez-vous, il est possible de jouer en bourse à moindre coût. Avec l’Assurance-vie, vous avez l’opportunité de réaliser des investissements boursiers moins risqués.

Ce placement financier permet en effet de répartir votre argent sur des placements sécurisés (fonds en euros) et des placements plus volatiles (actions en bourse). Ainsi, vous pouvez sécuriser votre capital initial et jouer le reste en bourse sans risque de perte. Avec l’Assurance-vie, vous n’avez pas à choisir entre « la bourse ou la vie » : prenez les deux !

Choisissez le meilleur PER

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 210 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727

logo-orias.svg