Simulateur indemnité départ retraite : faites vos calculs pour prépare l’avenir 

Vous avez atteint l’âge de départ à la retraite ? Que vous ayez envie de partir volontairement, ou que votre employeur vous y incite, vous avez peut-être droit à une prime de départ à la retraite. Quelle indemnité en cas de départ à la retraite ? Quelle indemnité pour 25 ans d'ancienneté ? Rangez votre calculette, testez plutôt le simulateur indemnité départ retraite !

Comment calculer le montant de la prime de départ à la retraite ?

L’indemnité de départ à la retraite, qu’on appelle aussi "prime de départ à la retraite" ou "indemnité de fin de carrière", est versée par votre employeur le jour de votre départ à la retraite. Votre départ à la retraite est à l’initiative de votre employeur ? On dit alors que votre employeur vous "met d’office à la retraite", car vous avez plus de 70 ans (avant cet âge, il doit obtenir votre accord).

Dans l’hypothèse d’une mise à la retraite, sachez que la prime de départ à la retraite est obligatoire et imposée par la loi.

Celle qu’on appelle communément "l’indemnité de mise à la retraite" doit être au moins égale à l’indemnité légale de licenciement : 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté (sur les 10 premières années), plus 1/3 de mois de salaire par année d'ancienneté (à compter de la 10ème année).

Votre départ à la retraite est volontaire ? Vous avez également le droit à une indemnité légale de départ à la retraite. Toutefois, cette prime de départ ne peut être perçue qu’à certaines conditions.

Ainsi, l’ancienneté, critère déterminant de votre indemnité de départ à la retraite, aura un impact sur le montant que vous allez percevoir. Comment calculer son montant ? Rassurez-vous, un simulateur indemnité départ retraite peut s’en charger.

Comment calculer l'indemnité de départ volontaire à la retraite ?

Puisque cette indemnité vous est réglée par votre employeur, son montant dépend de votre ancienneté au sein de l’entreprise.

Pour bénéficier de cette prime de départ à la retraite, vous devez remplir certaines conditions parmi lesquelles :

Selon votre ancienneté, le montant de l’indemnité de départ à la retraite est calculé à partir d’un pourcentage de votre rémunération brute ces dernières années :

  • aucune indemnité si vous avez moins de 10 ans d’ancienneté
  • ½ mois de salaire si vous avez entre 10 et 15 ans d’ancienneté
  • 1 mois de salaire entre 15 et 20 ans d’ancienneté
  • 1,5 mois de salaire entre 20 et 30 ans d’ancienneté
  • 2 mois de salaire après 30 ans d’ancienneté.

Une fois votre ancienneté estimée et les conditions remplies pour en bénéficier, il ne vous reste plus qu’à calculer votre prime de départ à la retraite. Nul besoin de calculette, votre simulateur indemnité départ retraite peut s’en charger.

Quelle indemnité pour 35 ans d'ancienneté ?

Prenons l’exemple de Jean-François qui cumule 35 ans d’ancienneté au sein de l’entreprise. Ce salarié a atteint l’âge légal de départ à la retraite et envisage un départ au mois de juin 2024.

En 2023, il a perçu un salaire brut de 2300 euros. Au regard de son ancienneté supérieure à 30 ans, Jean-François a ainsi le droit à une indemnité légale de (2300 x 2) = 4600 euros.

Toutefois, cette méthode de calcul peut varier. En effet, le montant de votre prime de départ à la retraite peut être calculé à partir du :

  • douzième de votre rémunération brute des 12 derniers mois précédant votre départ à la retraite ;
  • ou du tiers des 3 derniers mois.

De ces deux formules de calcul, c’est la plus favorable pour vous qui sera retenue. C’est pourquoi, l’utilisation d’un simulateur indemnité départ retraite peut s’avérer fort utile pour l’appréhender au mieux.

Quelle indemnité pour 25 ans d'ancienneté ?

Prenons maintenant le cas de Marielle, qui cumule 25 ans d’ancienneté au sein de l’entreprise. Ayant atteint l’âge légale de la retraite, elle souhaite fixer son départ à la retraite en septembre 2024.

Marielle était rémunérée 5 500 euros brut en 2023. Au 1er janvier 2024, elle a été augmentée de 100 euros pour atteindre 5600 euros.

Selon la méthode de calcul retenue, si on retient les 12 derniers mois de salaire (3 mois à 5500 euros et les 9 derniers mois à 5600 euros suite à son augmentation au 1er janvier 2024) :

  • son salaire de référence sera de : [(5500 X 3) + (5600 X 9)] /12 = 5575 euros ;
  • son indemnité légale sera de : 5575 X 1,5 = 8362,5 euros.

Si, au contraire, on calcule l'indemnité sur les 3 derniers mois de salaire (3 mois à 5600 euros) :

  • son salaire de référence sera de : (5500 X 3) X 1/3 = 4950 euros ;
  • son indemnité légale sera de : 2 400 X 1.5 = 7425 euros.

Pour Marielle, le simulateur indemnité départ retraite va automatiquement retenir la méthode de calcul la plus favorable, à savoir la première. Elle pourra donc bénéficier d’une prime de départ à la retraite de 8362,5 euros.

Quelle indemnité en cas de départ à la retraite ?

Grâce au simulateur indemnité départ retraite, vous savez maintenant à combien s’élève votre indemnité de départ à la retraite. Cela vous paraît peu ? Rassurez-vous, ce n’est pas la seule somme que vous allez percevoir à la retraite.

Comme tous les travailleurs français, vous cotisez pour la retraite. Vous allez donc pouvoir bénéficier d’une pension de retraite de base. Pour connaître le montant de vos droits, il suffit de consulter votre relevé de carrière. C’est ainsi que vous aurez une estimation de votre pension de retraite.

Pour autant, l’indemnité de départ à la retraite, cumulée à la pension de retraite ne suffisent que rarement à subvenir à vos besoins à la retraite. C’est pourquoi l’Etat vous incite aujourd’hui à souscrire un Plan d’Epargne Retraite PER.

Ce dispositif ouvert à tous peut vous offrir une rente supplémentaire à la retraite. Vous souhaitez évaluer le montant de votre rente à la retraite ? Rendez-vous sur notre simulateur rente PER.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727