Retraite au Maroc : le guide

Publié le 10 février 2024
par Assia Bousfiha

Le Maroc est depuis longtemps une destination prisée des retraités français. A deux ou trois heures de vol de la France, ce pays offre une qualité de vie élevée, un climat ensoleillé et une politique fiscale attractive. L'existence d'un accord entre les deux pays facilite également la procédure d'installation.

Démarches à suivre pour être retraité au Maroc

Démarches en France

Toutes les caisses de pension de base et complémentaires doivent être annoncées avant votre départ à la retraite. Pour continuer à percevoir votre pension de vieillesse, vous devez présenter une fois par an un certificat de vie à remplir par les autorités marocaines locales.

Les démarches au Maroc

Les citoyens français peuvent séjourner au Maroc jusqu'à 90 jours sans visa.

Passé ce délai, vous devez demander une carte grise auprès des autorités marocaines en vous adressant à un commissariat de police ou à la gendarmerie. Après avoir séjourné 3 ans au Maroc, vous pouvez demander une carte de séjour (valable 10 ans).

Fiscalité au Maroc 

Déclaration impôt sur le revenu ?

La convention fiscale entre la France et le Maroc prévoit que les pensions de vieillesse sont imposées dans le pays de résidence.

Ainsi, les pensions de retraite, y compris celles des assurances complémentaires (assurance vie, Perco, PER Entreprise, Perp…), sont soumises à l'impôt sur le revenu marocain.

C'est un avantage : Tous les revenus bénéficient de la réduction de 40%, à condition que les tarifs ne soient pas sensiblement différents des tarifs français. De plus, si vous recevez votre pension en dirhams sur un compte marocain, la réduction sera de 80%.

Les avantages fiscaux de passer sa retraite au Maroc

Exonération des charges sociales

Comme toutes les pensions de retraite perçues à l'étranger, vos pensions françaises reçues au Maroc sont exonérées de CSG-CRDS.

Assurance maladie

Vous paierez des primes d'assurance maladie différentes en fonction de votre pension (3,2% pour la pension sociale de base et 4,2% pour la pension supplémentaire).

Vous pouvez bénéficier du système marocain en vous inscrivant à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale marocaine et en présentant le formulaire SE 350-07 demandé par la Caisse de Retraite de Base française. Pour une couverture encore plus régionale, vous pouvez également souscrire une assurance maladie auprès de la Caisse des Français de l'enseignement (CFE) ou une assurance complémentaire privée. Vous pouvez également bénéficier du système français lors de votre séjour en France.

Toutefois, une autorisation spéciale est requise pour une hospitalisation de plus d'un mois.

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727