Qu'est ce qu'un actif sous-jacent ? Guide 2023

Publié le 6 décembre 2023
par Assia Bousfiha

Les actifs sous-jacents sont des actifs sur lesquels un produit dérivé est basé. Ils peuvent être des actifs physiques, tels que des matières premières, ou des actifs financiers, tels que des actions, des obligations, des contrats à terme ou des devises. Le prix du produit dérivé dépend du prix du sous-jacent. Toute variation du prix du sous-jacent sera répercutée sur le prix du produit dérivé correspondant.

Que signifie Actif sous-jacent ?

L'actif sous-jacent est un terme d'investissement qui désigne l'actif sur lequel un produit dérivé est basé. Il peut s'agir d'un actif tangible, physique ou économique, tel qu'une matière première, un indice boursier ou un taux d'intérêt. Les actions sont des actifs financiers, mais elles peuvent également être considérées comme des actifs tangibles.

L’actif sous-jacent a un impact direct sur la valeur du produit dérivé. Le produit dérivé est en effet corrélé, positivement ou négativement, avec une ampleur plus ou moins grande, à la valeur du sous-jacent.

Plusieurs formes de produits dérivés existent. Certaines peuvent être assez complexes. Il faut simplement retenir que la valeur du produit dérivé est fonction de l’actif sous-jacent.

Voici quelques exemples d’actifs sous-jacent :

  • Actions : Apple, Tesla, Microsoft ;
  • Obligations : US Treasuries, Bunds, Gilts ;
  • Matières premières : pétrole brut, or, blé ;
  • Devises : euro, dollar américain, yen japonais ;
  • Indices boursiers : CAC 40, S&P 500, DAX ;

Les actifs de base sont utilisés dans différents produits financiers. Ces produits incluent les contrats à terme, les options, les swaps et les contrats sur indices. Ils permettent aux investisseurs de se positionner sur les mouvements de prix des actifs financiers sans avoir à les détenir physiquement.

Les actifs sous-jacents peuvent être classés en deux catégories principales :

  • Les actifs traditionnels comprennent les actions, les obligations, les matières premières et les devises.
  • Les actifs alternatifs comprennent les produits structurés, les fonds alternatifs (hedge funds et private equity) et les fonds immobiliers.

Quelle est la différence entre un actif traditionnel et un actif alternatif ?

Qu’est-ce qu’un actif traditionnel ?

Les actifs traditionnels sont des actifs financiers qui sont largement acceptés et négociés sur les marchés financiers. Ils comprennent les actions, les obligations, les matières premières et les devises.

  • Les actions sont des parts de propriété dans une entreprise. Elles donnent aux actionnaires un droit de vote sur les décisions de l'entreprise et un droit aux bénéfices.
  • Les obligations sont des titres de créance émis par une entreprise ou un gouvernement. Elles promettent de payer un intérêt régulier à l'investisseur et de rembourser le montant initial à la date d'échéance.
  • Les matières premières sont des biens physiques, tels que le pétrole brut, le blé ou l'or. Elles sont utilisées dans la production ou la consommation.
  • Les devises sont des unités monétaires émises par des pays. Elles sont utilisées pour le commerce international et les transactions financières.

Les actifs traditionnels sont généralement considérés comme des investissements sûrs et liquides. Ils offrent un potentiel de rendement modéré.

Qu’est-ce qu’un actif alternatif ?

Les actifs alternatifs sont des actifs financiers qui ne sont pas largement acceptés ou négociés sur les marchés financiers. Ils comprennent les produits structurés, les fonds alternatifs (hedge funds et private equity) et les fonds immobiliers.

  • Les produits structurés sont des instruments financiers complexes qui combinent des caractéristiques d'actifs traditionnels et non traditionnels. Ils peuvent être utilisés pour générer des rendements élevés ou pour se protéger contre les risques.
  • Les fonds alternatifs sont des fonds d'investissement qui investissent dans des actifs non traditionnels, tels que le capital-investissement, la dette privée ou les actifs réels.
  • Les fonds immobiliers investissent dans des actifs immobiliers, tels que des immeubles de bureaux, des centres commerciaux ou des logements.

Les actifs alternatifs sont généralement considérés comme des investissements plus risqués que les actifs traditionnels. Ils offrent un potentiel de rendement plus élevé, mais ils sont également associés à un risque de perte plus élevé.

Différences entre actifs traditionnels et actifs alternatifs

Les actifs traditionnels et les actifs alternatifs présentent plusieurs différences clés :

  • Acceptation : les actifs traditionnels sont largement acceptés et négociés sur les marchés financiers, tandis que les actifs alternatifs ne sont pas aussi largement acceptés.
  • Liquidité : les actifs traditionnels sont généralement plus liquides que les actifs alternatifs, ce qui signifie qu'il est plus facile de les acheter et de les vendre.
  • Risque : les actifs traditionnels sont généralement considérés comme des investissements plus sûrs que les actifs alternatifs.
  • Rendement : les actifs alternatifs offrent généralement un potentiel de rendement plus élevé que les actifs traditionnels.

Les actifs traditionnels et les actifs alternatifs offrent des avantages et des inconvénients différents. Les investisseurs doivent choisir les actifs qui correspondent à leurs objectifs d'investissement et à leur tolérance au risque.

Quel est le rôle des actifs sous-jacents dans la gestion du risque ?

Les actifs sous-jacents peuvent être utilisés pour gérer le risque d'un portefeuille d'investissement. En effet, ils peuvent être utilisés pour se protéger contre la volatilité des marchés financiers.

La diversification

La diversification est une stratégie de gestion du risque qui consiste à investir dans un portefeuille d'actifs différents. Cette stratégie permet de réduire le risque global du portefeuille en répartissant le risque entre différents actifs.

Les actifs sous-jacents peuvent être utilisés pour diversifier un portefeuille d'investissement. En effet, ils peuvent offrir des rendements différents et être affectés par des facteurs différents. Par exemple, un portefeuille diversifié pourrait inclure des actions, des obligations, des matières premières et des devises.

La couverture

La couverture est une stratégie de gestion du risque qui consiste à se protéger contre une perte potentielle. Cette stratégie peut être mise en œuvre en achetant un actif sous-jacent qui se comporte de manière inverse à l'actif que l'on souhaite couvrir.

Les actifs sous-jacents peuvent être utilisés pour couvrir un portefeuille d'investissement contre la volatilité des marchés financiers. En effet, il est possible d'acheter des contrats à terme ou des options sur des actifs sous-jacents qui sont peu volatiles. Par exemple, un investisseur pourrait acheter des contrats à terme sur des obligations d'État pour se protéger contre une baisse des marchés boursiers.

Les actifs sous-jacents pour augmenter les rendements nets

Les actifs sous-jacents peuvent être utilisés pour générer des rendements plus élevés. En effet, ils peuvent offrir des rendements supérieurs à ceux des actifs traditionnels.

Les actifs alternatifs, tels que les produits structurés, les fonds alternatifs et les fonds immobiliers, sont généralement considérés comme des investissements plus risqués que les actifs traditionnels. Cependant, ils offrent également un potentiel de rendement plus élevé. Par exemple, un investisseur pourrait investir dans un fonds alternatif qui investit dans des entreprises en démarrage.

Les actifs sous-jacents sont des éléments essentiels des produits dérivés financiers. Ils peuvent être utilisés pour gérer le risque d'un portefeuille d'investissement, pour se protéger contre la volatilité des marchés financiers ou pour générer des rendements plus élevés.

Bon à savoir : L'utilisation de l'effet de levier pour augmenter les rendements nets peut être un moyen efficace pour les investisseurs de générer des rendements plus élevés. Cependant, il est important de comprendre les risques associés à l'utilisation de l'effet de levier. En effet, l'effet de levier peut amplifier les pertes ainsi que les gains.

Pour prendre un exemple, Supposons qu'un investisseur dispose de 10 000 euros et qu'il souhaite investir dans un fonds indiciel qui suit l'indice S&P 500. L'indice S&P 500 a une performance moyenne annuelle de 10 %. Si l'investisseur investit ses 10 000 euros dans le fonds indiciel, il s'attend à réaliser un rendement annuel de 1000 euros.

Maintenant, supposons que l'investisseur investit 10 000 euros dans le fonds indiciel, mais qu'il utilise un effet de levier de 2 pour emprunter 10 000 euros supplémentaires. Dans ce cas, l'investisseur est exposé à une position de 20 000 euros. Si l'indice S&P 500 augmente de 10 %, la valeur du fonds indiciel augmentera de 20 %. Cela signifie que l'investisseur réalisera un rendement annuel de 2000 euros, soit deux fois plus que s'il n'avait pas utilisé l'effet de levier.

Cependant, si l'indice S&P 500 baisse de 10 %, la valeur du fonds indiciel baissera de 20 %. Cela signifie que l'investisseur subira une perte de 2000 euros, soit deux fois plus que s'il n'avait pas utilisé l'effet de levier.

En savoir plus grâce à notre article : Effet de levier : comment utiliser ce mécanisme pour investir en bourse ?

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727