Neveux et droits de succession d’assurance vie

Publié le 20 octobre 2023
par Henri des Rieux

Où se situent les neveux et les nièces dans la ligne de succession ?

Selon la règle de « décentralisation légale » qui détermine l'ordre des héritiers selon la loi actuelle, les neveux et nièces sont des « descendants directs », c'est-à-dire qu'ils ne sont pas des héritiers réservataires, contrairement aux enfants entre parents et enfants ou petits-enfants. Un héritier réservataire désigne un héritier qui acquiert inévitablement une partie ou la totalité d'un héritage, qu'il y ait ou non un testament.

Ainsi, les neveux et nièces n'ont aucun droit à la succession proprement dite à l'issue de la répartition des biens de la succession, ni ne bénéficient d'avantages fiscaux particulièrement avantageux, contrairement aux héritiers réservataires.

Dans quels cas les neveux et nièces peuvent-ils hériter ?

Dans le cadre d'une succession d'une nièce ou d'un neveu, on peut distinguer deux scénarios 

Dans le premier cas, si aucun testament n'a été fait, ainsi les neveux et nièces peuvent hériter de l'un ou l'autre des parents (frère ou sœur du défunt). Une part de l'héritage en sa faveur.

Dans le second cas, l'héritage des neveux et nièces est basé sur la volonté du défunt telle qu'énoncée dans le testament, de sorte que ni la famille endeuillée ni la loi ne peuvent le contester. Notez cependant que la loi actuelle interdit au défunt de léguer tous ses biens à ses neveux ou nièces s'il avait des enfants ou un conjoint survivant. Il est impératif que les testateurs respectent les réserves et les quotas disponibles. En effet, l'héritier réservataire reçoit nécessairement une partie de l'héritage.

succession famille

Par conséquent, il est interdit d'annuler l'héritage pour le bien d'autres membres de la famille à cause de l'argent enfoui.

Du point de vue de la priorité à l'héritage, la loi actuelle n'est pas particulièrement favorable aux neveux et nièces, puisque le droit d'héritage n'est accordé que par l'existence de certaines clauses. Sauf dans de tels cas, ils sont rarement des héritiers légaux.

Quels sont les droits de succession des neveux et nièces ?

La même taxation s'applique aux biens transférés du défunt aux neveux et nièces, qu'il s'agisse d'un legs direct, tel qu'il est stipulé dans un testament, ou légué par procuration, héritage ou donation.

Des taux d'imposition très élevés s'appliquent aux biens transférés aux neveux ou nièces par héritage ou donation.

En cas de successions par « mandataires », les droits de succession des neveux ou nièces sont de 35 % si la succession n'excède pas 24 430 €. Au-delà de ce montant, la loi prévoit un droit de succession de 45% et permet une déduction de 15 932 € du pourcentage du patrimoine immobilier net.

En cas de succession par legs direct sanctionné par testament, les droits de succession prélevés sur le neveu ou la nièce seront de 55 % du capital transmis diminué de la quotité patrimoniale de 7 967 €. Par conséquent, les prélèvements sur les droits de succession des neveux et nièces ne sont pas favorables. Pour cette raison, beaucoup choisissent une autre solution : L’assurance vie.

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Assurance-vie pour transmettre votre bien aux neveux et nièces :

Un contrat d'assurance-vie est un placement d'épargne, apprécié avant tout pour sa sécurité et sa stabilité.

Ils offrent souvent un capital garanti et des taux de rendement stables. De plus, l'assurance-vie offre un traitement fiscal avantageux tant en matière d'impôt sur le revenu qu'en matière de droits de succession.

En effet, l'assurance-vie ne faisant pas partie d'une succession, c'est un excellent moyen de transmettre un héritage à moindre coût.

Clauses bénéficiaires dans les contrats d'assurance-vie

Dans un contrat d'assurance-vie, la clause bénéficiaire désigne une personne que le preneur désigne volontairement pour recevoir une partie des biens en cas de décès. Ainsi, vous pouvez également désigner une nièce ou un neveu comme bénéficiaire lors de la souscription d'un contrat d'assurance-vie. N'oubliez pas d'indiquer vos nom et prénom, votre date et date de naissance, ainsi que la partie du contrat qui leur est réservée.

Ainsi, l'utilisation d'une clause bénéficiaire permet aux héritiers non réservataires de prévaloir puisqu'ils sont effectivement libérés de la succession. De plus, le système fiscal est nettement plus favorable que les droits de succession.

Combien coûte la subvention d'assurance-vie de mon neveu/nièce ?

Si vous désignez des neveux ou des nièces comme bénéficiaires, ils ont droit à une réduction du montant qu'ils reçoivent. Selon l'âge du participant au moment du paiement, différentes indemnités et indemnités s'appliquent.

3Perlib Assurance vie gestion de patrimoine et plan épargne retraite .png

Si l'assurance-vie a été financée par l'assuré avant le 70e anniversaire :

Le capital et les intérêts sur le capital transférés à chaque bénéficiaire sont exonérés d'impôt jusqu'à 152 500 EUR. Cela signifie que les neveux et nièces peuvent recevoir un total jusqu'à 152 500 € en franchise d'impôt du défunt. Si le montant du versement dépasse 152 500 €, les parlementaires prévoient une taxe de 20 % sur le montant restant. Cette taxe passe à 31,25 % pour les transferts supérieurs à 852 500 €.

Des règles fiscales différentes s'appliquent pour les paiements effectués après 70 ans.

Le plafond est ramené à 30 500 €, mais les intérêts sont défiscalisés (sauf pour les contrats d'assurance-vie financés avant 70 ans). Veuillez noter que cette exemption s'applique à tous les bénéficiaires.

Donc, si vous en avez plus d'un, ils doivent être partagés. Pour les montants supérieurs à 30 500 € :

Le bénéficiaire reviendra au taux des droits de succession. Par conséquent, si un neveu ou une nièce bénéficie d'une assurance-vie au décès du preneur d'assurance, les droits de succession ne seront pas prélevés, mais l'assurance-vie sera soumise aux droits de succession. Compte tenu de l'abattement de droits de succession de 7 697 € pour les neveux et nièces et d'un taux d'imposition de 55 %, la fiscalité sur l'assurance-vie est nettement plus favorable.

Bien sûr, il est possible de souscrire plusieurs assurances-vie. Ainsi, vous pouvez choisir de conclure une entente de neveu ou de nièce afin d'optimiser le transfert de vos actifs financiers vers votre neveu ou nièce. Certaines polices peuvent offrir plus de franchises que d'autres, alors précisez-vous de prendre vos dispositions bien à l'avance et n'hésitez pas à comparer les assurances-vie.

Mettez en place votre contrat

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727