Investissement rentable : quels sont les meilleurs placements ?

Publié le 17 décembre 2023
par Assia Bousfiha

Investir son argent au cours de sa vie est une démarche essentielle pour assurer sa sécurité financière, préparer son avenir et potentiellement augmenter son patrimoine. De nombreux types d'investissements offrent des opportunités variées, chacune avec ses spécificités en termes de risque, de rentabilité et de liquidité. Alors, vers quel investissement rentable se diriger ? Découvrez notre top 6 des placements rentables et tous nos conseils dans cet article !


Investissement rentable : pourquoi placer son argent ?

Investir son argent au cours de sa vie, c'est se donner les moyens de construire un patrimoine, de générer des revenus complémentaires, de préparer sa retraite et de profiter d'avantages fiscaux, tout en contribuant à l'économie de son pays.

En parallèle, il est judicieux de conserver une partie de son capital dans une épargne de précaution, disponible à tout moment pour faire face aux imprévus. Cette épargne peut être placée sur des fonds en euros par exemple, un investissement rentable offrant un taux de rémunération plus faible mais une sécurité élevée.

Certains investissements, comme l'immobilier locatif sous certaines conditions, permettent aussi d’accéder à des avantages fiscaux significatifs pour optimiser la rentabilité de ses investissements.

Rappel : qu’est-ce qu’un placement rentable ?

Avant d'explorer les différents types de placements, il est crucial de comprendre ce que signifie un investissement rentable. Un placement rentable implique l'allocation d'une certaine somme d'argent dans un ou plusieurs actifs, dans l'objectif d'obtenir un gain financier, soit sous forme de plus-value, soit en termes de revenus réguliers.

L'objectif principal pour l’investisseur est d'accroître son capital (à court, moyen ou long terme). Que l’investissement soit dans le domaine financier ou immobilier, la rentabilité demeure un critère fondamental.

Calculer la rentabilité en investissement : mode d’emploi

La rentabilité d'un placement doit être évaluée en tenant compte de plusieurs facteurs :

  • la rentabilité nette, c’est-à-dire le gain financier réel après investissement ;
  • les frais associés au produit d'investissement, qui affectent la rentabilité brute ;
  • la fiscalité, qui (en fonction de la situation patrimoniale et financière de l’investisseur) peut influencer de manière significative la rentabilité de l'investissement.

Attention : n’oubliez pas que tout investissement rentable comporte des risques et que la diversification est la clé pour réduire ces risques. Par exemple, répartir ses investissements entre l'immobilier, les placements financiers et l'épargne bancaire permet de balancer les potentiels hauts rendements des actions avec la sécurité des fonds en euros.

Quel investissement est le plus rentable ? Notre top 6

1. Le Plan Épargne Retraite (PER)

Investir dans un Plan Épargne Retraite (PER) en 2024 peut être une décision stratégique pour plusieurs raisons. Cet investissement rentable vous permet d’épargner facilement en vue de la retraite. Les versements effectués sur un PER sont déductibles de votre revenu imposable, ce qui peut entraîner une réduction significative de votre impôt sur le revenu, un atout majeur pour les contribuables se trouvant dans des tranches d'imposition élevées !

Le PER offre une certaine flexibilité en termes de versements : vous pouvez choisir de faire des versements réguliers ou ponctuels en fonction de votre situation financière. Les fonds investis dans un PER sont généralement placés dans des actifs diversifiés, entre unités de compte et fonds eu euros, offrant ainsi un potentiel de croissance à long terme.

Inconvénient de cet investissement rentable : l’épargne n’est pas disponible à tout moment et elle est bloquée jusqu’à la retraite. Ensuite, vous avez la possibilité de retirer le capital sous forme de rente ou en capital, selon vos besoins et préférences.

2. L’assurance-vie

Si vous souhaitez investir dans une assurance-vie, sachez que ce placement offre une large gamme de supports d'investissement (fonds en euros, unités de compte, fonds d’investissement durable, etc.), permettant une diversification du portefeuille. Profitez également d’un avantage fiscal majeur, notamment en termes de succession et d'impôt sur le revenu, après 8 ans de détention.

L'assurance-vie permet des versements libres ou programmés, et offre la possibilité d'ajuster les supports d'investissement en fonction de l'évolution des marchés et de votre profil de risque. Cet investissement rentable peut offrir un meilleur potentiel de rendement, en particulier via les unités de compte qui investissent dans des actifs variés, y compris les actions. De plus, certains contrats d'assurance-vie offrent des garanties de capital, ce qui peut être rassurant dans un contexte économique incertain.

3. Les marchés boursiers

Sur le long terme, investir en bourse se révèle être l'un des placements les plus rentables. Cette performance s'explique par le fait que les entreprises génèrent une part importante des richesses et, en devenant actionnaire, vous partagez cette création de valeur. En possédant un portefeuille d'actions diversifié, vous pourriez viser un rendement moyen d’environ 8,5 % par an.

Cependant, il est important de noter que ce taux de rémunération est une moyenne et que la bourse est caractérisée par sa volatilité : cela signifie que les rendements peuvent fortement varier d'une année à l'autre. Toutefois, l'objectif est d'être bénéficiaire sur une période de 10 à 15 ans, ce qui fait de la bourse un investissement rentable adapté pour le long terme.

Pour démarrer, l'étape initiale pour acheter des actions consiste à ouvrir un compte d’investissement pour acheter des actions ou des paniers d’actions (comme des fonds d’investissement ou des ETF). Il est essentiel de choisir le bon type de compte en fonction de la fiscalité, car cela influera sur la rentabilité finale de vos placements financiers.

4. Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) offrent une opportunité d'investir dans l'immobilier sans les tracas habituels. Une SCPI investit dans un large portefeuille immobilier comprenant des immeubles résidentiels, commerciaux et de bureaux. Elles permettent ainsi aux investisseurs de percevoir des loyers réguliers. Ce type d'investissement rentable est idéal pour les personnes possédant déjà un patrimoine et cherchant à générer des revenus complémentaires, comme un supplément de retraite.

Cependant, les SCPI présentent aussi des inconvénients, notamment des frais d’entrée élevés. Pour rentabiliser cet investissement, il est conseillé de le conserver sur plusieurs années afin d’amortir ces frais. De plus, la fiscalité des SCPI peut être un désavantage, les loyers étant soumis à l’impôt sur le revenu (IR). Une solution pour atténuer cet impact fiscal est d’investir dans des SCPI via une assurance-vie.


5. Les plateformes de crowfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est une option d’investissement rentable à court terme dans le secteur immobilier. Cette méthode consiste à financer des projets de promotion immobilière, souvent liés à la construction d'immeubles destinés à la vente, soit en bloc, soit par appartements. En participant au crowdfunding immobilier, vous prêtez de l'argent au promoteur ou au marchand de biens, avec des intérêts pouvant atteindre jusqu'à 9% par an, voire plus.

La durée d'une opération de crowdfunding immobilier varie habituellement entre 1 et 3 ans, ce qui en fait un placement rentable et attractif pour ceux qui cherchent à investir à court terme.

Toutefois, il est important de noter que, une fois l’investissement réalisé, les fonds ne sont pas disponibles avant la fin du projet. C’est le principal inconvénient de ce type de placements immobiliers. Si vous êtes certain de ne pas avoir besoin de ces fonds à court terme, cela peut ne pas poser de problème.

Le crowdfunding immobilier comporte aussi un risque de perte en capital : en cas de défaillance du promoteur, vous pourriez ne pas récupérer la totalité de votre investissement ou recevoir un remboursement tardif. Bien que cela soit peu fréquent, il est conseillé de minimiser ce risque en diversifiant vos investissements sur plusieurs projets et différentes plateformes. Pour une option sans risque, envisagez un compte à terme.

6. Les livrets bancaires

Les livrets d'épargne se distinguent comme une option privilégiée par de nombreux épargnants en 2024, notamment pour leur rentabilité à court terme et la garantie de capital qu'ils offrent. Cependant, leur plafond limité les rend moins adaptés pour une stratégie d'investissement rentable sur le long terme. Ils sont également pertinents pour les chefs d'entreprise souhaitant placer des fonds issus d'une cession d'entreprise.

Voici les principales options :

  • Le Livret A : il a vu son taux d'intérêt augmenter à 3 % depuis février 2023, en réponse à l'inflation. Disponible dans toutes les banques avec un plafonnement à 22 950 €, ses intérêts sont versés annuellement et restent toujours accessibles.
  • Le Livret d’Epargne Populaire (LEP) : il se distingue actuellement avec un taux d'intérêt porté à 6 %. Son plafond est fixé à 10 000 euros.
  • Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) : il offre un rendement de 3 % et est plafonné à 12 000 euros, bien que les intérêts puissent s'accumuler au-delà de ce montant. Les fonds du LDDS contribuent au financement de travaux d'économie d'énergie et au soutien de l'économie sociale et solidaire.
  • Le Livret d'Épargne Entreprise (LEE) : c’est un produit moins connu, avec un rendement de 2,25 % et destiné aux entrepreneurs. Il exige un dépôt initial de 750 € et un versement annuel de 540 €, les fonds étant bloqués pendant 2 ans.
  • Le compte sur livret : il permet de préserver ses économies avec des intérêts calculés selon la durée du placement. Il se décline en deux versions (le Livret bancaire classique avec un rendement entre 0,2 % et 1,5 % et le Super livret avec un rendement jusqu’à 4 % et une durée limitée).

À savoir qu’en réponse à l'inflation, la Banque de France a fixé des taux d'intérêt stables pour tous les livrets d'épargne, une mesure effective jusqu'au 31 janvier 2025. Ces livrets restent donc un investissement rentable pour de nombreuses années encore !

Comment faire un investissement locatif rentable ?

Les parking

Les parkings émergent comme une option d'investissement rentable en immobilier, notamment en raison de l'augmentation des prix de l'immobilier résidentiel. Ce type d'investissement sur le marché immobilier est nettement plus abordable, avec des prix variant selon l'emplacement. Dans les grandes villes régionales, le coût d’acquisition se situe autour de 10 000 €, tandis qu'à Paris, il peut monter jusqu'à 50 000 €.

Les parkings, en particulier ceux situés près de résidences avec un manque de stationnement, peuvent offrir un rendement net d'environ 6 %. Les parkings souterrains offrant des services de gardiennage et de sécurité sont particulièrement recherchés, avec des loyers pouvant atteindre 250 € par mois à Paris.

Ces emplacements, loués directement aux riverains ou via des agences immobilières, présentent deux avantages majeurs : leur accessibilité financière pour la majorité des investisseurs et une forte demande constante (ce qui en fait un investissement rentable avec peu de risques de vacance). Avec des loyers relativement bas, le risque locatif des parkings est minime et les engagements locatifs sont souvent respectés.

L’immobilier résidentiel

En ce qui concerne l'investissement immobilier résidentiel, il s'agit d'acheter un bien pour le louer et générer des revenus réguliers. Sur le long terme, l'immobilier a tendance à prendre de la valeur : cela signifie que vous pouvez réaliser une plus-value à la revente du bien. Ce type d'investissement rentable attire de nombreux épargnants, mais il convient surtout à ceux disposant déjà d’un patrimoine ou d'un capital conséquent.

Le rendement des biens immobiliers varie, se situant généralement autour de 2,1 % pour les actifs parisiens et 4,4 % en région. Avant de vous lancer, pensez bien à faire le calcul de rentabilité d’un investissement locatif en tenant compte de tous vos frais (notaire, crédit immobilier, rénovation énergétique, assurance, etc.).

Si vous êtes à la recherche d’un investissement rentable, de nombreuses options s’offrent donc à vous ! Nos conseillers Perlib vous conseilleront et vous indiqueront les meilleurs placements selon votre capital, vos objectifs et votre tolérance au risque : contactez-nous.

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727