Carrière longue : dans quels cas peut-on prendre sa retraite anticipée ?

Publié le 6 juin 2023
par Assia Bousfiha

Vous avez commencé à travailler avant l’âge de 21 ans ? Bonne nouvelle, l’État récompense votre mérite et persévérance. Si vous justifiez d’un nombre de trimestres minimum en début d’activité vous pourrez bénéficier du dispositif de départ en retraite anticipée pour carrière longue. C’est à dire ? Vous avez la possibilité de partir à la retraite à taux plein avant l’âge légal. Qui est considéré comme carrière longue ? Et comment ça fonctionne ? On vous explique.

Qui est considéré comme carrière longue ?

Vous le savez, la retraite est actuellement un sujet sensible. Plus encore que la retraite, la question de l’âge légal du départ à la retraite est particulièrement épineuse. Depuis l’adoption de la réforme des retraites et à compter de la date de son entrée en vigueur, l’âge légal de départ à la retraite passe de 62 à 64 ans.

Sur ce point toutefois, il est une population qui se voit avantagée, celle qui justifie d’une carrière longue. De qui s’agit-t-il ? De tous les Français qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans et justifient d’un certain nombre de trimestres validés en début de carrière.

Cela vous concerne donc si vous avez commencé à travailler très jeune, entre 16 et 20 ans. Pour un départ anticipé pour carrière longue, vous devez justifier de 5 trimestres cotisés avant la fin de l’année civile de vos 16 ans (pour une retraite avant 60 ans) ou de vos 20 ans (pour une retraite après 60 ans). Si vous avez débuté votre carrière comme non-salarié agricole, seuls 4 trimestres vous seront réclamés.

Outre ces 4 à 5 trimestres de cotisations en début de carrière, pour bénéficier d’un départ à la retraite anticipé pour carrière longue, il faut également justifier d’une certaine durée d’assurance cotisée.

Quels trimestres sont pris en compte pour carrière longue ?

Vous avez vérifié que vous remplissez la condition de 5 trimestres cotisés en début d’activité ? Bravo, vous cochez une condition sur les deux cumulatives pour bénéficier du dispositif carrière longue. Reste à savoir si vous avez obtenu le nombre de trimestres requis sur le reste de votre carrière…

En effet, pour être considéré comme retraité carrière longue, vous devez réunir un nombre de trimestres cotisés, tous régimes confondus. Qu’appelle-t-on les « trimestres cotisés » ? Ce sont les trimestres cotisés à la charge de l’assuré (vous), c'est-à-dire acquis en contrepartie du versement de cotisations retraite à une caisse de retraite française ou étrangère si une convention internationale le prévoit.

carrière

En plus de ces trimestres cotisés, entrent dans le calcul du nombre de trimestres retenus pour la retraite anticipée pour carrière longue les trimestres réputés cotisés, aussi appelés « périodes assimilées ».

Sont considérés comme des trimestres réputés cotisés les périodes suivantes :

  • de congé maladie, et accident du travail (jusqu’à 4 trimestres),
  • de service militaire (jusqu’à 4 trimestres),
  • de chômage indemnisé et les périodes d’activité partielle indemnisées (jusqu’à 4 trimestres),
  • de maladie et accidents du travail (jusqu’à 4 trimestres)
  • de congé maternité (tous les trimestres),
  • de perception d’une pension d’invalidité (jusqu’à 2 trimestres),
  • tous les trimestres du dispositif « compte pénibilité ».

Certaines périodes de cotisation à l'étranger peuvent également être retenues si une convention internationale le prévoit. Enfin, les périodes cotisées au titre des stages de la formation professionnelle et de l'apprentissage peuvent être prises en compte.

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Comment savoir si je peux bénéficier d'une carrière longue ?

Vous avez travaillé avant l’âge de 20 ans et vous pensez être éligible au dispositif retraite pour carrière longue ? Il existe un moyen très simple de le savoir.

En seulement quelques clics depuis le site info-retraite.fr vous pouvez entrer votre situation dans un simulateur. À partir de votre année de naissance et de l’âge auquel vous avez commencé à travailler, ce simulateur vous aide à calculer votre âge possible de départ à la retraite et le nombre de trimestres exigés en conséquence.

Autrement, vous avez la possibilité de consulter votre relevé de carrière en ligne. Selon votre situation, vous pourrez alors solliciter de votre caisse de retraite régionale une attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée. Elle devra être transmise en ligne au plus tôt dans les six mois qui précèdent votre départ à la retraite.

Qui sera concerné par la réforme des retraites carrière longue ?

De ce point de vue, la réforme des retraites est indéniablement une bonne nouvelle. En effet, à compter de son entrée en vigueur au 1er septembre 2023, le dispositif carrière longue sera étendu à toutes les personnes ayant commencé à travailler avant 21 ans.

Les nouvelles modalités de la réforme des retraites pour le dispositif carrière longue vous concernent si vous êtes né après le 1er septembre 1961.

Ainsi, si vous justifiez de 5 trimestres cotisés en début de carrière et de 169 à 172 trimestres cotisés au long de votre carrière vous pourrez espérer partir en retraite anticipée :

  • à l’âge de 58 ans si vous avez commencé à travailler avant 16 ans,
  • à l’âge de 60 ans si vous avez commencé à travailler avant 18 ans,
  • entre 60 et 62 ans si vous avez commencé à travailler avant 20 ans,
  • à partir de 63 ans si vous avez commencé à travailler avant 21 ans.

Vous bénéficiez du dispositif carrière longue vous permettant de partir en retraite anticipée ? Tant mieux pour vous. Pour autant, que vous remplissiez ou non les conditions de carrière longue, rien ne vous garantit une pension de retraite correcte. Pour préparer et anticiper votre retraite quelle que soit votre carrière, souscrivez au Plan Epargne Retraite (PER). Ainsi, peu importe la réforme des retraites, vous serez à l’abri.

Cotisez pour votre retraite

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727