La caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO

L’Agirc-Arrco, retraite complémentaire, s'additionne à la retraite de base étant la retraite de la Sécurité sociale. Une explication du fonctionnement du dispositif Agirc Arcco et du mode de calcul des retraites complémentaires permet de mieux appréhender les retraites futures.

L'Agirc-Arrco est une caisse de retraite complémentaire privée qui, par définition, complète les retraites de base telles que les retraites CNAV. L'employeur est responsable de l'affiliation du salarié à la caisse de retraite. Lisez notre article guide sur les différentes Caisses Complémentaires de Retraite 

L'Agirc-Arrco est donc un complément à la retraite de base versée par la sécurité sociale ou la MSA, ce qui signifie que cotisent les salariés du secteur privé  des services industriels, commerciaux et agricoles. Au régime de base ou à la MSA pour la retraite agricole et à la retraite complémentaire auprès de l'Agirc-Arrco.

La pension de base relève de la sécurité sociale, tandis que la pension complémentaire relève de l'Agirc-Arcco pour les  travailleurs du secteur privé. Les salariés dans le domaine du commerce, de l’agriculture ou encore des services dépendent, pour leur retraite complémentaire, de l’Agirc-Arcco.

Les régimes L’Agirc et Arrco étaient deux régimes de retraite distincts avant le 1er janvier 2019

  • L'Agirc (Association Générale des Institutions de Retraite Complémentaire des Cadres) s’occupait des régimes de retraite complémentaire de l'ensemble des cadres salariés
  • l’Arrco (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des Salariés) s’occupait des régimes de retraite complémentaire des salariés : agents de maîtrise et cadres, employés, ouvriers, employés et techniciens.

La fusion entre l’Agirc et l’Arrco 

Le Programme Agirc-Arrco est voit le jour le 1er janvier 2019 après la fusion du Programme Agirc et du Programme Arrco.

La fusion Agirc Arrco gère les activités de 13 Caisses de Retraite Complémentaire Agirc Arrco qui collectent les cotisations versées par les salariés et employeurs.Ces fonds de pension complémentaire comptent également des points de pension et versent des pensions.

Les pilliers du plan Agirc-Arrco sont identiques à ceux de avant fusion.

  • Répartition : Suivant le principe de solidarité intergénérationnelle, les cotisations versées par les salariés et leurs employeurs servent à payer immédiatement les pensions des retraités actuels.
  • Chaque année, les cotisations versées par les travailleurs et les entreprises sont créditées sur un compte ouvert au nom de chaque travailleur et converties en points pour accumuler de futurs droits  à pension.
  • Gestion par les partenaires sociaux, les syndicats et les organisations patronales qui fixent la valeur des points au 1er novembre de chaque année.

 La valeur des points Agirc Arrco étant la même que la valeur des points Arrco, les points Agirc sont convertis selon une expression qui garantit une  équivalence exacte des droits.

Contractez en ligne

Contactez-nous

Le fonctionnement du régime par points de l'Agirc-Arrco 

Les cotisations  versées par l'employeur (cotisations salariales + cotisations patronales) donnent droit à des points de retraite complémentaire. Lorsque vous prenez votre retraite, tous les points sont additionnés et multipliés par la valeur des points le jour de votre retraite.

Le calcul des points de pension comporte trois éléments : les critères de cotisation, le taux de calcul des points et le prix du point. Ainsi, le nombre de points correspond  à la formule contribution x taux d'acquisition des points / prix des points.

Vous pouvez savoir combien de points  vous avez accumulés dans votre aperçu de carrière.

Les principales caractéristiques de l'Agirc-Arrco sont : 

  • Gestion des retraites complémentaires des salariés du secteur privé de l'industrie, du commerce, des services et de l'agriculture. 
  • Il complète le système de base. 
  • L'adhésion est obligatoire pour tous les salariés.
  • Etant transférables, les cotisations  versées par les travailleurs et les employeurs servent à payer directement les pensions des personnes âgées (retraités) pour instaurer le principe de solidarité entre les générations et les différents secteurs d'activité.
  • Les cotisations versées par les entreprises et les salariés sont converties en points de retraite et conservées tout au long de la carrière du salarié.
  • Le montant de la pension Agirc Arrco dépend de la valeur du point applicable et de l'âge de la retraite.
  • Les personnes qui ont vécu des événements de la vie (maladie, chômage) peuvent cumuler des points pour la retraite et faire preuve de solidarité.

Comment calculer le montant de votre retraite complémentaire ?

Pour connaître le montant de votre pension de retraite complémentaire, il vous suffit de multiplier le nombre de points acquis par la valeur du point en vigueur au moment de prendre votre retraite.  

Pour calculer le montant de la pension complémentaire de retraite, il  faut multiplier le nombre de points gagnés par la certaine valeur du point en question lors du départ en retraite .

Le montant annuel brut de votre retraite Agirc-Arrco correspond donc à la formule : nombre de points Agirc-Arrco x valeur du point Agirc-Arrco. Le prix d’achat d’un point est fixé chaque année. La valeur annuelle du prix d’achat du point Agirc-Arrco est de 17,0571 € en 2019.

La procédure de demande de retraite à l'Agirc-Arrco ?

Il faut réaliser la demande 6 mois avant la date de départ souhaitée en l'effectuant en ligne

Il est également possible de :

  • demander à recevoir un dossier de demande de retraite complémentaire par téléphone au 0 820 200 189 
  • se rapprocher d'un centre d'information CICAS de votre département ;

Quelles sont les formalités ?

Il faudra transmettre à la caisse de retraite complémentaire concernée un certain nombre de pièces justificatives dont :

  • la pièce d'identité, l'avis d'imposition, livret de famille, le RIB, le livret militaire ;
  • des documents justifiant de vos périodes travaillées (bulletins de paie, contrat ou certificat de travail) ;
  • pour le chômage (attestation Pôle emploi) ;
  • l'attestation d'indemnisation sécurité sociale en cas de maladie ;
  • l'imprimé de demande de retraite complétée ;
  • la reconstitution de carrière validée (Agirc-Arrco) ;
  • l'imprimé période de carrière qui sera complété des périodes non prises en compte lors de la vérification de votre reconstitution de carrière.

BON A SAVOIR 

Si vous remplissez les conditions requises et si votre dossier est complet, votre retraite prendra effet au 1er jour du mois suivant le dépôt de votre demande ou à la date que vous aurez mentionnée sur le formulaire « demande de retraite ».


 

Obtenez un avis selon votre profil

Contactez-nous

Lisez aussi : 

  • CAVP Caisse Assurance Vieillesse des Pharmaciens 
  • RAFP Retraite Complémentaire des Fonctionnaires 
  • CNAV IREC Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse 
  • CNBF Caisse Nationale des Barreaux Français 
  • CARSAT , Caisse d'Assurance Retraite et de Santé au Travail 
  • CARPIMKO Caisse Retraite des Professions Libérales Médicales 
  • CARMF Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France