Publié le 16 juillet 2021

Quel montant verser sur un PER ?

Une « retraite confortable ». Voilà une notion difficile à estimer. Pour certains elle rime avec sobriété heureuse, pour d’autres elle est synonyme de voyages et de projets couteux. D’un profil d’épargnant à l’autre, tout change. L’âge aussi est déterminant. Comment savoir à vingt ans, ce qu’il faut épargner pour vivre à 65 ans ? Alors que faire ? Quel montant verser sur un Plan Epargne Retraite ? Suivez le guide !

Quel montant peut-on verser sur un PER ?

« Connais-toi toi-même », dit le philosophe. Un conseil qui vaut aussi en matière d’épargne retraite. Avant de souscrire un Plan Epargne Retraite, il est recommandé d’évaluer son profil d’épargnant. Quelle est votre capacité d’épargne ? Combien allez-vous percevoir sur les dix ou vingt prochaines années ? Diriez-vous de vous que vous êtes frileux face au risque ou plutôt audacieux ? Êtes-vous un gros contribuable ? 


Les réponses à ces questions vous aideront à évaluer votre capacité d’épargne retraite. Seule votre situation actuelle et prévisionnelle, ainsi que vos aspirations pour la retraite, peuvent vous permettre de déterminer le montant de vos versements sur votre PER. Pour le reste, le champ des possibles s’ouvre à vous !

Quel montant dans ma situation ?

Où trouver son plafond Epargne retraite ?

Comme ses ancêtres les plans d’épargne retraite PERP, loi Madelin et Article 83, le PER offre un avantage fiscal non négligeable. Concrètement ? Il vous permet de déduire le montant de vos versements de votre revenu imposable. Une carotte fiscale qu’apprécieront particulièrement les gros contribuables, tels que les professions libérales…

Pour autant, toutes les bonnes choses ont une fin. Et la fiscalité du Plan Epargne Retraite a ses limites elle aussi. Les versements sont déductibles certes, mais dans la limite d’un plafond annuel

Selon la situation qui vous est la plus favorable, vous pouvez choisir entre deux types de plafonds fiscaux : 

  • soit, il correspond à 10% de vos revenus sur l’année N-1 (nets de frais professionnels) et dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS). Un plafond qui s’élevait à 32.908 euros pour les versements effectués en 2021 et 76.101 euros pour les travailleurs non-salariés.
  • soit, il est évalué à 10% du PASS, donc un plafond de 4052€.

Vous n’avez aucune idée du montant du plafond fixé pour vos cotisations de l’année en cours (N) ? Pas d’inquiétude. Reportez-vous à votre avis d'impôt sur le revenu N-1. Une somme est pré-remplie dans la case « plafond de déduction » de la rubrique « épargne retraite » de votre déclaration de revenus. Trouvé ? Voyez, ce n’était pas si sorcier !

Comment calculer ses versements sur un PER ?

Maintenant que vous avez une petite idée de votre capacité d’épargne et du plafond de déduction fiscale de votre plan d’épargne retraite, reste à déterminer le montant de vos versements. Combien verser et à quelle fréquence, pour quelle déduction fiscale ? On fait le point.

Combien puis-je verser sur un PER ?

Quel montant verser sur un PER tous les mois ? Vous l’aurez compris, nous disposons tous d’une capacité d’épargne qui nous est propre. Elle correspond à cet effort financier que nous pouvons réaliser confortablement chaque mois. 

Néanmoins, cette capacité d’épargne doit être évaluée à la lumière de votre taux d’imposition. Autrement dit, l’économie d’impôt réalisée grâce au plan d’épargne retraite dépend directement de votre niveau de revenus et votre taux d’imposition. 

Donc, si vous êtes un gros contribuable, vous avez tout intérêt à ce que le montant de vos versements sur votre épargne retraite soit conséquent. Adressez-vous à votre organisme d’assurance pour simuler le montant de vos versements, dans la limite du plafond de déduction fiscale. 

Comment déduire les sommes versées sur un PER ?

Pour bénéficier de cet heureux avantage fiscal, vous devrez opter pour la déductibilité des versements dès l’ouverture de votre Plan Epargne Retraite. Si au jour de la souscription de votre placement vous êtes jeune et vous n’avez pas idée de votre taux d’imposition futur, adoptez une vision à long terme. Vous pouvez évaluer avec votre gestionnaire un montant raisonnable à verser chaque mois sur votre placement, il sera encore temps de l’ajuster à votre situation future. 

Pour bénéficier de la déduction fiscale de vos versements, c’est très simple. Vous n’aurez qu’à vous reporter à votre déclaration de revenus n°2042. Dans la partie « charges déductibles », renseignez la case 6NS en indiquant le montant des versements effectués sur votre PER pour l’année N. 

En résumé :

- Le montant à verser sur un PER dépend du profil d’épargnant et de la capacité d’épargne de chacun.

- Plus le taux d’imposition est important, plus le montant des versements sera conséquent.

- Le montant des versements sur le plan d’épargne retraite sont déductibles de l’impôt sur le revenu dans la limite du plafond de déduction fiscale. 


Vous et vous seul êtes en mesure d’évaluer quel montant verser sur votre Plan Epargne Retraite. Vos revenus, votre taux d’imposition, votre capacité d’épargne et vos ambitions pour l’avenir sont des paramètres déterminants de ce montant. Pour le reste, faites-vous conseiller par votre gestionnaire PER !

Quel montant sur mon PER ?