Publié le 20 septembre 2021

Retrait sur PERP : comment ça marche ?

Voilà déjà quelques années que vous procédez à des versements réguliers sur votre plan d’épargne retraite populaire (PERP). Votre objectif ? Préparer votre futur départ à la retraite. Pourtant, depuis quelques temps, vous y pensez… Et s’il était possible d’effectuer un retrait sur votre PERP ? Pour financer un projet immobilier, ou pour faire face à une situation personnelle complexe, on a tous une bonne raison de vouloir récupérer l’argent de son contrat PERP. Comment faire un retrait sur PERP ? Suivez le guide !

Je possède un PERP

Comment récupérer l'argent d'un PERP ?

C’est au jour de votre départ à la retraite que vous pouvez récupérer l’argent de votre plan retraite PERP. En principe donc, votre capital est bloqué sur ce contrat jusqu’à cette échéance. Une fois à la retraite, la liquidation de votre PERP pourra se faire sans justification, que vous optiez pour une sortie en capital ou en rente viagère.

Néanmoins, le législateur a su faire preuve de souplesse. Pour tenir compte des aléas de la vie humaine, il a prévu 6 cas de retrait anticipé sur PERP :

  • l'expiration des droits aux allocations chômage du titulaire, 
  • la liquidation judiciaire prononcé par jugement de liquidation judiciaire,
  • la reconnaissance d’une situation d’invalidité,
  • le décès du conjoint ou partenaire de pacs,
  • la situation de surendettement déterminée par le président de la commission de surendettement,
  • la faiblesse des montants investis sur le PERP (moins de 2 000 €).

Dans l’une ou l’autre de ces circonstances, le bénéficiaire du contrat peut donc récupérer l’argent de son PERP avant l’âge de la retraite. Le rachat sur les contrats PERP sont donc possibles !

Depuis le 1er octobre 2020, la loi Pacte a remplacé le contrat PERP par le nouveau Plan Epargne Retraite (PER). Dorénavant, le bénéficiaire d’un plan épargne retraite (PER) dispose d’un nouveau motif de retrait anticipé : l’achat de la résidence principale.

Récupérer mon argent

Comment sortir du PERP ?

Il existe donc deux moyens pour procéder à un retrait sur votre PERP : le départ à la retraite et l’hypothèse d’une situation de déblocage anticipé. Mais comment fonctionne le rachat sur PERP ? Autrefois favorisée, la sortie sous forme de rente viagère demeure possible. Depuis la loi Pacte, une autre issue a vu le jour : la sortie sous forme de capital.

Comment sortir du PERP en rente viagère ?

C’est la voie traditionnellement empruntée pour réaliser un retrait total ou partiel sur votre PERP. En cas de rachat de ces contrats, 80% de votre épargne devait être perçue sous forme de rente viagère. Seuls les 20% restant pouvaient être touchés sous forme de capital si le titulaire en faisait la demande.

Historiquement, la sortie en rente viagère était donc très largement plébiscitée. Elle avait pour conséquence d’inciter le bénéficiaire à attendre l’âge de la retraite pour procéder à la clôture de son PERP. Elle présente également l’avantage d’assurer au bénéficiaire un complément de revenus confortables à la retraite.

Comment sortir du PERP en capital ?

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte le 1er octobre 2020, le nouveau PER a remplacé les contrats PERP. Il est dorénavant possible au bénéficiaire de ces contrats de choisir l’option qui lui convient le mieux : une sortie sous forme de rente viagère ou en capital.

Peu importe le moment où a lieu le retrait sur PERP : avant ou à l’âge de la retraite. Dans toutes les circonstances, il permet au titulaire de ce placement de choisir entre la sortie en capital ou sous forme de rente viagère. 

Ce mode de retrait a l’avantage de ne prévoir aucun plafond. Le montant de votre complément de retraite correspond à la somme des versements épargnés sur votre contrat, augmentée des intérêts. Le bénéficiaire du contrat a ensuite tout le loisir de l’utiliser.

Quand liquider son PERP ?

Liquider mon PERP

Vous l’aurez compris, le plan d’épargne retraite a pour but de vous procurer un complément de revenus à la retraite. Il vient pallier les faibles pensions de retraite que prévoient le régime obligatoire.   

À tous points de vue, le moment optimal pour procéder à la liquidation de son PERP, est donc le jour de votre départ à la retraite. D’un point de vue fiscal d’ailleurs, tout vous y incite. 

Ainsi, le bénéficiaire ne subit aucune fiscalité et ni de prélèvements sociaux durant la phase d’épargne sur son contrat PERP. Mieux encore, avec le nouveau dispositif PER, les versements réguliers sur contrats sont exonérés d’impôt sur le revenu.

En revanche, lorsqu’il est procédé à un retrait sur les contrats PERP, une nouvelle fiscalité trouve à s’appliquer. La fiscalité du plan d’épargne retraite est certes avantageuse, mais elle n’est pas nulle pour autant. En effet, la plus-value réalisée sur votre épargne retraite est soumise au barème de l’impôt sur le revenu. Le bénéficiaire peut toutefois profiter d’un abattement fiscal dans la limite du plafond légal.

Comment transférer un PERP vers un PER ?

Déblocage anticipé pour l’acquisition de la résidence principale, sortie possible sous forme de capital, versements réguliers déductibles de votre impôt sur le revenu, flexibilité et liberté… Les nouveaux contrats PER ont plus d’un atout dans leurs manches !

Vous disposez déjà d’un ancien contrat PERP et souhaitez profiter des nouveaux avantages du dispositif PER ? Sachez qu’il n’est pas nécessaire de procéder à la liquidation de votre PERP et de souscrire un nouveau produit d’épargne. Vous pouvez simplement demander le transfert de votre ancien contrat PERP vers ce nouveau placement !

Transférer mon PERP

En résumé :

- En principe, la liquidation du contrat PERP a lieu à l’âge de la retraite.

- Le législateur prévoit néanmoins des cas de retrait anticipé.

- Avec le nouveau PER, il est possible de récupérer l’argent sous forme de capital ou de rente viagère.

Nul besoin de vous faire un dessin. Qu’il s’agisse de l’ancien contrat PERP ou du nouveau PER, vous n’êtes pas incité à effectuer un rachat total ou partiel avant l’âge de la retraite. Pour autant, le nouveau plan d’épargne retraite apporte à ce principe un peu de souplesse. Dorénavant, vous avez la possibilité de sortir sous forme de capital et de faire un retrait pour l’achat de votre résidence principale. Après tout, c’est de votre argent qu’il s’agit !