Bénéficiez d'un bilan patrimonial 100% gratuit ! Je prends rendez-vous

Les fonds d’investissement : pourquoi et comment investir dans un fonds de placement ?

Publié le 16 novembre 2023
par Henri des Rieux

Un « véhicule financier »… À première vue, cette expression ne vous dit rien. Autant, un « véhicule » vous est familier, mais non un « véhicule financier ». Et pourtant, vous avez déjà entendu parler des fonds d’investissement. Or, précisément, un fonds d’investissement est un véhicule financier. C’est quoi un fonds d’investissement ? Comment fonctionnent les fonds d’investissement ? Et faut-il y placer son argent ? En voiture ! On fait le tour de ce véhicule financier.

C'est quoi un fonds d'investissement ?

Le fonds d’investissement, qu’on appelle également fonds de placement, est donc un véhicule financier. C’est à dire qu’il s’agit d’une structure juridique qui permet à un investisseur de réaliser un investissement ou un montage financier.

En l’occurrence, les fonds d’investissement sont des véhicules financiers qui ont pour fonction de collecter des fonds auprès d’investisseurs privés et institutionnels dans le but de constituer un portefeuille de titres financiers géré par un professionnel.

L’objectif du fonds d’investissement est d’atteindre une certaine rentabilité. Il présente un potentiel d’opportunités pour les investisseurs en leur proposant de financer des projets innovants ou des actifs boursiers performants.

Plutôt que d’acheter vos propres actions, vous pouvez donc investir indirectement auprès de fonds d’investissement. La société de gestion répartit alors votre argent sur divers titres financiers dans le but d’obtenir le plus de gains qui vous seront reversés sous forme d’intérêts, de plus-value ou de dividendes.

Il existe différents types de fonds d’investissement généralement désignés par des sigles qui peuvent vous être familiers. Ainsi, vous avez peut-être déjà entendu parler des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), des SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) ou encore des FCP (Fonds Communs de Placement).

Comment fonctionnent les fonds d'investissement ?

Quel qu’en soit le type, les fonds d’investissement ont plus ou moins le même fonctionnement. Leur mission est donc de collecter des fonds auprès d’investisseurs privés ou publics. Les fonds collectés devront être investis par le fonds dans leur totalité.

Pour exercer cette activité, la société de gestion en charge du fonds d’investissement doit recevoir un agrément de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Chaque fonds d’investissement est donc contrôlé et surveillé par cette autorité administrative indépendante.

Le fonds d’investissement doit ensuite sélectionner des titres financiers sur lesquels investir. Cette sélection est justifiée auprès de l’AMF. L’acquisition de ces titres va être déterminante du type de fonds d’investissement.

Ainsi, on distingue différents types de fonds d’investissement selon les titres financiers sélectionnés :

  • les fonds Capital Innovation (Venture Capital) visent les entreprises innovantes au stade de leur création ;
  • les fonds Capital Développement (Growth Equity) misent sur la croissance de certaines entreprises ;
  • d’autres fonds accompagnent les rachats d’entreprises ;
  • enfin, certains fonds participent au redressement d’entreprises en difficulté.

Généralement un fonds d’investissement a un cycle de vie en trois phases. Une première période de souscription et de collecte des fonds auprès d’investisseurs. Puis, une phase de sélection des actifs et de placement. Enfin, la dissolution du fonds d’investissement avec la remise des plus-values à chaque investisseur.

Afin de se rémunérer, les fonds d’investissement prélèvent à leurs investisseurs différents types de frais. Ainsi, certains fonds de placement facturent des frais d’entrées. Cependant ces premiers peuvent parfois être évités.

En revanche, tous les fonds vous réclameront des frais de gestion (proportionnels au montant placé). Enfin, ils peuvent également percevoir des frais de surperformance dans l’hypothèse où leur performance dépasse l’indice de référence.

Qui peut investir dans un fonds d'investissement ?

Selon les titres sélectionnés et leur spécificité, les fonds d’investissement sont ouverts aux investisseurs privés et/ou publics. Ainsi, de nombreux fonds de placement sont accessibles aux particuliers.

D’une manière générale, les fonds d’investissement sont constitués par des organismes de financement, des banques, mais également des personnes physiques. C’est donc un véhicule financier qui s’adresse aux grands et petits investisseurs.

Pourquoi faire appel à un fonds d'investissement ?

Votre idée de départ était d’investir en bourse ? Pourquoi faire appel à un fonds d’investissement plutôt que d’acheter des actions vous-même ? Quels sont les avantages des fonds de placement ?

S’il fallait n’en garder que trois, retenez que les fonds d’investissement :

  • Favorisent la diversification de patrimoine puisqu’ils répartissent votre argent sur divers placements performants. Par ailleurs, le fonds dispose d’un grand nombre de titres financiers ce qui permet de limiter les risques.
  • Offrent un précieux gain de temps puisque, contre une rémunération en frais de gestion, les fonds d’investissement analysent, gèrent et placent votre capital sur divers actifs à votre place.
  • Permettent d’accéder à des opportunités de placement. Tandis que seul, vous auriez probablement investi dans des sociétés cotées de grande renommée, le fonds de placement a la particularité de pouvoir accéder à de nombreux marchés méconnus des particuliers. Ainsi, il peut investir dans des actions étrangères, des obligations ou encore dans le private equity.

Gérés par des sociétés de gestion professionnelles, les fonds de placement permettent d’optimiser votre capital en bénéficiant de l’expertise de financiers expérimentés. Revers de la médaille ? Ce type d’investissement entraine des frais de gestion conséquents.

Quels sont les fonds les plus rentables ?

Très proche du fonctionnement des fonds d’investissement, avec des frais de gestion moins importants, les ETF (Exchange Traded Fund) présentent les avantages du fonds de placement, sans les inconvénients. Ces fonds indiciels, à la gestion automatisée (dite gestion passive), sont bien moins onéreux que les fonds d’investissement dont le service de gestion active est coûteuse.

Pour autant, les ETF ne permettent pas de bénéficier des avantages fiscaux que permettent d’autres placements. En effet, il est possible d’investir en fonds de placement tout en optimisant ses impôts.

Ainsi, en ouvrant certains comptes boursiers, tels que le PEA (Plan d’épargne en action), l’Assurance-vie ou encore le PER (Plan d’Epargne Retraite), non seulement vous placez votre argent auprès d’un fonds d’investissement, mais en plus vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse. C’est le combo gagnant !

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727