Quel est le meilleur placement avant la retraite ?

Nous avons tous un horizon commun : la retraite. Peu importe la route empruntée, notre statut ou notre métier, il faut s’y préparer. Qu’on s’approche à pleine voile de la cote ou qu’on avance au large, la retraite doit être anticipée. Se laisser porter par les flots, le nez au vent, sans se soucier du lendemain n’est pas une bonne stratégie. Que vous soyez salarié ou indépendant, mieux vaut cotiser pour votre retraite. Oui, mais comment ? Quel est le meilleur placement avant la retraite ? PER ou Assurance Vie, on vous dit tout des meilleurs placements !

Comment avoir une retraite confortable ?

Le départ à la retraite s’accompagne généralement d’une diminution du niveau de vie. Ce phénomène est particulièrement observé chez les professions libérales. Démarrage tardif de l’activité, faibles cotisations retraite… Que vous soyez avocat, pilote, médecin ou infirmier, le départ à la retraite est synonyme de baisse de revenus. Heureusement cet état de fait n’est pas une fatalité !

Il est possible d’anticiper cette échéance pour s’offrir une retraite confortable. Mais d’abord, qu’est-ce qu’une retraite confortable ? Cette réponse se trouve en chacun. Elle dépend de vos projets de retraite et de votre situation personnelle. Généralement, elle consiste à maintenir un certain rythme de vie pour vous permettre de continuer à profiter de la vie, justement ! La majeure partie des gens auront besoin de 50 à 70 % de leurs revenus actuels afin de vivre une retraite confortable.

Comment se faire une belle retraite ? Tout simplement en réalisant des placements financiers. Il y a bien sûr l’immobilier, souvent considéré comme une « valeur refuge », qui peut évidemment offrir de belles plus-values. Mais ce n’est pas suffisant… Envisagés au long terme, certains investissements vous permettent d’épargner des sommes d’argent tout au long de votre vie active et de réaliser des intérêts en vue de votre départ à la retraite. On fait le point sur ces placements…

Une retraite confortable

Comment cotiser soi-même pour sa retraite ?

On le sait malheureusement, les régimes de retraite obligatoires se montrent bien trop souvent insuffisants. Et c’est sans compter les réformes de retraite annoncées qui réduisent peu à peu nos perspectives à peau de chagrin. Pour anticiper le risque de se retrouver à court de ressources une fois atteint l’âge de la retraite, il faut cotiser ! 

Pour s’assurer une retraite confortable, vous avez tout intérêt à vous en occuper le plus tôt possible. « Les petits ruisseaux font les grandes rivières », dit le dicton. Ainsi, mieux vaut de petits versements réguliers et sur le long terme que d’importants sacrifices. 

C’est pour cela que les placements au long terme sont les plus adaptés pour anticiper votre future retraite. Il existe deux placements dédiés à l’épargne au long terme : le Plan Epargne Retraite et l’Assurance Vie

Leur fonctionnement a d’ailleurs vocation à vous inciter à ne pas débloquer le capital investi avant d’avoir atteint votre retraite. Ils n’en restent pas moins flexibles et l’argent que vous versez n’y est jamais véritablement bloqué. Pour autant, vous avez tout intérêt à ne pas y toucher. Sans quoi votre épargne risque de fondre comme neige au soleil et vous vous trouveriez fort dépourvu à la retraite venue...

Quels sont les meilleurs placements pour la retraite ?

Vous l’aurez compris, la retraite, ça se prépare ! Plus tôt vous vous y prenez, mieux c’est. Pour beaucoup de Français, l’épargne privée se présente comme la meilleure solution pour éviter une baisse de niveau de vie trop brusque au jour de la retraite. L’objectif est tout simplement de vous garantir un complément de revenus dont vous pourrez jouir à la retraite. Sur quel placement miser actuellement ? Allez, on fait le bilan !

Anticiper la retraite avec le Plan Epargne Retraite (PER) 

Comment évoquer l’épargne retraite sans aborder l’incontournable Plan Epargne Retraite ? Ce placement est conçu spécifiquement pour anticiper et préparer au mieux sa retraite. Il n’y a donc pas de placement plus approprié

Né de la loi Pacte du 22 mai 2019, le PER est un concentré de ce qu’il se fait de mieux au rayon épargne retraite. D’abord, il est unique, puisqu’il a vocation à remplacer tous les anciens contrats épargne retraite, aujourd’hui dépassés : le plan d'épargne retraite populaire (PERP), le Plan d'épargne pour la retraite collectif (PERCO), les contrats Madelin, l’article 83 et le régime Préfon…

Ensuite, ce nouveau placement épargne retraite s’est fortement inspiré des avantages de l’Assurance Vie. Là où ses ancêtres (PERP, Madelin, PERCO) ne proposaient qu’une sortie en rente viagère, le plan épargne retraite offre quant à lui le choix entre la sortie en rente ou en capital. Il se montre donc bien plus flexible et audacieux que les anciens.

Par ailleurs, le Plan Epargne Retraite est un produit « bloqué ». C’est à dire qu’il vous incite à cotiser et à ne pas disposer de vos épargnes jusqu’à votre départ à la retraite. Néanmoins, le PER n’est pas si rigide et borné qu’il n’en a l’air, bien au contraire ! Il fait preuve de flexibilité, puisqu’il autorise le déblocage anticipé des fonds pour l’acquisition de votre résidence principale

Autant de qualités qui ne l’empêchent pas de conserver son avantage fiscal à savoir la possibilité de déduire ses versements de votre revenu imposable. Voilà un atout incontestable pour les gros contribuables. Encore un avantage propre au Plan Epargne Retraite que vous ne retrouverez dans aucun autre placement…

Préparer l’avenir avec l’Assurance Vie

Alors que le PER est conçu pour répondre aux attentes des assurés en matière de retraite, l’Assurance Vie, comme son nom l’indique, est plus globale. Elle vise à vous couvrir des aléas et risques de la vie en général

De tous les placements, l’Assurance Vie est de loin le placement préféré des Français. Ainsi en 2019, l’encours des contrats d’Assurance Vie s’élevait d’ailleurs à 1 788 milliards d’euros, soit une progression de 6 % sur un an ! Investissement sûr et fiscalement avantageux, l’Assurance Vie doit son succès à la souplesse de son fonctionnement

La particularité de l’Assurance Vie, c’est qu’il s’agit d’un placement couteau suisse. Sa polyvalence lui permet de répondre à des objectifs variés tels que de faire fructifier son épargne, protéger ses proches en cas de décès, financer un achat immobilier, se constituer un patrimoine, ou encore… préparer sa retraite ! 

Contrairement au Plan Epargne Retraite, l’argent versé sur un contrat d’Assurance Vie n’est jamais bloqué. C’est d’ailleurs ce qui peut expliquer qu’elle soit le placement chouchou des Français. En revanche sa fiscalité vous incite à ne procéder à aucun retrait avant son 8ème anniversaire. Comme le plan d’épargne retraite c’est donc un placement longue durée…

Placements en vue de la retraite : les autres options

Il existe bien sûr quantité d’autres placements qui vous permettent d’anticiper au mieux votre départ à la retraite. En complément du Plan Epargne Retraite et de l’Assurance Vie, qui restent les placements les plus sécurisés, certains assurés font le choix de contracter d’autres plans d’épargne retraite. Ceci, afin de ne pas se retrouver les deux pieds dans le même sabot. Après tout, pourquoi pas ?

Le premier est surnommé le PEE, pour Plans d’Épargne Entreprise. C’est le volet collectif du PER. Il s’agit d’un dispositif d’épargne offert aux salariés d’une société afin de se constituer un complément de revenus pour leur retraite. Ce placement n’est pourtant pas réservé aux seuls salariés, puisqu’il est ouvert aux PME, aux entreprises individuelles, aux professions libérales, aux exploitants agricoles et aux Epic. Il est alimenté par des versements individuels et à l’initiative de l’employeur.

Vient ensuite le PEA, pour Plan d’Epargne en Actions est un placement bancaire. Il fonctionne comme un compte-titres adossé à un compte bancaire. Les versements effectués sur ce placement permettent de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (des actions achetées auprès d’entreprises françaises et européennes). Pour être véritablement avantageux, le PEA doit être conservé au moins 5 ans. Passé son 5ème anniversaire, les plus-values et dividendes seront exonérés d’impôt sur le revenu.

Enfin, ce dernier placement fait partie des plus courants. L’investissement locatif n’a pas toujours vocation à constituer un complément de revenu à la retraite. Pourtant, dans les faits, il apporte une ressource supplémentaire plus que bienvenue à cette échéance. Symbole de placement sécurisant, la pierre continue à incarner la « valeur refuge » par excellence. 

Trouver le meilleur placement

Où placer son argent sans risque ?

Crise sanitaire, crise financière, l’époque n’est pas propice à l’investissement sécurisant. Et pourtant… Derrière le cliché de la pierre, symbolisant la « valeur refuge » par essence, il existe d’autres placements à fort rendement et non moins sécurisants. Petit tour d’horizon des placements financiers à privilégier…

Quel placement retraite offre le meilleur rendement ? 

Il existe bien sûr des placements dits « sans risque ». Ce sont les livrets d’épargne bancaires : livret A, livret Jeune, livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), livret d’Épargne Populaire (LEP)… 

En plus de ne présenter aucun risque, les livrets bancaires ont l’avantage d’offrir à l’épargnant la disponibilité immédiate du capital versé. Ainsi, vous pouvez débloquer vos fonds à tout moment.

Le problème de ces livrets bancaires ? Ils sont tellement sécurisants qu’ils n’offrent quasiment pas de rendement. En d’autres termes votre argent dort sur un compte et ne produit pas véritablement d’intérêts. Ces livrets bancaires n’offrent pas davantage de carotte fiscale… Pas si intéressants que ça donc !

PER et Assurance Vie : des placements rentables et à risques modérés

Le Plan Epargne Retraite et l’Assurance-Vie offrent des solutions de placement plus intéressantes. Selon votre profil, vous pouvez opter à votre guise pour un placement plus ou moins sécurisé avec une gestion « prudente », « équilibrée » ou « dynamique ». Plus la gestion sera sécurisée, moins le rendement sera exponentiel. Adaptés à tous les types de profils d’investisseurs, ces placements sont donc particulièrement pertinents en cas de crise.

Selon l’exposition au risque que vous aurez décidée (prudente, équilibrée ou dynamique), vous pourrez répartir votre investissement sur deux types de supports principaux :

D’abord les fonds euros, de loin le support plus sécurisant, vous offre un investissement sans risque tout en vous permettant de bénéficier d’un rendement supérieur à celui du livret A.

Ensuite les unités de compte vous permettent de booster partie de votre épargne en misant sur des investissements plus risqués mais plus rémunérateurs. Elles ne vous protègent pas de pertes éventuelles mais vous offrent un meilleur rendement. 

Au fond, choix de votre mode de gestion dépend de votre profil d’investisseur. Si vous êtes profane et que vous privilégiez un placement sécurisant à risque modéré, optez pour un profil prudent. Vous n’en bénéficierez pas moins d’un excellent rendement. Si vous êtes plus joueur, vous avez la possibilité de tenter une gestion plus dynamique ! À vous de voir…

Où placer son argent pour avoir une rente mensuelle ?

Traditionnellement, les plans d’épargne retraite étaient conçus sur la forme d’une rente viagère. Il faut dire que la rente viagère présente de nombreux avantages. Elle est versée comme complément de revenu mensuel, et offre aux retraités la garantie de percevoir chaque mois, à vie, la somme nécessaire à leurs besoins. 

La bonne nouvelle, c’est que les placements dédiés à la retraite que sont l’Assurance Vie et le Plan Epargne Retraite, vous offrent tous deux le choix de sortir en rente viagère ou au capital. Ainsi, si vous souhaitez épargner en vue de jouir à la retraite d’une rente viagère, ces placements financiers sont faits pour vous !

En choisissant de sortir de votre placement épargne retraite en rente viagère, vous faites le choix de la sécurité. Ainsi, vous ne risquez pas de dépenser toutes vos épargnes pour l’achat d’un bien immobilier ou le financement d’un projet. Le montant de votre rente est fixé à l’avance et vous le touchez à vie. Ni plus, ni moins.  

Par ailleurs, si vous avez anticipé votre retraite et cotisé de nombreuses années, la sortie en rente viagère se montre plus intéressante que la sortie en capital. Elle présente également l’avantage d’être assimilée à une pension de retraite et donc imposable selon le régime des rentes à titre gratuit… Malin non ?

Obtenir une rente mensuelle

Quelle est la meilleure retraite : Assurance Vie ou PER ?

Difficile d’épargner lorsqu’on est jeune actif et qu’on ne dispose que de peu de visibilité sur l’avenir. Vos revenus vont probablement évoluer, vous ferez surement des projets immobiliers, il faudra aussi financer les études des enfants… La vie et ses aléas nous conduisent parfois à piocher dans nos épargnes. Or, en matière de liquidité, l’Assurance Vie est le placement roi. 

De ce point de vue, l’Assurance-Vie offre un confort inégalable. Vous pouvez réaliser un retrait sur votre contrat d’Assurance-Vie à tout moment. L’Assurance-Vie est donc bien plus flexible qu’un Plan Epargne Retraite.  

Toutefois, la souplesse de ce contrat peut se retourner contre son objectif principal : épargner. Ainsi, l’épargnant peu rigoureux peut avoir tendance à piocher sans modération dans son Assurance Vie. Et, la retraite venue, il se trouvera fort dépourvu… 

C’est là l’avantage du Plan Epargne Retraite, il vous incite à épargner sur le long terme en vue de votre retraite. D’abord, vous n’avez pas la possibilité de débloquer les fonds à tout moment, mais uniquement lors de votre départ à la retraite, ou bien pour l’achat de votre résidence principale, ou encore en cas de circonstances exceptionnelles (licenciement, liquidation judiciaire, décès, invalidité…).

Par ailleurs, le PER dispose d’une intéressante incitation fiscale. À nouveau, il vous pousse à épargner pour l’avenir, plutôt qu’à dépenser vos économies. Grâce à la déductibilité des versements, vous êtes fiscalement invité à alimenter régulièrement votre plan retraite. En clair, les versements volontaires sur un plan d’épargne retraite sont déduits de votre revenu imposable…Voilà qui devrait vous faire réfléchir !

Alors, Assurance Vie ou PER, il faut choisir… Quoi que, pas forcément ! Retenez que ces deux placements financiers sont complémentaires. S’ils peuvent tous deux vous permettre d’épargner pour préparer votre retraite, leurs objectifs et avantages peuvent être cumulés

Quel montant épargner pour la retraite ?

La première chose à faire lorsque vous vous intéressez à la mise en place d’un plan épargne retraite, est de vous renseigner sur le montant de votre future pension de retraite. Elle sera probablement très différente selon que vous êtes salarié ou travailleur indépendant

Ensuite, il vous faut estimer l’âge souhaité de votre départ à la retraite et les objectifs que vous voulez fixer. Ainsi vous pouvez établir un montant mensuel minimum que vous devez percevoir pour conserver un rythme de vie normal. Notez qu’il n’existe pas de montant maximal pour le Plan Epargne Retraite. Vous êtes libre de cotiser le montant qui vous plait.

Puis, il faudra analyser votre capacité d’épargne actuelle et future. À ce stade, il vous est conseillé de vous faire accompagner par un expert en gestion de placements financiers pour simuler au mieux votre projet. Ainsi, vous pourrez déterminer précisément le montant de vos cotisations et le rendement moyen de votre plan d’épargne retraite. 

Qui peut souscrire un plan d’épargne retraite ?

Comme l’Assurance Vie, le PER est ouvert à tous. C’était d’ailleurs l’un des objectifs phares de ce nouveau dispositif : un PER unique et pour tous. 

Vous pouvez donc ouvrir un Plan Epargne Retraite à tout âge et quelle que soit votre situation professionnelle (salarié, indépendant, demandeur d’emploi…). Il n’y a pas de condition pour y accéder. 

Nous vous recommandons néanmoins de souscrire à votre contrat épargne retraite le plus tôt possible afin de pouvoir bénéficier de ses avantages fiscaux et pour qu’il produise des intérêts le plus longtemps possible.

Quel Plan Epargne Retraite choisir ?

Avant de contracter un Plan Epargne Retraite, il convient d’accorder une vigilance particulière à la solidité, la fiabilité et la solvabilité de la société qui vous le propose. Pas question d’épargner de l’argent toute votre vie pour n’en jamais voir la couleur…

Pour vous assurer que votre épargne est entre de bonnes mains, vérifiez l’assise des acteurs qui vont assurer votre épargne retraite. À titre d’exemple, Perlib s'appuie sur la solidité des acteurs historiques de l'assurance-vie et du PER que sont : Swiss Life, Aviva et Generali. N’allez pas confier votre épargne retraite à de petits acteurs qui pourraient mettre la clé sous la porte !

Pour savoir quel plan d'épargne choisir

En résumé :

- L’Assurance Vie et le Plan Epargne Retraite sont les meilleurs placements financiers pour préparer et anticiper votre retraite.

 - Ces placements à risques modérés vous assurent un bien meilleur rendement que les livrets d’épargne bancaires.
- Proposant des objectifs et avantages complémentaires, l’Assurance Vie et le Plan Epargne Retraite peuvent volontiers être cumulés.

Alors, verdict ? Quel est le meilleur placement pour préparer votre retraite ? Pas de doute, les placements sur le long terme que sont l’Assurance Vie et le PER, dédiés à la retraite, offrent un investissement très peu risqué et au meilleur rendement. N’attendez plus pour vous offrir une belle retraite, épargnez !