PERP : toutes les démarches pour récupérer son capital !

Publié le 5 septembre 2021
par Henri des Rieux

De nature prévoyante, vous aviez déjà souscrit un plan épargne retraite populaire (PERP). Mais voilà que l’heure fatidique du départ à la retraite a sonné. Ou bien, peut-être aimeriez-vous percevoir les fruits de votre épargne retraite en avance… Quel que soit le timing, il est légitime de se demander comment récupérer l’argent d’un PERP ? Peut-on récupérer son PERP avant la retraite ? Et est-il envisageable de récupérer son PERP en capital ? On fait le point sur ce dispositif audacieux.

Comment fonctionne un PERP ?

Le plan épargne retraite populaire (PERP) s’est longtemps imposé comme le dispositif incontournable pour préparer et anticiper sa retraite. Considéré comme un « placement tunnel », il permet à l’épargnant de cotiser durant sa vie active, avant l’âge de la retraite.

L’assuré pouvait ainsi procéder à des versements réguliers sur son plan d’épargne retraite. Il y était d’ailleurs fiscalement incité, puisque l’argent versé sur un PERP est intégralement déductible du revenu imposable. Un moyen efficace d’épargner et d’économiser !

Depuis peu, le plan épargne retraite populaire a été remplacé par un nouveau dispositif : le Plan Epargne Retraite. Introduite par la loi Pacte du 22 mai 2019, cette version améliorée de son ancêtre le PERP, offre aux épargnants plus de flexibilité et de liberté.

Vous disposez d'un PERP ?

Peut-on casser un PERP avant la retraite ?

Est-il possible de récupérer son PERP avant la retraite ? En d’autres termes, peut-on espérer voir la lumière avant d’atteindre le bout de ce « placement tunnel » ? 

En principe non. Le PERP a vocation à inciter l’assuré à se constituer une épargne qui ne sera disponible qu’au jour de son départ à la retraite. Avant l’âge de la retraite donc, pas question de percevoir le bénéfice de cet argent.

Toutefois, même le plus rude des principes s’accompagne toujours de quelques exceptions… Et le dispositif du plan épargne retraite populaire ne déroge pas à la règle. Pour tenir compte des aléas de la vie, la loi prévoit certains cas de déblocage anticipé des fonds, notamment en cas de force majeure. 

On entend par là, le décès du conjoint, ou du partenaire de pacs, une situation d’invalidité, la déclaration d’une situation de surendettement par le président de la commission de surendettement, la perte des droits aux allocations chômage, la cessation d’activité constatée par un jugement en liquidation judiciaire.

Moralité ? L’argent n’est pas « bloqué ». Il est toujours possible de puiser dans son épargne retraite si l’on est confronté à une situation personnelle ou professionnelle difficile. Une souplesse du PERP qui n’en sera que renforcée avec le nouveau PER !

Vous disposez d'un PERP ?

Comment récupérer le capital d'un PERP ?

« Argent », « fonds », « capital »… Au fond, de quoi s’agit-il ? Sous quelle forme allez-vous percevoir votre épargne retraite ? Qu’il s’agisse de votre départ à la retraite ou d’un déblocage anticipé, comment récupérer l’argent d’un PERP ?

Sous cet angle, le plan épargne retraite populaire est plus rigide que le PER nouvelle génération. Qu’il s’agisse d’une sortie à l’âge de la retraite ou de récupérer son PERP avant la retraite, les conditions de sortie sont les mêmes. Le PERP prévoyait uniquement la sortie en rente viagère. Seule une partie infime pouvait être récupérée en capital (20%).

Pour autant, parce que cette sortie unique en rente viagère a pu être jugée contraignante, le législateur a revu sa copie. Plus flexible, le nouveau Plan Epargne Retraite offre à l’épargnant le choix entre la sortie en rente viagère ou en capital. Conclusion ? Il est dorénavant possible de récupérer son capital !

Si sortir d’un Perp ne semblait pas avantageux (capital à hauteur de 20% et rente viagère à hauteur de 80%), les conditions prévues pour débloquer les sommes placées sur un PER sont aujourd’hui bien plus intéressantes avec 100 % en capital au moment du départ en retraite ! Toutefois, ne perdez pas de vue qu’un PER reste un produit de placement « tunnel », c’est-à-dire avec des versements qui permettent la constitution d’une épargne dont la liquidation est en théorie prévue au moment du départ en retraite (pour vous apporter un revenu chaque mois ou en une fois). Il ne faut donc pas en faire un placement avec un objectif à court terme. À moins d’avoir une bonne visibilité sur vos projets et d’utiliser une possibilité de sortie anticipée (achat de résidence principale ou construction / réhabilitation de votre logement).

Comment sortir du PER ?

C’est la grande nouveauté du PER ! Plus souple et flexible que son ancêtre le plan épargne retraite populaire, il permet à l’épargnant de récupérer son argent avant la retraite et en capital. On vous explique.

Comment débloquer mon compte retraite ?

C’est le premier « petit plus » du PER sur le PERP ! Un nouveau cas de déblocage anticipé des fonds est venu se glisser dans la liste des aléas de la vie prévus par la loi. Mais cette fois, il ne s’agit pas d’un événement tragique…

Dorénavant, il est possible de récupérer l’argent d’un plan d’épargne retraite pour l’achat de la résidence principale. Nul besoin de casser sa tirelire pour acquérir sa maison, vous avez la possibilité de casser votre PER et disposer de votre épargne.

Comment sortir du PER en anticipé ? 

Rien de plus simple. Vous pouvez récupérer le capital de votre plan d’épargne retraite à tout moment. Seule condition : l’achat, la construction ou l’aménagement de votre résidence principale (transformation d’un local en immeuble à usage d’habitation). Voyez, l’argent n’est définitivement pas bloqué.

Comment récupérer l’argent d’un PER ?

Autre avancée fondamentale avec l’arrivée de ce nouveau dispositif d’épargne retraite, les conditions de sortie sont assouplies. Qu’il s’agisse d’un départ à la retraite ou d’un déblocage anticipé, dorénavant, l’épargnant a le choix. Sortie en capital ou en rente viagère, c’est à vous de décider.

Au fond, tout dépend de vos projets et de votre personnalité. Vous êtes audacieux pour l’avenir et avez l’intention de voyager et de d’investir dans l’immobilier ? Alors récupérez l’argent de votre PER en capital ! Si, au contraire, vous êtes de nature prudente et angoissée : optez plutôt pour la sécurité de la sortie en rente viagère. Le Plan Epargne Retraite s’adapte à votre profil et vos envies !

Les règles qui encadrent la récupération des sommes placées sur un produit d’épargne retraite prévoient deux cas de sortie. Vos droits sont les suivants : vous pouvez effectuer un rachat Perp PER ou une clôture Perp PER :


• On parle de rachat lorsque vous effectuez une demande de déblocage anticipé (en utilisant une possibilité prévue par la loi Pacte, comme l’invalidité ou l’achat d’une résidence principale par exemple).
• On parle en revanche de clôture lorsque c’est la date de départ en retraite qui initie les versements. C’est ainsi la date initiale prévue au contrat qui sert de référence.

 

Rachat ou clôture permettent à chaque fois de récupérer les sommes en suivant une procédure précise. Il faudra notamment fournir des documents justificatifs selon votre situation
 

En résumé :

- Dans certains cas de déblocage anticipé, la loi autorise l’épargnant à récupérer l’argent d’un perp avant la retraite.

- Avec le nouveau plan d’épargne retraite, il est dorénavant possible de récupérer son perp en capital. 

- Récupérer l’argent d’un plan d’épargne retraite n’a jamais été aussi simple qu’avec le Plan Epargne Retraite ! 


« L’argent n’est jamais bloqué », voilà une promesse plus vraie que jamais. Depuis l’arrivée du Plan Epargne Retraite (PER) sur le marché, vous avez la garantie d’épargner pour la retraite sans risquer d’être coincé. Vous souhaitez profiter des avantages de ce produit nouvelle génération ? Rassurez-vous, il est possible de transférer son ancien PERP vers un nouveau PER !

Obtenir de l'information

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 164 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilité
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727.

logo-orias.svg