Bénéficiez d'un bilan patrimonial 100% gratuit !

A quoi correspond la retraite des coiffeurs ?

Publié le 10 juin 2024
par Assia Bousfiha

Le montant de l’indemnité de départ en retraite dépend de l’ancienneté du salarié dans l’entreprise et de l’initiative du départ.

Age de retraite et indemnité des coiffeurs

Dans le cas présent vous avez, à priori, décidé de partir à la retraite (il ne s’agit pas d’une mise à la retraite par votre employeur) puisque vous avez atteint l’âge légal vous donnant droit à une pension de vieillesse (62 ans) et vous comptabilisez plus de 10 ans d’ancienneté (c. trav. art. L. 1237-9).

La convention collective nationale de la coiffure ne prévoyant pas de calcul plus favorable que celui de l’indemnité légale, c’est le code du travail qui s’applique (art 7-5-2 CCN).

L’indemnité légale de départ à la retraite est égale à (c. trav. art. L. 1237-9 et D. 1237-1) :
• 1/2 mois de salaire après 10 ans d’ancienneté ;
• 1 mois de salaire après 15 ans d’ancienneté ;
• 1 mois et demi de salaire après 20 ans d’ancienneté ;
• 2 mois de salaire après 30 ans d’ancienneté.

Le salaire à prendre en considération pour le calcul de l’indemnité est, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié, le salaire moyen des 12 derniers mois ou celui des 3 derniers mois. Dans ce dernier cas, les primes ou gratifications de caractère annuel ou exceptionnel versées au salarié pendant cette période ne sont prises en compte qu’au prorata (c. trav. art. D. 1237-2).

Les conditions de la pension de base et pension complémentaire 

Depuis 1973, les coiffeurs indépendants bénéficient de la même pension de base que les salariés des entreprises.

Il existe également une pension complémentaire devenue obligatoire depuis 2013. Le calcul de la pension des coiffeurs indépendants dépend de la durée de leur activité.

Ainsi, les coiffeurs ayant exercé une activité artisanale depuis 1973 doivent utiliser le calcul suivant pour déterminer leur pension de base : Revenu de base moyen par an x ​​taux de demande x (nombre de trimestres gagnés / nombre de trimestres requis).

Pour les salariés, le revenu annuel moyen est calculé sur les 25 années les plus élevées, avec un taux de liquidation maximum de 50 %.

Les travailleurs indépendants qui ne remplissent pas les conditions pour bénéficier d'une retraite à taux plein verront leur pension réduite, mais ceux qui continuent à travailler au-delà de l'âge légal de la retraite malgré avoir gagné un trimestre complet bénéficieront d'une majoration de 1,25%.

Pour les périodes travaillées en tant qu'indépendant avant 1973, les coiffeurs ont cotisé pour une retraite de base fonctionnant avec un système de points. La valeur du point est fixée tous les ans par le RSI. 

La retraite complémentaire des coiffeurs indépendants est réalisée par le RSI également et fonctionne selon un système de points, comme la retraite complémentaire des salariés. Il est possible d'obtenir des points gratuits pour compenser les périodes écoulées avant la mise en place de la retraite complémentaire, en 2013 comme vu précédemment dans cet article. La retraite complémentaire doit être liquidée au même moment que la retraite de base, comme c'est le cas pour les salariés également. Le calcul du montant est le même que celui pour la retraite complémentaire des salariés.

Le salaire moyen des coiffeurs en activité 

En France, les coiffeurs sont rémunérés selon la structure salariale traditionnelle.

Les coiffeurs perçoivent généralement le salaire minimum en début de carrière, mais les salaires augmentent progressivement en fonction de l'expérience, pour atteindre environ 2 200 euros par mois pour les coiffeurs les plus expérimentés.

Un coiffeur indépendant qui possède son propre salon peut espérer gagner en moyenne 5 000 € par mois, en fonction du chiffre d'affaires et des frais fixes, mais doit également assumer toutes les tâches liées à la gestion de l'entreprise.

Travail de gestion de l'entreprise et travail administratif

Les esthéticiennes à domicile qui travaillent en indépendant sont payées le même prix que les esthéticiennes en salon, mais elles n'ont pas de vitrine pour attirer de nouveaux clients.

Cependant, moins de coûts peuvent être couverts dans ce domaine, car les coûts fixes tels que les installations et les employés sont réduits.

En résumé, les prestations de retraite et les indemnités de retraite en cosmétologie répondent à certaines conditions qu'il convient de connaître dès le début de sa vie professionnelle afin d'être préparé au mieux.

Lisez aussi : 

Retraite Notaires              

Retraite BTP

Retraite Professeurs  

Retraite Journalistes   

Retraite SNCF

Retraite Banque de France

Retraite Députés

Retraite Policiers

Retraite Chauffeurs

Retraite Radiologues

Retraite Ophtalmologues

Retraite Gynécologues

Retraite Chirurgiens

Retraite Cardiologues

Retraite Orthophonistes 

Retraite Kinésithérapeute 

Retraite Dirigeants 

Retraite Président 

Retraite Agriculteurs 

Retraite Fonctionnaires hospitaliers 

Retraite Pilote de ligne 

Retraite Pharmaciens 

Retraite Facteurs 

Retraite Ingénieur 

Retraite Magistrats 

 Retraite Gendarmes                                    

Retraite Instituteurs                                    

Retraite Militaires                                      

Retraite Avocats                                           

Retraite Psychiatres                                  

Retraite Pédiatres                                      

Retraite Dermatologues                             

Retraite Anesthésistes                                

Retraite Médecins                                      

Retraite Podologues                                   

Retraite Infirmiers                                     

Retraite Ministres                                      

Retraite Pompiers professionnels            

Retraite Assistantes maternelles                 

Retraite Clercs de notaires                         

Retraite Dentistes                                       

Retraite Entrepreneurs                                

Retraite Aide Soignantes                            

Retraite Experts Comptables                      

Retraite Sportifs de haut niveau                 

Retraite Psychologues                                

Retraite Boulangers 

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 500 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727