Bénéficiez d'un bilan patrimonial 100% gratuit !

CAC 40 : tout savoir sur cet indice boursier français

Publié le 20 mai 2024
par Kévin Abo

Nasdaq, Dow Jones, CAC 40… Vous avez probablement entendu ces notions aux informations, mais ne savez peut-être pas précisément de quoi il retourne. C’est simple, à chaque pays son indice boursier de référence. En France, c’est le CAC 40. De quoi est-il composé ? Quelle est son utilité ? Et faut-il investir en bourse sur les actions du CAC 40 ? On fait le tour de cet indice de référence…

Quel est l'indice de la Bourse de Paris ?

Crée le 31 décembre 1987 par la Compagnie des agents de change, avec une valeur initiale de 1000 points, le CAC 40 (CAC signifiant Cotation Assistée en Continu) est l’indice boursier de référence de la Bourse de Paris.

Le CAC 40 est composé des 40 plus grosses sociétés françaises cotées à la Bourse de Paris. Cet échantillon représentatif des grandes entreprises nationales dans les différentes branches d’activité, reflète la santé économique et financière de notre pays. Il est un outil de mesure de la performance boursière de multinationales.

Contrairement au CAC 40 GR, le CAC 40 est un indice boursier sans dividende. C’est à dire qu’il se contente de mesurer la performance des prix d'un groupe d’entreprises, sans tenir compte de la distribution de dividendes.

L’indice CAC 40 est coté à la Bourse de Paris tous les jours ouvrés de 9h00 à 17h30 et actualisé toutes les 15 secondes. Comme tout indice boursier, il est soigneusement référencé. Son code ISIN est le FR0003500008 et son ticker (code mnémonique) est le PX1.

Quelles entreprises sont dans le CAC 40 ?

La composition du CAC 40 est déterminée par Euronext Paris. Il est constitué des 40 valeurs de sociétés françaises parmi les 100 sociétés françaises dont les échanges de titres financiers sont les plus abondants.

Chaque trimestre, la composition du CAC 40 est mise à jour par un comité d'experts indépendants appelé le « Conseil scientifique des indices (CSI) ». Ceci, afin que l’indice boursier de référence soit toujours représentatif du marché financier parisien.

Globalement, le CAC 40 est pondéré de manière proportionnelle à la capitalisation boursière de chaque entreprise qui le compose. La formule est mathématique : le poids de chaque société est proportionnel à la valeur de ses actions cotées en bourse.

Ainsi, régulièrement, des entreprises entrent et sortent du CAC 40, suivant l’analyse du CSI fondée sur les critères suivants :

  • la capitalisation boursière ;
  • le chiffre d’affaires de la société ;
  • la liquidité du titre ;
  • le volume d’échange.

Il est possible de retrouver la liste des entreprises du CAC 40 en temps réel sur le site d’Euronext Paris. Globalement, l’indice est majoritairement composé d’entreprises nationales issues du secteur des biens de consommation, notamment grâce à L’Oréal et aux stars du luxe : LVMH, Hermès, Kering. Viennent ensuite les fleurons français de l’industrie (Airbus, Alstom, Arcelormittal, Dassault), de la finance (BNP, Crédit Agricole, SG), de l’énergie (Total, Engie) et de la Santé (Sanofi).

Comment se porte le CAC 40 aujourd'hui ?

C’est la question que se posent chaque matin les investisseurs qui ont misé sur le CAC 40. Globalement, la performance de cet indice boursier de référence est plutôt bonne. Il affiche une performance annuelle de 5,37% depuis sa création.

Si la progression du CAC 40 peut sembler faible, en comparaison avec d’autres indices boursiers internationaux, c’est parce qu’il ne tient pas compte des dividendes.

Pour connaître la performance réelle du CAC 40, un autre indice boursier, le CAC 40 GR pour « Growth Return » a vu le jour. Cet indice repose sur la même composition que le CAC 40, mais il prend en compte les dividendes. Sa performance est donc bien supérieure au CAC 40, puisqu’il enregistre une performance annuelle moyenne de 8,7%.

La tendance du CAC 40 est donc plutôt favorable. Investir en bourse sur les actions de ces entreprises cotées reste donc un placement performant. Pour ne pas risquer de tout perdre en cas de krach boursier, la solution c’est de diversifier.

Comment investir dans le CAC 40 ?

Vous avez l’intention d’investir en bourse sur l’indice boursier du CAC 40 ? Bien sûr, vous avez la possibilité d’acheter des actions des entreprises cotées qui vous tiennent à cœur. Cependant, acheter une à une des actions peut paraître fastidieux.

Il existe évidemment un moyen plus simple d’investir sur le CAC 40. Vous avez en effet la possibilité d’investir auprès d’un ETF (Exchange Traded Fund), c’est à dire un fonds d’investissement coté en bourse, qui réplique la performance de l’indice boursier de référence.

Avec ces fonds d’investissement, vous êtes accompagnés par des experts financiers. Ces ETF tiennent compte des dividendes qu’ils vous reversent ou réinvestissent. En plus d’une fiscalité avantageuse, la gestion de votre placement est assurée contre des frais de gestion limités.

Cependant, il existe un moyen plus simple, plus souple et plus sécurisant d’investir en bourse sur le CAC 40. Il s’agit du contrat d’Assurance-vie. Élu placement financier préféré des Français, ce support permet d’associer la performance de la bourse, à la sécurité du capital investi. Bien géré, il vous apportera les avantages de la bourse, les risques en moins.

Quelles sont les alternatives au CAC 40 ?

N’oublions pas que le CAC 40 est l’indice de référence de la Bourse de Paris. Or, au-delà de l’hexagone, à l’échelle internationale le CAC 40 ne représente que 3% de la valeur boursière mondiale.

Il n’y a donc pas d’intérêt à se cantonner aux actions du CAC 40. Ainsi, la valeur boursière de multinationales comme Apple et Amazon est à elle seule égale ou supérieure à celle du CAC 40. La diversification est donc elle aussi recommandée pour votre portefeuille boursier. Ainsi, vous pouvez miser sur d’autres indices tels que l’Euro Stoxx 50 et l’Euro Stoxx 600 (indices européens), ou encore le Nasdaq ou le Dow Jones…

Enfin, ne perdez pas de vue qu’un patrimoine bien géré est un patrimoine diversifié. Ne mettez pas tout votre capital en bourse, mais variez les placements. Assurance-Vie, Plan Epargne Retraite (PER), placements immobiliers, il y a bien des moyens de valoriser son capital et d’optimiser son patrimoine.

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727