Publié le 21 octobre 2021

PERin retraite : préparez et anticipez l’avenir !

Qu’il approche à grands pas, ou qu’il vous paraisse bien loin, le départ à la retraite est une étape de la vie qui mérite d’être anticipée. Mais comment s’y retrouver parmi les différents produits d’épargne retraite ? Rassurez-vous, le paysage de l’épargne retraite s’est transformé ces derniers temps et il n’a jamais été si facile d’épargner pour la retraite. Avec le nouveau dispositif du Plan Epargne Retraite (PER), il n’existe dorénavant qu’un PERin retraite pour tous… et tous pour un ! On vous explique.

Anticipez l'avenir

PERin : Comment fonctionne le plan d'épargne retraite individuel ?

Avec l’entrée en vigueur de la loi Pacte du 22 mai 2019, le législateur introduit un nouveau produit d’épargne retraite, le Plan Epargne Retraite, surnommé « PER ». 

Mais derrière cet acronyme global se cache en réalité trois types de PER : 

  • le PERin : qui constitue le contrat retraite individuel alimenté par des versements volontaires de l’épargnant déductibles de l’impôt sur le revenu, 
  • le PERECO : remplaçant du PERCO, c’est le nouveau PER d’entreprise collectif, alimenté par des versements provenant de la participation, l’intéressement et l’abondement de l'employeur, ainsi que des versements volontaires des salariés,
  • le PERO : pour PER obligatoire, qui vient en lieu et place de l’article 83, alimenté par les versements obligatoires de l’entreprise ou des salariés.

Le contrat retraite PERin vient donc en remplacement de l’ancien Plan Epargne Retraite Populaire (PERP). Il s’agit, comme son ancêtre, d’un contrat d’assurance facultatif qui permet à celui qui y souscrit de s’assurer un complément de revenu au jour de son départ à la retraite.  

Sur les traces de l’ancien PERP, le placement PERin reprend les grandes lignes de son fonctionnement.

Tout d’abord, l’épargnant qui y souscrit entame une phase d’épargne tout au long de sa vie active. Mais il n’est nullement tenu à des versements obligatoires. Au contraire, le contrat retraite PERin repose sur des versements libres et facultatifs

Par ailleurs, pour vous inciter à épargner, le législateur a doté le PER d’un intéressant avantage fiscal : chacun des versements sur votre PERin est déductible de l’impôt sur le revenu. Une fiscalité avantageuse qui permet de réduire votre impôt tout en vous préparant un complément de revenu pour l’avenir !

En principe, le capital versé sur le PERin épargne retraite est bloqué jusqu’au jour du départ à la retraite. C’est à cet instant que l’on entre dans la seconde phase. L’épargnant qui part à la retraite reçoit alors les fruits de son épargne, c’est à dire l’intégralité des sommes versées augmentées des intérêts. 

En bref, on retrouve chez le PERin retraite tous les avantages du PERP. Alors pourquoi avoir créé un nouveau dispositif ? Disons très simplement que le PERin est une version optimisée de son ancêtre PERP. Le législateur l’a conçu plus simple, plus accessible et plus flexible…
 

Qui peut ouvrir un PERin ?

Plus simple et accessible ? Exactement, c’est l’ambition du nouveau placement PERin. Ce contrat d’assurance unique vient en remplacement de trois anciens placements : le PERP, le contrat Article 83 et le contrat loi Madelin.

Autrefois, chaque statut professionnel disposait de son propre produit d’épargne retraite. Une complexité qui avait tendance à embrouiller les épargnants. D’autant qu’à chaque changement de statut professionnel, il fallait souscrire un nouveau plan d’épargne retraite…

Avec la loi Pacte, le législateur simplifie l’épargne retraite PER. Il n’existe dorénavant qu’un seul placement PERin pour tous, sans distinction d’âge, du statut professionnel ou des revenus.

Ainsi, que vous soyez profession libérale, salarié, autoentrepreneur, fonctionnaire ou même chômeur, il n’y a qu’un seul plan d’épargne retraite adapté à tous. Et ce, même si vous changez d’orientation professionnelle. 

Ancien salarié devenu freelance, vous pouvez donc conserver votre contrat retraite PERin. En d’autres termes : c’est un PERin pour tous et tous pour un !

Ouvrir un PERin

Comment sortir d'un PERin ?

L’autre révolution du PERin retraite, c’est sa flexibilité. Certes, en principe, votre argent est bloqué sur ce produit d’épargne retraite jusqu’à votre départ à la retraite. 

Pour autant, alors que l’ancien PERP ne prévoyait de déblocage anticipé des fonds que dans un cas de force majeure (décès, accident de la vie), le nouveau PERin épargne retraite ajoute à ces motifs une nouvelle option. Il est dorénavant possible de piocher dans son épargne retraite pour l’achat de sa résidence principale.

Autre preuve d’une plus ample flexibilité ? Qu’il s’agisse d’un déblocage anticipé ou d’un départ à la retraite, autrefois l’épargnant faisait face à une seule issue : la sortie en rente viagère. Avec le nouveau contrat retraite PERin, il a dorénavant le choix entre deux portes de sortie : la sortie en rente ou la sortie en capital.

Ainsi, sans détourner le PERin retraite de son objectif premier qui consiste à épargner pour la retraite, le législateur offre aux épargnants davantage de souplesse et de flexibilité. Une liberté qui leur permet d’adapter au mieux ce placement financier à leur besoins et profil.

Quelle est la meilleure assurance retraite ?

Pour faire le bon choix, retenez qu’à chaque profil d’épargnant convient un placement PERin. Traduction ? C’est votre contrat d’assurance qui doit s’adapter à vous et non l’inverse. 

Par souci de simplicité et d’accessibilité, il y a fort à parier que votre gestionnaire d’assurances vous proposera un contrat retraite PERin en gestion pilotée. Ce mode de gestion est le fonctionnement « par défaut » de ce produit d’épargne retraite. Il vous permet ainsi de déléguer la gestion quotidienne de votre placement, parfois chronophage et complexe, à votre gestionnaire.  

Pour autant, si vous êtes un investisseur expérimenté et que vous êtes initié aux divers supports en unités, vous avez parfaitement l’opportunité de choisir un PERin en gestion libre. À l’inverse, ce mode de gestion vous donnera la possibilité de choisir vos supports d’investissement librement.

Dans tous les cas, notez que votre profil d’épargnant déterminera la répartition de votre argent sur différents supports d’investissement. Selon votre profil prudent, équilibré ou dynamique, votre épargne pourra être répartie sur deux types de supports : 

  • Les unités de compte, qui sont des supports d’investissement particulièrement performants mais volatiles. Leur sensibilité aux aléas du marché vous expose à de grands gains, mais également à un plus grand risque de perte.
  • Les fonds en euros, qui sont des supports financiers sécurisés, vous assurent de retrouver votre argent. Le capital investi est garanti et le risque de perte minimal. Mais son rendement est nettement moins intéressant.

Ainsi, bien choisir son contrat PERin, c’est avant tout bien se connaître. Donc, avant d’y souscrire, vous devez impérativement vous soumettre à un exercice d’introspection. Quelle est ma nature ? Suis-je un investisseur expérimenté ? Quel est l’objectif de ce placement ? 

La réponse à ces questions vous permettra de concevoir un contrat retraite PERin adapté à vos besoins et sur mesure.

Ouvrir un PERin

Quel contrat PERin choisir ?

Vous pensiez en être au bout de vos réflexions ? Pas tout à fait. Reste un dernier paramètre à élucider. Allez, un petit effort… PER bancaire ou contrat d’assurance : quel type de PERin choisir ? 

Pour faire simple, il existe deux types de PER : le PER compte titre, autrement appelé PER bancaire, et le PER Assurance. D’apparence similaires, ces produits d’épargne retraite présentent toutefois quelques différences…

Que vous vous tourniez vers votre gestionnaire d’assurances ou votre banquier, le fonctionnement de votre placement PERin n’en sera pas vraiment changé. Mais, c’est du côté de sa fiscalité que l’impact peut varier.

Ainsi, en cas de décès du souscripteur, la fiscalité applicable lors de la transmission du capital disponible sur le contrat retraite PERin n’est pas la même selon qu’il s’agit d’un PER compte-titre ou d’un PER assurantiel. 

Dans le premier cas, l’intégralité du patrimoine tombe dans la succession. La fiscalité est donc moins avantageuse et votre taux d’impôt plus important. 

Dans le second, le PER assurance permet d’échapper totalement ou partiellement aux droits de succession. Voilà donc un dernier élément à prendre en compte avant de souscrire votre PERin épargne retraite !

En résumé :

- Le PERin est un contrat épargne retraite individuel facultatif qui permet d’épargner tout au long de sa vie active en vue de son départ à la retraite.

- Plus flexible et accessible que l’ancien PERP, le placement PERin est ouvert à tous et prévoit différents motifs de sortie anticipée en rente viagère ou en capital.

- Le contrat d’assurance PERin est adaptable à tous les besoins et profils d’épargnants. 


Plus simple, plus souple et flexible, le placement PERin retraite s’adapte à tous. Que vous soyez profession libérale ou étudiant, gros ou petit contribuable, investisseur aguerri ou profane, profil dynamique ou prudent, peu importe… C’est au PERin épargne retraite de s’adapter !

Posez une question
un expert vous répondra