Tout comprendre sur le chômage et la retraite

Publié le 22 décembre 2023
par Assia Bousfiha

Vous traversez une période difficile dans votre carrière professionnelle ? Vous êtes au chômage et vous percevez des indemnités de la part de Pôle Emploi ? Vous êtes au chômage mais financièrement vous ne touchez rien ? Vous avez été au chômage et vous vous demandez si cette période de votre vie professionnelle va compter pour le calcul de votre retraite ? Autant de situations qui interrogent et qui inquiètent ! Que se passe-t-il pendant la période de chômage pour les droits à la retraite ? On fait le point !

Le chômage indemnisé compte-t-il pour la retraite ?

Bonne nouvelle, les périodes de chômage indemnisé sont prises en compte par l’Assurance Retraite dans le calcul de la durée de l’Assurance retraite. Cette dernière comprend les périodes travaillées et cotisées, mais également les périodes de chômage sous certaines conditions. A noter : un trimestre est validé tous les 50 jours de chômage indemnisé, avec un maximum de 4 trimestres validés par année civile. Pendant la période de chômage indemnisé, on ne cotise pas pour la retraite. Les sommes ne sont donc pas reportées sur le relevé de carrière pour cette période-là.

Les périodes de chômage qui comptent pour que les trimestres de retraite soient validés sont les périodes où vous avez perçu une des allocations suivantes : allocation d’aide au retour de l’emploi (ARE), allocation de solidarité spécifique (ASS), indemnité journalière d’intempéries (IJI), allocation de sécurisation professionnelle (ASP), allocation de reclassement et indemnités d’activité partielle (ARIAP). Vous n’avez rien à faire pour que ces périodes soient prises en compte, Pôle Emploi s’occupe de transmettre les informations concernant votre chômage à l’Assurance Retraite.

Le chômage non indemnisé compte-t-il pour la retraite ?

Il existe deux situations de chômage non indemnisé : lorsque l’indemnisation versée par Pôle Emploi a pris fin ou lorsque vous n’avez jamais perçu d’indemnisation durant votre chômage.

Dans le premier cas, les périodes de chômage non-indemnisé qui suivent une période de chômage indemnisé comptent dans le calcul de l’Assurance Retraite. Attention, cette période se limite à une année. Cependant, cette période peut être allongée à cinq ans, si vous remplissez les conditions suivantes : vous avez moins de 55 ans lorsque votre indemnisation touche à sa fin, vous avez cotisé au moins 20 ans pour la retraite (tous régimes) et vous n’avez pas de droits ouverts auprès d’un autre régime obligatoire d’assurance retraite. Si vous cochez toutes ces cases, la période de chômage non-indemnisé compte dans le calcul de votre retraite pendant cinq années. Vous validez alors un trimestre tous les 50 jours de chômage, toujours dans la limite de 4 trimestres validés par année civile.

Dans le cas, où vous n’avez jamais touché d’indemnités pendant votre période de chômage, il existe également deux hypothèses. Si vous avez été au chômage avant 2011, la première période de chômage non indemnisé est prise en compte par l’Assurance retraite dans le calcul de vos droits, pour une durée d’un an. Vous validez également pour la retraite un trimestre tous les 50 jours de chômage non indemnisé, toujours dans la limite de 4 trimestres par année civile.

Si vous avez été au chômage après 2011, la différence se situe au niveau de la durée : la première période de chômage non indemnisé prise en compte par l’Assurance Retraite bascule à un an et demi, soit 6 trimestres au total.

A quel âge est-il possible de partir à la retraite quand on est au chômage ?

Quand on est au chômage, la retraite est envisageable à partir de l’âge légal de la retraite. Si vous avez validé le nombre de trimestres nécessaires pour toucher votre retraite à taux plein, vous partez sereinement à la retraite. Pôle Emploi arrête alors de vous verser vos indemnités de chômage. Normalement, la personne au chômage recevra un courrier de Pôle Emploi six mois avant son départ à la retraite.

Cependant, si à 62 ans, vous n’avez pas encore validé assez de trimestres pour toucher votre retraite à taux plein, Pôle Emploi va continuer à vous verser vos indemnités de chômage jusqu’à ce que vous obteniez le taux maximum de votre retraite. Il faudra justifier auprès de Pôle Emploi que toutes les conditions nécessaires à votre départ en retraite ne sont pas remplies.

Pour pouvoir bénéficier de ce passe-droit, certains critères doivent être validés : avoir 62 ans ou plus, ne pas avoir validé tous les trimestres pour toucher votre retraite à taux plein, avoir perçu au moins 365 jours d’indemnisation depuis votre ouverture de droits au chômage, justifier de 12 ans d’affiliation au régime d’assurance chômage, justifier d’une période d’emploi d’un an continu ou de deux ans discontinus en entreprise au cours des 5 années précédent la fin du contrat ayant ouvert les droits au chômage, avoir validé 100 trimestres auprès de l’Assurance retraite.

L’âge maximal de départ à la retraite pour un chômeur est de 67 ans, âge auquel Pôle Emploi arrêtera de verser les indemnités. A 67 ans, la personne qui partira à la retraite touchera sa retraite à taux plein, même si elle n’a pas validé tous ses trimestres pendant sa période d’activité salariale ou pendant sa période de chômage.

Autre question que l’on peut se poser : est-ce que l’on peut partir en retraite anticipée quand on est au chômage ? Il est en effet possible de prendre sa retraite en anticipé avant l’âge légal, mais pour cela il faut avoir commencé à travailler avant 16 ans et cotisé entre 169 et 172 trimestres au total.

Comment savoir combien de trimestres ont été validés pendant la période de chômage ?

Une seule démarche pour connaitre le nombre de trimestres validés pendant une période de chômage : il suffit de se connecter sur le site de l’Assurance retraite. Dans l’espace personnel, toutes les informations sont à disposition de l’internaute : les trimestres validés, l’âge auquel vous pourrez prétendre partir à la retraite, le taux maximum … Normalement, pendant les périodes où vous avez été au chômage, Pôle Emploi a transmis toutes les informations nécessaires pour la validation de vos trimestres.

Ça y est vous avez tout compris sur vos droits à la retraite quand vous êtes au chômage ! Chaque situation permet de valider des trimestres !  Vous souhaitez économiser pour votre retraite tout en étant au chômage ? Renseignez-vous auprès de votre conseiller !

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727