État des lieux : les chiffres de la retraite en France

Combien de retraités compte-t-on en France ? Quelle est la retraite moyenne des Français ?  Combien y-a-t-il de cotisants ? Et quel est le coût annuel de la retraite en France ? Pour nous aider à y voir plus clair sur les chiffres de la retraite en France, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie tous les ans un panorama actualisé sur la situation des retraités et des pensions de retraite. Voici, en résumé, un petit état des lieux de la retraite en France en 2022.

Quel est le nombre de retraités en France ?

Le nombre de retraités en France est en constante augmentation. De 16 millions de retraités en France en 2015, la France est passée à 16,9 millions de retraités en 2020. En seulement cinq ans, la France compte donc presque un million de retraités en plus.

Et pour cause, nées juste après la seconde guerre mondiale, les premières générations de baby-boomers atteignent aujourd'hui l'âge de la retraite. Ces baby-boomers, devenus papy-boomers, sont actuellement retraités et auront disparu dans les années 2040.

Le nombre de retraités en France n’a d’ailleurs pas fini d’augmenter, puisque la « génération X » (nés entre 1960 et 1980) atteint progressivement l’âge de départ à la retraite. Une seconde vague qui s’apprête à gonfler les rangs des retraités français.

Entre 2019 et 2020, la France comptait ainsi 200.000 retraités en plus. Chaque année, le nombre de retraités va crescendo. Mais qu’en est-il du nombre d’actifs ? Combien y a-t-il de cotisants par retraités ? On fait le bilan.

re 1.jpeg

Combien y a-t-il de cotisants par retraités ?

Tandis que le nombre de retraités en France va croissant, le chiffre des cotisants quant à lui diminue.

Alors qu’on recensait 2,02 actifs par retraité en France en 2004, on en dénombre plus que 1,67 en 2020. Le taux de natalité ayant diminué ces dernières décennies, la France compte de moins en moins d’actifs cotisants pour les retraités.

Ainsi, le ratio cotisants-retraités, c’est-à-dire le rapport entre le nombre d’actifs qui financent les retraites et le nombre de retraités, diminue. Cette situation alarmante pousse les gouvernements successifs à revoir la planification de la retraite et à proposer sans cesse de nouvelles réformes des retraites.

Une fois n’est pas coutume, un vaste projet de réforme des retraites en France a été annoncé par le Président Emmanuel Macron. Mais repousser l’âge de départ à la retraite et augmenter les cotisations suffira-t-il à résoudre cet inévitable problème mathématique ?

Quel est le coût annuel des pensions de retraite versé en France en 2022 ?

Le sujet de la retraite est d’autant plus épineux qu’elle représente le premier poste de dépense de la protection sociale avec 332 milliards d’euros de pension versés en 2020. Un montant important qui ne correspond qu’aux pensions de retraite obligatoire.

La retraite pèse donc de manière importante sur le Produit Intérieur Brut (PIB). Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), en 2020 la retraite représentait 14,4% du PIB, contre 11,6% en 2004.

Le régime général de la sécurité sociale participait à hauteur de 39 % des montants de pensions de retraite en 2020. Les autres régimes de salariés, y compris les salariés publics, les salariés agricoles et les autres régimes spécifiques, se présentent en deuxième position des principaux organismes verseurs.

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Quel est l’âge moyen de départ à la retraite en France en 2022 ?

Au terme « âge moyen de départ à la retraite », la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) lui préfère celui de l’« âge conjoncturel de départ à la retraite ».

Tandis que l’âge légal du départ à la retraite en France est de 62 ans, en pratique l’âge moyen en 2020 s’élève à 62 ans et 4 mois. Cette moyenne d’âge varie en fonction du sexe, avec une sensible différence entre les hommes (62 ans) et les femmes (62 ans et 7 mois).

calculator-385506__340.jpeg

Au fil du temps et des réformes, l’âge de départ à la retraite a eu tendance à être reculé. On observe ainsi sa progression continue depuis 2010 (+1 an et 9 mois). Une tendance qui devrait se poursuivre dans les années à venir puisque le projet de réforme en cours envisage de repousser l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans.

Quelle est la retraite moyenne en France en 2022 ?

En France, la pension de retraite moyenne, tous régimes confondus, s’élève à 1.509 euros bruts mensuels. Un montant qui correspond à 1.400 euros nets par mois, soit légèrement supérieur au SMIC.

On observe une légère hausse du montant de la pension de retraite moyenne au cours de ces dernières années. Ainsi la pension de retraite moyenne perçue par les Français en 2020 a augmenté de 0,4 % par rapport à 2019.

Il existe cependant des disparités certaines entre le montant moyen brut mensuel des pensions de retraite selon le sexe de la personne retraitée. En 2020, la pension de retraite moyenne d’une femme ne dépassait pas 1154 euros, tandis qu’elle atteignait 1931 euros chez les hommes.

Par ailleurs, ce montant de pension de retraite mensuel diffère aussi selon le statut professionnel du retraité et son régime d’affiliation au cours de sa vie active. C’est ainsi que la pension moyenne de retraite d’un salarié du régime général s’élève à 1.390 euros, tandis qu’elle ne dépasse pas 1.190 euros pour les travailleurs non-salariés.

Quel est le minimum retraite en 2022 ?

Valider ses trimestres de cotisation, voilà la marche à suivre pour percevoir un minimum de pension retraite. Le montant minimum de la retraite d’un individu va dépendre du nombre de trimestres de cotisations validés durant sa vie active.

Ainsi, votre minimum retraite pourra évoluer selon votre situation :

  • vous avez cotisé moins de 120 trimestres : le minimum contributif vous garantit une pension de retraite de 652,60 € brut par mois (soit 7 831,24 € brut par an)
  • vous avez cotisé plus de 120 trimestres : le montant contributif majoré est de 713,11 € brut par mois (soit 8 557,38 € brut par an).

Ce minimum de pension de retraite de base demeure donc inférieur au SMIC. Un montant particulièrement bas qui explique que les retraités figurent parmi les principales catégories de personnes en situation de précarité.

Quel est le minimum retraite pour une personne qui n'a jamais travaillé ?

Vous l’avez compris, en France, pour percevoir un minimum retraite, vous devez valider un certain nombre de trimestres travaillés, durant lesquels vous vous êtes acquitté de cotisations.

Cependant, les chiffres clés de la retraite tiennent également compte des retraités qui n’ont jamais travaillé.

En France, il est possible de cotiser pour la retraite y compris pour une personne qui n’a jamais travaillé. Pour y prétendre, il vous faudra :

  • demander à être rattaché à l’assurance vieillesse des parents au foyer, si vous êtes homme ou femme au foyer par exemple ;
  • vous inscrire au chômage pour valider jusqu’à 6 trimestres retraite ;
  • cotiser volontairement à l’assurance retraite.

Enfin, au-delà de la question de valider un trimestre ou non, tout retraité a le droit de percevoir un minimum vieillesse : l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

En 2022, le montant maximal de l’Aspa s’élevait à 916,78 euros par mois pour une personne seule et à 1 423,31 euros par mois pour un couple.

Pour y prétendre, vous devez impérativement :

  • avoir 65 ans ou plus ;
  • résider au moins six mois de l’année en France ;
  • justifier de ressources mensuelles inférieures ou égales à l’Aspa (916,78 € pour une personne seule ou 1 423,31 € en couple).

Quel est le maximum retraite en 2022 ?

Comme toute pension, la pension de retraite est encadrée par un minimum et un maximum. On appelle ce maximum un plafond.

Le retraité qui est un ancien salarié affilié au régime général de la sécurité sociale dispose globalement d’une bonne pension de retraite. Cependant, son montant ne peut dépasser 50% du plafond de la Sécurité sociale (PASS) de l’année de son départ à la retraite. En 2022, ce plafond est fixé à 1.714 euros par mois.

Ainsi, le travailleur affilié au régime général de la sécurité sociale, qui part à la retraite en 2022, pourra percevoir une pension de retraite de base d’un maximum de 1.714 euros par mois. Ce montant maximum de votre pension de retraite obligatoire varie selon le régime auquel vous êtes affilié.

Quelle retraite avec un salaire de 3000 euros ?

Selon les chiffres de l’INSEE, le salaire moyen en France en 2022 s’élèverait à 2.340 euros net par mois, soit 3000 euros brut mensuels.

Partons donc de montant pour estimer la pension de retraite que pourrait percevoir ce salarié français moyen à la retraite.

Tout d’abord, il faut distinguer deux situations :

  • Vous percevez 3000 euros bruts mensuels en fin de carrière :

Dans ce cas, votre pension de retraite de base n’est pas calculée à partir de votre dernier salaire, mais selon la moyenne des revenus bruts perçus les 25 dernières années.

Si votre salaire s’élève à 3000 euros bruts en fin de carrière, le salaire moyen perçu sur les 25 dernières années est estimé à 2200 euros.

Votre pension de retraite de base correspond donc à la moitié de ce montant, soit 1100 euros bruts. A ce modeste montant, s’ajoute une somme correspondant à votre pension de retraite complémentaire qui, dans cette hypothèse, devrait vous permettre d’atteindre un montant proche de 1500 euros bruts par mois.

  • Vous avez perçu en moyenne 3000 euros bruts mensuels sur 25 ans :

Cette fois, la somme de 3000 euros correspond à la moyenne de vos 25 meilleures années de rémunération. Le cas échéant, votre pension de retraite de base s’élèvera à 1 500 € bruts mensuels (50 % de ce revenu moyen).

Si votre retraite complémentaire vous permet d’ajouter une somme d’environ 500 euros par mois, vous pouvez espérer percevoir une pension de retraite mensuelle de 2000 euros bruts, soit 1560 euros nets.

Quel est le montant d'une bonne retraite en France ?

À partir de quel montant peut-on espérer bénéficier d’une retraite confortable ? Quel revenu nous permet de s’assurer une retraite sereine ? En d’autres termes, quel est le montant d’une bonne retraite en France ?

À chacun son échelle de valeurs. Ce qui convient à l’un, ne suffit probablement pas à l’autre. Pour autant, il existe bien un montant au-dessous duquel la pension de retraite n’est pas décente. Ce seuil en deçà duquel le retraité bascule en situation de précarité. Mais comment l’évaluer ?

Selon une étude réalisée par la Direction statistique du ministère des Solidarités (Drees) en 2019, il faudrait percevoir un minimum de 1.760 euros mensuels pour vivre décemment en France.

Évidemment, cette somme peut paraître importante pour les uns et dérisoire pour les autres. Tout dépend de vos besoins et de votre train de vie. Néanmoins, cette valeur indicative devrait vous permettre de faire vos calculs. Où vous situez-vous ? En deçà ou au-dessus de ce seuil ? Et comment faire pour l’atteindre si votre pension de retraite s’avère insuffisante ?

C’est l’objectif des retraites supplémentaires : pallier l’insuffisance des pensions de retraite de base et complémentaire. Facultatifs, ces plans d’épargne retraite se révèlent dorénavant indispensables pour préparer et anticiper sa retraite.

En résumé :

- Avec 1,67 actifs par retraité, la France compte 16,9 millions de retraités en 2020

- La retraite représente le premier poste de dépense de la protection sociale avec 332 milliards d’euros de pension versés en 2020

- En France, la pension de retraite moyenne, tous régimes confondus, s’élève à 1509 euros bruts mensuels.

Tous ces chiffres clés de la retraite en France donnent le tournis ! Plus de retraités, plus âges et moins de pension de retraite à leur allouer. Pour ne pas perdre la tête dans cette nébuleuse mathématique, retenez une chose : la retraite se prépare et s'anticipe . N'attendez pas trop de votre future pension de retraite de base. nettoyez vos arrières, souscrivez une retraite supplémentaire avec le Plan Epargne Retraite .

Choisissez le meilleur PER

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 164 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilité
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727.

logo-orias.svg