A quoi correspond la retraite des pompiers professionnels ?

Publié le 8 janvier 2024
par Assia Bousfiha

Comme les fonctionnaires « classiques », les pompiers professionnels (SPP) disposent de régimes de retraite spécifiques. Leur retraite comprend :

  • Pension de base,
  • Pension complémentaire.

Les SPP sont des agents publics territoriaux. Ils cotisent donc à la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL). Ainsi, toutes les informations concernant la retraite des pompiers sont disponibles sur le site de la CNRACL.

Les pompiers appartiennent également à un groupe « distinct » de fonctionnaires :

Ils ont donc le droit de prendre une retraite anticipée. Nous prenons donc en compte la pénibilité et le danger de ce métier. En effet, ils sont confrontés à des risques spécifiques et à une fatigue particulière. Il est donc tout à fait raisonnable de considérer l’âge de la retraite.

La retraite des pompiers peut également s'accompagner de diverses primes :

Primes de feu, primes de temps de service, etc. Sous certaines conditions, la rente peut également être transférée au conjoint en cas de décès prématuré du RCR.

Retraite des pompiers professionnels : À quel âge?

Comme nous l'avons dit, les pompiers professionnels ont droit à une retraite anticipée en raison des spécificités de leur activité. Lisez notre articles abordant la retraite selon le métier

Comme pour d’autres régimes, l’âge légal de la retraite dépend de l’année de naissance. Les pensions peuvent être versées entre 55 et 57 ans. Pour les RCR nés avant juillet 1956, il est de 55 ans. Pour ceux nés après 1960, c'est 57.

La règle en vigueur aujourd'hui pour la majorité des pompiers professionnels encore en activité est de prendre sa retraite à 57 ans.

Le nombre de trimestres est également important pour percevoir une pension complète. Depuis 2012, il a fallu 164 personnes pour avoir droit à une pension à taux plein. Nous le verrons un peu plus loin, mais il y a toujours un bonus de temps de service.

Nous tenons également à préciser que la prolongation de la durée minimale de service ne concerne pas le SPP, qui, au 11 novembre 2010, comptait 15 ans de service effectif. Nous avons également des restrictions d'âge : de 60 à 62 ans selon l'année de naissance.

Les services rendus par les pompiers de Paris ne « comptent pas ici ». En fait, il ne s’agit pas d’un service civil territorial mais d’un service militaire.

Le calcul de la retraite des pompiers professionnels

Maintenant que nous connaissons les règles de pension du RCR, voyons comment est calculée la pension de base.

Les règles sont assez simples :

Concernant la retraite du pompier, nous la basons sur son « salaire » final. Au maximum, les RCR pourront repartir avec 75 % de leur revenu annuel moyen. Ce taux de liquidation de 75% est supérieur à celui du secteur privé (maximum 50%).

Ce qui nous manque le plus, ce sont les 6 derniers mois de salaire. Ce système est donc bénéfique pour le pompier professionnel car il sera basé sur ses « meilleures » années de performance. Logiquement, le salaire d'un pompier professionnel devrait être plus élevé en fin de carrière qu'au début.

Ainsi, le calcul de la pension est le suivant :

Pension de base = (temps de travail trimestriel + prime x 75% x Salaire index) / nombre de trimestres requis

Qu'est-ce qu'une pension complémentaire pour les pompiers professionnels ?

Les pompiers professionnels perçoivent également des pensions complémentaires. Comme son nom l’indique, elle viendra s’ajouter à leur pension de base.

Pour ce faire, ils peuvent cotiser au Fonds national de prévoyance de la fonction publique (Préfon-retraite). Tout cela est facultatif. Il ne s’agit pas d’une pension complémentaire obligatoire.

Préfon-retraite est spécialisé dans les retraites complémentaires des agents publics.

Ce régime individuel et non obligatoire s'applique à tous les organismes du service public, y compris les pompiers. Voici une pension capitalisée : Nous contribuons et ces contributions sont converties en points.

Au moment de la retraite, la formule suivante est appliquée pour bénéficier d’une pension complémentaire :

Pension complémentaire = Points accumulés x Valeur de service des points

Les retraites complémentaires se présentent sous la forme de rentes viagères. Il est également possible de demander un versement en capital mais seulement à hauteur de 20 %. Il est impossible de récupérer 100 % du capital.

Les RCR ont droit à certaines prestations à la retraite. Concrètement, ils peuvent nécessiter certaines augmentations en raison de la nature de leurs activités (risque, fatigue, etc.).

Le prix de pompier est décerné aux pompiers professionnels actifs depuis au moins 17 ans et ayant atteint l'âge légal de la retraite (en fonction de leur année de naissance). Ce niveau a été réévalué en 2020 et augmenté de 19 à 25 % du salaire de base.

Bonus de temps de service : L'augmentation du temps de service est mise en œuvre sous forme de trimestres supplémentaires. Concrètement, cela correspond à 1/5 du temps de service du SPP. Cela peut aller jusqu'à 20 trimestres ou 5 ans.

Trois conditions doivent être remplies pour que SPP en bénéficie :

  • Il devrait être démis de ses fonctions de direction en tant que pompier professionnel. Ceux qui ont rejoint une autre agence ou un autre emploi ne peuvent pas y prétendre.
  • Il doit avoir atteint l'âge légal de la retraite.
  • Il doit justifier de 25 à 27 années de service (au moins 17 années en tant que SPP). Ce prix permet à un pompier de carrière de remplir toutes les conditions de sortie après 32,5 ans. Grâce au bonus maximum, cela équivaut à 37,5 rentes.

L'augmentation pour les enfants : Un pompier professionnel qui a élevé au moins trois enfants au cours de sa carrière a droit à une pension décuplée. Certaines conditions s'appliquent cependant (et notamment le temps qu'il consacre à la garde de ses enfants).

Les RCR qui ne sont pas en mesure de travailler avant l’âge de la retraite à taux plein et qui ont besoin d’un soutien bénéficieront d’un soutien accru. Là encore, les conditions existent. Les pompiers doivent notamment avoir besoin du soutien d’une tierce personne dans les activités quotidiennes (se laver, manger…).

Quelle retraite pour un pompier militaire ?

La retraite d'un pompier à Paris, qu'il ait travaillé 15, 20 ou 30 ans, n'est pas la même chose que la retraite d'un pompier ailleurs. Pour quoi ? Parce que le pompier de Paris est un militaire.

Les officiers de la Brigade de Paris (BDP) et du Bataillon des Sapeurs-Pompiers de Marseille (BMPM) ont un statut « distinct ». Ce sont des pompiers militaires.

Les troupes SP bénéficient d'un plan de retraite spécial. Il n'y a pas d'âge minimum de départ à la retraite. Le départ s’effectue donc à l’âge souhaité. Nous ne prenons en compte que le temps de service pour les calculs. La durée de la retraite des pompiers militaires est calculée selon la formule suivante :

(nombre de trimestres disponibles/nombre de trimestres nécessaires pour une retraite complète) X 0,75

Le solde de l'indice total est un indice de carrière (chaque échelon possède un indice total). Nous conservons la copie valable 6 mois avant la fin des opérations. Enfin, un système de remise ou de bonus est appliqué.

Une réforme est en cours. Il sera appliqué en 2025. Ainsi, les officiers pourront prendre leur retraite après 27 ans de service dans l'armée. Pour les non-officiers, vous devez avoir au moins 17 ans.

A combien s'élève la pension des pompiers volontaires ?

Existe-t-il une pension pour les pompiers volontaires ? Avons-nous également un système de zones de retraite pour les pompiers volontaires retraités ?

A noter que oui, les pompiers volontaires (SPV) bénéficient des « avantages de fidélité et de reconnaissance » (PFR). Et ce depuis 2005. Cet avantage est offert à tous les pompiers volontaires retraités. Il s’agit d’une pension annuelle complémentaire, qui peut bien entendu être cumulée avec d’autres sources.

Cette prestation est versée annuellement en décembre et est également exonérée d'impôt sur le revenu !

Il est attribué sous conditions. Le SPV doit justifier d'au moins 20 années d'ancienneté et être à jour de ses cotisations de retraite. Le paiement a lieu à la résiliation (au moins 55 ans). Depuis 2016, on parle des « nouveaux » Avantages de Fidélité et de Reconnaissance (NPFR). Le système a encore été amélioré :

Le NPFR est perçu pour 20 ans en cas d'inactivité liée à une incapacité médicalement reconnue,

50% de ce montant est versé aux bénéficiaires en cas de décès du SPV et ayant au moins 20 ans d'activité (avant 55 ans).

Une nouvelle bonification de retraite pour les pompiers volontaires est à nouveau introduite en 2021. Désormais, il ne faut plus justifier de 20 ans d'ancienneté pour pouvoir bénéficier du dispositif, mais seulement de 15 ans.

Lisez aussi : 

Retraite Notaires              

Retraite BTP

Retraite Professeurs  

Retraite Journalistes   

Retraite SNCF

Retraite Banque de France

Retraite Députés

Retraite Policiers

Retraite Chauffeurs

Retraite Radiologues

Retraite Ophtalmologues

Retraite Gynécologues

Retraite Chirurgiens

Retraite Cardiologues

Retraite Orthophonistes 

Retraite Kinésithérapeute 

Retraite Dirigeants 

Retraite Président 

Retraite Agriculteurs 

Retraite Fonctionnaires hospitaliers 

Retraite Pilote de ligne 

Retraite Pharmaciens 

Retraite Facteurs 

Retraite Ingénieur 

Retraite Magistrats 

Retraite Coiffeurs 

 Retraite Gendarmes                                    

Retraite Instituteurs                                    

Retraite Militaires                                      

Retraite Avocats                                           

Retraite Psychiatres                                  

Retraite Pédiatres                                      

Retraite Dermatologues                             

Retraite Anesthésistes                                

Retraite Médecins                                      

Retraite Podologues                                   

Retraite Infirmiers                                     

Retraite Ministres                                              

Retraite Assistantes maternelles                 

Retraite Clercs de notaires                         

Retraite Dentistes                                       

Retraite Entrepreneurs                                

Retraite Aide Soignantes                            

Retraite Experts Comptables                      

Retraite Sportifs de haut niveau                 

Retraite Psychologues                                

Retraite Boulangers 

Posez une question
un expert vous répondra

Pour examiner votre commentaire, nous sommes amenés à traiter vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité.

La gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
Avis GoogleAvis Google | 4.9 sur 482 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilitéSimulateur PER : calcul et rendement
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727