Départ à la retraite : quand partir dans les meilleures conditions ?

Publié le 6 juin 2023
par Assia Bousfiha

« Expérimenté », « senior », « pilier de l’entreprise »… Ces termes sont employés à votre sujet ? C’est probablement que vous cumulez de nombreuses années d’ancienneté. Vous êtes à peine arrivé à l’apogée de votre carrière que déjà se profile l’échéance de la retraite. Comment s’y préparer ? Quel est l’âge idéal pour prendre son départ à la retraite ? Et comment partir dans des conditions optimales ? On vous dit tout de ce moment crucial.

Quel est l'âge de départ à la retraite aujourd'hui ?

Si vous souhaitez profiter pleinement de vos droits à la retraite, vous avez tout intérêt à viser un départ à la retraite à taux plein.

Pour cela, deux moyens s’offrent à vous. Ou bien vous avez cumulé assez de trimestres de cotisation retraite pour atteindre ce seuil. Ou il vous faudra attendre d’avoir l’âge légal de départ à la retraite à taux plein (67 ans).

Où en êtes-vous de vos cotisations retraite ? Combien de trimestres de cotisation avez-vous acquis ? Le trimestre constitue en effet l’unité de calcul de vos droits à la retraite.

Pour connaître en quelques clics le nombre de trimestres acquis et ceux qu’il vous reste à cotiser pour votre départ à la retraite à taux plein, il vous suffit de consulter en ligne votre relevé de carrière (aussi appelé Relevé de Situation Individuelle).

Soyez attentif à certaines situations de vie particulière qui peuvent vous permettre de prendre en compte des trimestres hors des périodes de travail cotisées. Ainsi les périodes de travail à l’étranger et les interruptions de travail pour maladie, maternité ou incapacité entrent dans le calcul de cotisations pour la retraite.

Comment savoir sa date de départ à la retraite ?

Lorsqu’on prend de l’âge on peut être tenté de s’arrêter et de partir en retraite anticipée. Cependant, cette décision a des conséquences. L’âge de votre départ à la retraite impacte directement le montant de votre pension de retraite.

Vous avez l’intention de percevoir la meilleure pension de retraite que vous permettent vos droits acquis ? Dans ce cas, il vous faudra prendre en compte certains paramètres pour fixer la date optimale de votre départ à la retraite.

Tout d’abord, notez que votre pension de retraite est évaluée à partir de votre revenu professionnel de référence sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois, l’année de départ est exclue de ce calcul.

Si vous avez perçu votre plus beau revenu cette année, vous avez donc tout intérêt à reporter votre départ à la retraite d’un an pour qu’il soit retenu dans le calcul de votre pension de retraite.

retraite senior

Par ailleurs, il existe un moyen de majorer votre pension de retraite. En effet, une fois atteint l’âge de la retraite à taux plein, chaque trimestre supplémentaire majore votre pension de retraite de 1,25%.

Votre décision est prise, vous prenez votre retraite cette année ? Pensez à valider un trimestre supplémentaire l’année de votre départ à la retraite en ne partant qu’après le 31mars. Et si vous souhaitez en valider deux, il vous faudra attendre jusqu’au 1er juillet.

Obtenez un avis personnalisé selon votre profil

Comment demander son départ à la retraite ?

Plan d’épargne retraite unique, Relevé de situation individuelle en ligne… Vous l’aurez sans doute remarqué, la retraite tend à se simplifier et s’unifier. Et le départ à la retraite n’est pas en reste !

Pour demander son départ à la retraite, il vous suffit de formuler une « demande unique » auprès de l’Assurance Retraite. Avec une seule demande, vous informez de votre départ à la retraite tous les organismes auprès desquels vous avez cotisé.

La demande unique de liquidation de vos droits à la retraite peut être réalisée en ligne ou par courrier. Il est préférable de l’envoyer dans les six mois qui précèdent le jour de votre départ à la retraite.

Avant d’entamer toute démarche relative à l’annonce de votre départ à la retraite, prenez soin de faire le point sur votre situation personnelle. Consultez votre relevé de carrière et veillez à mettre à jour votre situation pour que soient pris en compte d’éventuels trimestres supplémentaires.

Départ à la retraite : dans quelles conditions ?

En principe, il n’existe pas d’obligation de prendre son départ à la retraite. Toutefois, à compter de 70 ans, si vous êtes salarié, votre employeur pourra vous imposer un départ à la retraite d’office, même si vous n’êtes pas d’accord.

Par ailleurs, si vous n’avez rien contre l’idée d’un départ à la retraite et que vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite à taux plein (67 ans), votre employeur pourra se prononcer en faveur de votre mise à la retraite. Dans ce cas, vous percevrez des indemnités.

Rassurez-vous, dans la très grande majorité des cas la retraite n’est pas contrainte et forcée. Plus souvent, il s’agit de départ à la retraite volontaire. Cette procédure s’apparente pour votre employeur à une démission. Il vous faudra donc respecter un délai de préavis (entre 1 et 2 mois, selon l’ancienneté).

Enfin, il existe une dernière voie pour un départ à la retraite dans des conditions apaisées et optimales. En effet, le départ à la retraite peut être formalisé par une rupture conventionnelle homologuée. Dans ce cas, vous et votre employeur devrez convenir du montant de l’indemnité de départ.

Comment optimiser son départ à la retraite ?

Âge de départ, nombre de trimestre validés, revenu professionnel de la dernière année, modalités de départ de l’entreprise… Il existe bien des paramètres à intégrer pour optimiser son départ à la retraite.

Le départ à la retraite est l’aboutissement, le point final de votre carrière professionnelle. Il n’est pas anodin. Plus que symbolique, les modalités de votre départ en retraite méritent d’être soignées.

Cependant, au-delà du départ à la retraite en lui-même, il est autre chose qui nécessite toute votre attention : votre future retraite. Car, vous aurez beau l’optimiser, votre future pension de retraite ne sera que très rarement à la hauteur de vos attentes. Soyez prévoyant : ne partez pas à la retraite sans un bon Plan Epargne Retraite PER.

Cotisez pour votre retraite

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727