Publié le 29 août 2021

Tout ce qu’il faut savoir sur le plan d’épargne retraite populaire !

Le plan d’épargne retraite populaire, plus connu sous l’acronyme « PERP », s’est longtemps imposé comme la référence de l’épargne retraite individuelle. Mais c’était sans compter l’arrivée de la nouvelle génération. Avec sa version évoluée, le Plan Epargne Retraite (PER), introduit par la loi Pacte du 22 mai 2019, lui vole définitivement la vedette. Pour autant, on retrouve beaucoup du PERP dans le fonctionnement PER. Vous souhaitez en savoir plus sur ce placement ? Suivez le guide…

En savoir plus

Le plan d'épargne retraite populaire, comment ça marche ?

Du point de vue de son fonctionnement, le plan d’épargne retraite populaire n’a pas grand-chose à envier à son remplaçant le PER. Le second a, reconnaissons-le, très largement hérité des qualités de son ancêtre. 

L’un comme l’autre, ils constituent en leur temps le dispositif de référence de l’épargne retraite individuel. Il s’agit, dans les deux cas, d’un produit d’épargne à long terme qui permet à son titulaire de bénéficier au moment de la retraite, de revenus supplémentaires.

Tous deux incitent l’assuré à épargner tout au long de sa vie active en vue de la retraite. Les versements (volontaires ou programmés) effectués sur ces placements sont déductibles de l’impôt sur le revenu (dans la limite d’un plafond légal). De même, les deux offrent une gestion sécurisée de vos actifs. Enfin, le PERP comme le PER sont en principe bloqués jusqu’au jour du départ à la retraite.

Jusqu’ici, on pourrait croire à une pâle copie du plan d’épargne retraite populaire. Pourtant, le nouveau PER a bien introduit quelques changements. Plus flexible et accessible que son ancienne version, il dispose de plus d’un atout dans sa manche.

Être recontacté

Qui peut ouvrir un PERP ?

Déjà, le plan retraite Perp était ouvert à tous. C’était d’ailleurs un des éléments qui le différenciait des autres dispositifs d’épargne retraite entreprise, les anciens Perco (Plan d'épargne pour la retraite collectif), contrats Article 83 ou loi Madelin.

Son héritier, le PER individuel n’a pas dérogé à la règle. Quel que soit votre statut professionnel, vous pouvez ouvrir un plan d’épargne retraite. Que vous soyez salarié, travailleur non salarié, profession libérale, autoentrepreneur, étudiant, fonctionnaire ou demandeur d’emploi, le nouveau dispositif ne fait aucune distinction relative à votre fonction.
 

Petit plus du contrat perp nouvelle génération ? Tandis qu’en pratique les établissements qui proposaient ce placement avaient pour usage d’imposer un âge maximal au-delà duquel il n’était plus possible de souscrire un Perp, le nouveau PER ne prévoit quant à lui aucune limite.

Quel est l'intérêt d'un PER ?

La grande révolution introduite par la loi Pacte avec le Plan Epargne Retraite, c’est d’abord sa simplicité. Le législateur a souhaité harmoniser les dispositifs d’épargne retraite individuel et collectifs. 

C’est ainsi qu’il a créé le PER : un dispositif unique d’épargne retraite destiné à tous. Il se décline ensuite en trois catégories : 

  • le plan d’épargne retraite individuel (PERIN), 
  • le plan d’épargne retraite collectif (PERCOL) 
  • et le plan d’épargne retraite obligatoire (PERO).

Le nouveau dispositif offre donc une version simplifiée et plus accessible que le plan d’épargne retraite populaire.

Autre intérêt de passer du contrat perp au nouveau PER ? Il offre des conditions de sortie bien plus flexibles…

Êtes-vous éligible ?

Comment récupérer l'argent d'un plan d'épargne retraite populaire ?

Comme souvent, les anciennes générations ont tendance à se montrer plus conservatrices que les nouvelles. Les PERP et PER, n’y font pas exception.
 

S’agissant des conditions de sortie à la retraite, le contrat plan d’épargne retraite populaire n’offrait à ses titulaire qu’une seule option : la rente viagère. Une sortie partielle en capital était néanmoins autorisée à hauteur de 20 % de la valeur de rachat. 
 

C’est une avancée significative que marque le nouveau PER de ce côté. Dorénavant, au jour de son départ à la retraite, le titulaire de ce placement dispose du choix entre une sortie en rente viagère ou en capital. L’une et l’autre lui sont ouvertes.

Autre assouplissement qu’offre la nouvelle génération de plan retraite perp, le déblocage anticipé de l’épargne retraite pour cause d’achat de la résidence principale. 
 

Un véritable progrès en faveur de la liberté de son titulaire, puisque le contrat perp, pour tenir compte des aléas de la vie, ne prévoyait un déblocage anticipé des fonds que dans six cas de figure : l'expiration des droits aux allocations chômage, la liquidation judiciaire, l'invalidité, le décès du conjoint / pacsé, le surendettement et la faiblesse des montants investis sur le placement.

Comment transférer un PERP vers un PER ?

Il ne fait aucun doute que loi Pacte invite les titulaires d’un contrat perp à le transférer vers un nouveau PER. Conscient des multiples avantages que présente le nouveau dispositif sur son ancienne génération, le législateur a tout prévu pour vous faciliter son transfert.
 

Comment procéder ? C’est très simple, depuis le 1er octobre 2019, vous pouvez transférer votre ancien contrat perp à tout moment, et sans limite dans le temps, vers un Plan Epargne Retraite (PER).

Plus complexe pour votre gestionnaire d’assurances, l’opération peut susciter certains frais. À cet effet, la loi a prévu l’encadrement des les frais de transfert qui ne peuvent atteindre plus de 5% de la provision mathématique de votre plan retraite Perp (versements et intérêts).

Seule exception pour y échapper ? Si votre contrat perp a plus de 10 ans d’ancienneté, vous êtes exonéré des frais de transfert. Voilà un avantage qui récompensera les plus prévoyants d’entre vous…

Vous détenez un PERP ?

Comment est calculée la rente d'un plan d'épargne retraite populaire ?

Qu’il s’agisse du plan d’épargne retraite populaire, ou de sa version évoluée, l’objectif de ces dispositifs est de vous aider à vous constituer des revenus supplémentaires pour la période de la retraite.

Autrefois, le contrat Perp favorisait la sortie en rente viagère, jugée plus sécurisante. La rente était calculée à partir de deux paramètres : le montant de votre épargne et votre âge au jour de la sortie en rente viagère.

Aujourd’hui, le calcul de la rente n’a pas changé. Cependant, les gestionnaires d’assurances utilisent une table de mortalité qui sert de référence pour tous les épargnants. Elle permet la conversion de la valeur de votre épargne en rente.

Avec le nouveau PER vous pouvez donc continuer à privilégier la sortie en rente viagère, mais vous avez aussi le choix d’opter pour une sortie en capital. Dans tous les cas, vous avez la possibilité de procéder à une simulation de votre épargne retraite. Elle vous permettra de calculer avec précision la rente éventuelle dont vous pourriez bénéficier.

En résumé :

- Avec la loi Pacte de 2019, le contrat perp est remplacé par un nouveau dispositif : le Plan Epargne Retraite

- Le nouveau PER reprend tous les avantages du plan épargne retraite populaire, auquel il ajoute quelques assouplissements

- Il est dorénavant possible de transférer votre ancien plan retraite perp vers un nouveau contrat PER
 

Nul doute que la nouvelle génération de plan d’épargne retraite a su tirer le meilleur de ses ancêtres et apporter sa touche de modernité. Vous êtes titulaire d’un ancien contrat Perp ? Pas de panique, vous avez la possibilité de le transférer à tout moment vers un nouveau dispositif. Et si vous n’aviez rien souscrit, peut-être est-ce le moment opportun pour vous pencher sur votre retraite ?