Retraite à l’étranger : que devient ma pension et mon épargne retraite ?

Publié le 3 avril 2023
par Assia Bousfiha

Arrêter de bosser, partir au soleil et se la couler douce jusqu’à la fin de ses jours. Pas dans le sud de la France, comme bon nombre de retraités, mais à l’étranger ! Est-il possible de prendre sa retraite à l’étranger ? Et quelles sont les conséquences sur ma pension de retraite et mon Plan d’Épargne Retraite (PER) ? On vous dit tout des avantages et inconvénients à partir pour sa retraite à l’étranger.

Puis-je percevoir ma retraite en vivant à l'étranger ?

Bonne nouvelle ! Nul besoin de se cantonner à l’hexagone. Une fois retraité, vous pouvez partir vivre où vous voulez. Votre pension de retraite est un droit que vous pouvez percevoir partout dans le monde : sur la banquise, comme sous les cocotiers.

Certes le sud-est de la France est très apprécié des retraités, mais rien ne vous empêche de franchir les frontières terrestres ou de traverser la méditerranée. Dès lors que vous informez votre caisse de retraite de votre départ, vous pouvez partir à la retraite à l’étranger.

Mais alors que deviennent vos frais de santé ? Pouvez-vous continuer à dépendre du système français ? En principe oui. Si votre futur pays de résidence a signé une convention avec la France, vous pourrez continuer à bénéficier de soins couverts en France à l’étranger.

retraite étranger

Alors qu’est-ce que ça change de partir pour la retraite à l’étranger ? À peu de chose près, rien. Cependant d’un point de vue fiscal, un départ à l’étranger n’est jamais anodin. Ainsi, au-delà de 183 jours de résidence à l’étranger, les règles fiscales dont vous dépendez évoluent.

Comment percevoir sa pension de retraite à l'étranger ?

Vous partez pour la retraite sous les cocotiers ? Cela revient à s’expatrier à l’étranger, il y a donc quelques démarches administratives à accomplir.

La première chose à faire est de signaler votre départ à votre caisse de retraite française. Il faudra lui indiquer votre nouvelle adresse, ainsi que vos nouvelles coordonnées bancaires.

Il est préférable de rédiger un courrier à votre caisse de retraite régionale. Vous devrez lui préciser votre nouvelle adresse, vos nom, prénom et numéro de sécurité sociale et lui fournir les justificatifs nécessaires.

Une fois établi à l’étranger, si vous souhaitez continuer à percevoir votre retraite française, vous devrez retourner chaque année à votre caisse de retraite un certificat de vie. Un

Quelle fiscalité pour les retraités vivant à l'étranger ?

Dès lors que vous partagez votre retraite entre la France et l’étranger ou que vous maintenez votre foyer et vos intérêts économiques sur le territoire français, vous continuez à payer vos impôts en France. En effet, au-delà de 183 jours de résidence en France, vous demeurez un contribuable français.

Vous avez l’intention de vivre durablement votre retraite à l’étranger ? Cela a pour conséquence de délocaliser votre domicile fiscal. N’étant plus situé en France, vous ne serez plus redevable des prélèvements sociaux (CSG, CRDS et Casa). Il faudra cependant vous acquitter d’une cotisation d’Assurance maladie directement retenue sur votre pension de retraite.

Dans l’hypothèse où vous avez pleinement établi votre retraite à l’étranger, les règles d’impositions applicables à votre situation dépendent de votre pays de destination. C’est la convention internationale signée entre la France et ce pays qui s’applique.

Si vous optez pour un pays qui n’a pas contracté de convention internationale avec la France, vous serez imposé en tant que « non-résident » et risquez une double imposition.

L'impôt sera retenu à la source sur votre pension de retraite. Chaque année, il vous faudra déclarer le montant de votre pension de retraite via la déclaration n° 2042, en plus de la déclaration 2041-E (déclaration de retenue à la source).

Contractez en ligne

Quel est le meilleur pays pour vivre sa retraite ?

De plus en plus nombreux sont les résidents Français qui choisissent de passer leur retraite à l’étranger.

Partir à l’étranger permet notamment de bénéficier d’un coût de la vie moins élevé, de prix immobiliers plus attractifs, d’un cadre de vie et d’un climat plus clément ou encore d’un régime fiscal plus intéressant.

Certaines destinations telles que le Portugal ont ainsi attiré pendant de nombreuses années les retraités français. L’ensoleillement et la fiscalité douce dont bénéficie le pays l’ont rendu particulièrement attractif.

retraite

Cependant, il n’est pas le seul pays à disposer d’atouts en faveur des retraités. Ainsi, le Maroc, la Thaïlande, la Colombie, le Mexique et l’Espagne figurent sur le podium des pays les plus apprécié de nos retraités français.

Vous cherchez à tirer des bénéfices de la retraite pour votre épargne ? Découvrez notre simulateur de PER pour définir votre retraite supplémentaire et prenez connaissance de notre guide sur le meilleur PER actuel pour vous aider dans votre choix.

Que devient mon épargne retraite à l’étranger ?

S’envoler pour la retraite sous les cocotiers n’est pas sans conséquence sur l’épargne que vous avez amassée durant de nombreuses années. Il ne s’agit pas de la faire fondre comme neige au soleil.

Dès lors que vous faites le choix de véritablement vous expatrier, vous devenez résident fiscal à l’étranger. Il vous faudra donc étudier attentivement le régime fiscal de votre pays de destination. N’hésitez pas à vous faire conseiller d’un expert en patrimoine.

Certains placements financiers destiné à l’épargne des Français ne permettent plus de bénéficier d’une fiscalité attractive lorsque l’épargnant s’expatrie à l’étranger. Il faudra donc procéder à la clôture de certains comptes épargnes et livret. C’est le cas des livrets Jeunes, d’Épargne Populaire (LEP) et de Développement Durable (LDD).

Qu’en est-il de mon Plan Epargne Retraite (PER) ? Rassurez-vous, si vous partez vivre votre retraite à l’étranger, vous pourrez toujours percevoir le capital de ce placement. Le dispositif n’interdit pas de partir à la retraite à l’étranger. Ce n’est qu’en cas d’expatriation avant votre retraite que vous ne pourrez plus bénéficier de la fiscalité avantageuse de ce placement.

C'est décidé, vous partez pour la retraite à l'étranger ? Voilà une idée séduisante ! Mais pour profiter de cette retraite au soleil, il est vivement conseillé d'épargner en amont. Améliorez vos futurs revenus à la retraite grâce au Plan Epargne Retraite PER et à l'Assurance-vie . À vous la vraie retraite dorée…

Cotisez pour votre retraite

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 382 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727

logo-orias.svg