Bénéficiez d'un bilan patrimonial 100% gratuit !

Calcul intérêt Livret A simulateur : estimez le rendement de votre livret bancaire

Publié le 24 juin 2024
par Assia Bousfiha

En France, nous sommes près de 81% à détenir et alimenter un Livret A. Ouvert parfois dès la naissance d’un enfant, produit d’épargne traditionnel, le Livret A est un devenu un placement incontournable. Pourtant, il n’est pas toujours très rentable. Avec l’inflation, beaucoup s’interrogent sur le calcul intérêt du Livret A et font le test sur simulateur. Verdict ? Ce placement traditionnel est moins performant qu’il n’y paraît…

Qu’est-ce que le Livret A ?

Produit d’épargne traditionnel, le Livret A demeure en 2024 un placement populaire malgré un rendement modéré.

Proposé par tous les établissements bancaires, à tous les épargnants sans limite d’âge, le Livret A présente l’avantage incontestable de rassembler. Avec 55 millions de détenteurs Français, c’est le placement le plus répandu.

Qu’est-ce qui fait le succès du Livret A ? Sa fiabilité d’abord, puisque le Livret A vous garantit le capital investi. Sécurisé, votre investissement ne risque pas de s’effondrer avec les fluctuations des marchés.

C’est également la gratuité de ce placement qui explique l’appétence des primo-épargnants pour le Livret A. Dépourvu de frais de gestion et exonéré d’imposition, le Livret A est sans inconvénient apparent.

Face à la longue liste des intérêts que présente un Livret A, on peut s’interroger : quels en sont les inconvénients ? Un rapide calcul d’intérêt du Livret A, par simulateur ou de tête, vous apportera la réponse : le taux de rendement du Livret A est faible, voire très faible selon le taux d’inflation.

Comment se calcule le taux d'intérêt du livret A ?

À première vue, le calcul d’intérêt du Livret A n’a pas besoin de simulateur. Et pour cause, son taux est fixé de manière institutionnelle et régulièrement ajusté tous les six mois.

Autrefois fixé à 1%, le taux d’intérêt du Livret A a été remonté à 3% au 1er février 2023. Son taux a d’ailleurs été maintenu, par arrêté du 28 juillet 2023, jusqu’au 31 janvier 2025.

Historiquement bas en 2022 (0,5%), il a subi une forte augmentation à mesure que le taux d’inflation a lui-même enregistré une importante progression.

En effet, depuis 2020, le calcul du taux d’intérêt du Livret A repose sur le taux d’inflation. Il est recalculé par la Banque de France de façon semestrielle – en janvier et en juillet – à partir du taux d’inflation et des taux interbancaires (Euribor, Eonia…). Il est ensuite fixé par arrêté du Ministre de l’économie et des finances.

Le problème de rentabilité du Livret A se pose lorsque le taux d’inflation dépasse le taux d’intérêt de ce placement. C’est ce qu’il s’est produit en 2022, lorsque le taux d’inflation a atteint 5,2%, dépassant ainsi le taux d’intérêt de 3%.

Dans cet hypothèse, on parle de placement à rendement négatif ou de placement à « taux rémunérateur négatif ». C’est-à-dire que non seulement ce produit d’épargne ne produit pas d’intérêt, mais il n’est pas rentable.

C’est pourquoi il est essentiel de procéder régulièrement à un calcul d’intérêt du Livret A avec ou sans simulateur pour s’assurer que son placement est toujours performant et qu’il ne vous fait pas perdre de l’argent.

Comment calculer intérêts du livret A ?

Pour beaucoup d’entre nous, 3% c’est amplement suffisant. Le Livret A est un produit d’épargne traditionnel qui a pour mérite de rassurer l’épargnant débutant. L’argent qui y sommeille « ne risque rien ». Mais peut-il fructifier pour autant ?

La méthode de calcul d’intérêt du Livret A n’est pas compliquée, avec ou sans simulateur. Les intérêts sont calculés à partir du capital présent sur le Livret A, par quinzaine. C’est-à-dire que le calcul des intérêts du Livret A intervient le 1er et le 15 du mois.

Il existe deux formules de calcul d’intérêt du Livret A, les intérêts simples et les intérêts composés. Faisons simple avec les intérêts simplifiés.

Dans une année calendaire, on compte 52 semaines, soit 26 quinzaines. Le calcul d’intérêt du Livret A par quinzaine est donc relativement simple : 3 % ÷ 26 soit environ 0,03 %.

Prenons un exemple concret, pour 1000 euros placés sur votre Livret A au 1er janvier 2023, rémunérés à 3%.

La formule de calcul d’intérêt du Livret A est la suivante :

Intérêt = montant déposé x taux du livret x nombre de quinzaines / total de quinzaine

Donc, pour un capital versé initialement de 1000 € le 1er janvier, rémunéré à 3%, au 31 décembre 2023, vous aurez gagné 50€ d’intérêts.

Pourquoi il ne faut pas mettre plus de 3000 € sur le livret A ?

Le calcul d’intérêt du Livret A n’est donc pas bien compliqué. L’utilisation d’un simulateur est possible pour évaluer vos gains par quinzaine ou sur une année, mais un rapide calcul suffit à comprendre que le bénéfice n’est pas très conséquent.

Ajoutez à ce faible rendement un taux d’inflation très important et la rentabilité de votre placement tombe à néant.

Alors que faire ? La majorité des investisseurs s’accordent à dire que le Livret A doit se contenter de recueillir seulement l’épargne de précaution. Pour d’autres, il ne faut pas aller au-delà de 3000 euros d’épargne sur son Livret A…

Pourquoi ? Tout simplement parce que le taux de rendement du Livret A ne dépasse pas 3%. En période d’inflation, son rendement est donc médiocre, voire négatif.

Où placer l’argent de son Livret A ?

Alors où placer son épargne si ce n’est pas sur le Livret A ? Maintenant que vous avez réalisé le calcul d’intérêt du Livret A sur simulateur, ou de tête, vous savez que le rendement de votre Livret ne dépasse pas 3%.

Or, il existe bien d’autres placements sécurisés qui peuvent atteindre des rendements nettement supérieurs. C’est le cas par exemple de l’Assurance-vie, ce produit d’épargne ancestral qui figure sur le podium des placements préférés des Français.

De même, la SCPI de rendement, ou encore le Plan Epargne Retraite PER, sont des placements fiables qui offre une bonne rentabilité. Ne mettez pas toutes vos épargnes dans un même livret. Mieux vaut diversifier son portefeuille d’investissement ! On vous en parle ?

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727