Tout savoir sur la CARPIMKO : caisse retraite des professions libérales médicales

Créée en 1948, elle est l'une des caisses de retraite des assistants médicaux libéraux et d'indépendants libéraux.

CARPIMKO est l'abréviation de Caisse Autonome de Retraite et Prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes, orthoptistes. Lors de sa création, il n'y avait qu'un plan de base, et deux autres plans y ont été ajoutés.

Qui est concerné ?

Infirmiers indépendants, masseurs-kinésithérapeutes, podologues, orthophonistes et orthoptistes en France et  à l'étranger sont tenus de de faire partie de la CARPMINKO.

Les assistants médicaux indépendants qui travaillent de manière indépendante pour le compte de collègues peuvent également participer à CARPIMKO et s'inscrire dans le délai d’un mois à compter de la première activité médicale.  Lisez notre article guide sur les différentes Caisses Complémentaires de Retraite 

Comment fonctionne la CARPIMKO ?

En versant une cotisation à CARPIMKO, vous pouvez percevoir une pension de vieillesse classée comme suit.

  • CNAVPL Pension de Base(Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales);
  • Une retraite complémentaire CARPIMKO;
  • Un régime supplémentaire, si vous êtes conventionné, ASV (Avantage Social Vieillesse).

Si vous versez CARPIMKO, vous pouvez bénéficier de la retraite à taux plein à partir de 65 ans. Pour bénéficier d'une pension à taux plein après 60 ans,  tous les régimes exigent une cotisation totale d'au moins 162 trimestres.

Veuillez noter que ce nombre peut varier selon l'année de naissance. Des conditions plus anciennes s'appliquent aux personnes nées avant 1956.Sauf en cas d'invalidité, vous ne pouvez pas  prendre votre retraite complètement à  65 ans. Le nombre minimum de trimestres de cotisation (soit 162) augmentera d'un chaque année à partir de 2012 pour atteindre 164.

Si vous n'avez pas encore atteint les trimestres de cotisation CARPIMKO, vous avez également la possibilité de retirer votre rente réduite.

L'abattement appliqué sur le montant de la rente à taux plein est de 1,25 % par trimestre manquant, dans la limite des 20 trimestres.  Jusqu'à 25% de réduction.

A l'inverse, il est possible de partir à la retraite après avoir atteint l'âge de la retraite à taux plein. Dans ce cas, il y a une prime de 0,75% par trimestre supplémentaire ou 3% par an.

Comment s’effectue l'affiliation à la CARPIMKO ?

Pour participer à CARPIMKO, envoyez soit une enquête d'adhésion téléchargeable sur le site  CARPIMKO https://www.carpimko.com/document/pdf/affiliation_declaration.pdf soit une lettre indiquant la date de début de vos activités libérales. 

Une copie du diplôme d'Etat doit être jointe à l'un ou l'autre de ces deux documents. Vous devrez également joindre une copie du numéro d'inscription au diplôme (numéro ADELI) délivré par l'ARS ou le verso du  diplôme.

comment calculer la pension de retraite de la CARPIMKO ?

CARPIMKO calcule la pension de vieillesse comme suit.

  1. La pension est calculée en multipliant le nombre de points gagnés par la valeur du point (19,32 euros au 1er janvier 2015/2016).
  2. Nous appliquerons des réductions et des frais supplémentaires à ce montant.
  3. Vous pouvez ensuite calculer le nombre de points que vous avez gagnés. Les points gagnés seront proportionnels aux points gagnés dans chaque tranche si vous avez payé la cotisation maximale à  CARPIMKO.

CARPIMKO TRANCHE 1

Points T1 = Cotisations T1 de l’affilié * Points T1 max / Cotisation T1 max

CARPIMKO TRANCHE 2

Points T2 = Cotisations T2 de l’affilié * Points T2 max / Cotisation T2 max

Cotisez pour votre retraite

Depuis 1996, le système CARPIMKO permet d'obtenir chaque année une pension forfaitaire et une pension proportionnelle au revenu.

Cette rente fixe équivaut à une cotisation de 912 € (à partir de 2007) et permettra l'acquisition de 8 points de rente.

La cotisation proportionnelle est de 3% des revenus couverts par la cotisation. Autrement dit, les revenus sont compris entre 25 246 € et 108 846 € (valeurs depuis 2007). Cette contribution est divisée par le coût annuel pour gagner des points afin de calculer les points gagnés. Le coût d'achat des points et la valeur des points de pension en 2007 étaient respectivement de 114 € et 17,28 €.

Le nombre de points que vous pouvez gagner chaque année est limité à 30 points. Ainsi, avec une  cotisation supplémentaire d'un an au régime CARPIMKO, vous percevrez une pension de vieillesse annuelle de  518,4 €.

Pour  plus d'informations sur le calcul de votre pension de vieillesse et le CARPIMKO  général (cotisations, conseils pratiques, formulaires, etc.), allez sur le site du CARPIMKO.

Possibilité de réduction ou de dispense des cotisations CARPIMKO

Plusieurs cas sont possibles pour réduire vos cotisations CARPIMKO :

  • Vous êtes 100% invalide et devez avoir besoin de l'aide d'un tiers. Ensuite, une réduction forfaitaire de 50 % sera appliquée au système auxiliaire. Cependant, les cotisations du CARPIMKO au régime de base, au régime  décès et aux prestations de vieillesse restent inchangées. Mais, vous pouvez gagner 200 points gratuits.
  • Si vous êtes dans l'incapacité de travailler à temps plein pendant plus de 6 mois, vous serez exonéré des cotisations CARPIMKO pendant un an lorsque les conditions sont remplies, sauf pour l'Allocation de Sécurité Sociale Vieillesse (ASV). .. Cependant, 400 points seront attribués pour le système de base et continueront à être vérifiés pendant un an. Vous recevrez 8 points  pour une contribution forfaitaire d'approvisionnement supplémentaire. Dans le cas contraire, la moyenne des points des trois années précédant l'année d'exonération s'applique si elle est supérieure à 8.
  • Si c’est une retraite infirmier, vous devez avoir eu 70 ans l’année précédant votre demande. L’exonération porte alors simplement sur l’Avantage Social Vieillesse.

L'indemnisation de la maternité 

Que vous soyez  infirmière,  kinésithérapeute, podologue, orthophoniste, orthoptiste, vous devez respecter certaines conditions couvertes par CARPI MKO lors d'un accouchement et d'une adoption.Tout d'abord, vous devez être personnellement connecté au système de remèdes naturels. Vous devrez également vous connecter à un assistant médical certifié (PAMC). En 2018, vous percevrez  une indemnité forfaitaire de maternité de 3.311 €.

Cette dernière est versée sans condition de suspension d'activité. Si vous quittez votre emploi pendant au moins 8 semaines, vous recevrez également une allocation hebdomadaire de 54,43 € par jour. C'est un peu plus de 1 600 € par mois.

Vous ne recevrez rien via CARPI MKO, qui accorde jusqu'à 100 points de pension après la naissance, sans dépasser 550 points par an.

A SAVOIR 

Pour contrer cette situation, il existe une assurance professionnelle. Il s'agit d'une solution d'épargne personnelle adaptée à vos besoins. Par conséquent, il faut noter son existence.

Cotisez pour votre retraite

Lisez aussi : 

  • CAVP Caisse Assurance Vieillesse des Pharmaciens 
  • AGIRC ARRCO Régime de Retraite Complémentaire de l'ensemble des salariés 
  • RAFP Retraite Complémentaire des Fonctionnaires 
  • CNAV IREC Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse 
  • CNBF Caisse Nationale des Barreaux Français 
  • CARSAT , Caisse d'Assurance Retraite et de Santé au Travail 
  • CARPIMKO Caisse Retraite des Professions Libérales Médicales 
  • CARMF Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 164 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilité
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727.

logo-orias.svg