A quoi correspond la retraite des instituteurs ? 

 

Les instituteurs font partie intégrante des fonctionnaires d’Etat. 

Ils sont enseignants au primaire, ainsi que dans les écoles maternelles. Le corps des professeurs des écoles, fondé en 1989, a intégré un grand nombre d'enseignants.

Ceux qui étaient instituteurs avant peuvent entrer dans la catégorie "active" sous certaines conditions. Après cela, ils ont  la possibilité de prendre une retraite anticipée contrairement aux enseignants sédentaires. Hormis cette différence, les  mêmes règles  de retraite s'appliquent aux professeurs et aux instituteurs.  Consultez notre article guide concernant la Retraite par Métier.

De quelle caisse de retraite dépendent les instituteurs ?

Les instituteurs appartiennent au Service National des Retraites de l’Etat (SRE) dépendant de la Direction Générale des Finances Publiques. Leur contribution est depuis 2021 de 11,10 %.

Ils s'appuient sur le Régime de Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP) pour les retraites complémentaires. La cotisation versée au RAFP est de 10% est répartie équitablement par employeur et enseignant. Des régimes supplémentaires tiennent compte des facteurs salariaux qui ne sont  pas inclus dans le calcul de la pension de retraite. Ceux-ci comprennent des indemnités, des primes ou une rémunération pour les heures de tutorat des élèves. Il s'agit d'un système de points.

Contractez en ligne

Quelle est la somme de retraite perçue par les instituteurs ?

Les instituteurs retraités perçoivent une pension d’environ 2 500 €. 

De surcroit, les enseignants ayant trois enfants ou plus recevront une majoration de pension de 10 %. A partir du 4ème c'est 5% par enfant. Toutefois, le montant de la pension de retraite ne doit pas dépasser le salaire des 6 derniers mois, même si ils perçoivent une majoration ou une surcote.

Le mode de calcul de leur retraite est similaire à celui des autres fonctionnaires. Il se base sur sur le total des 6 derniers mois. Utilisez cette formule :

Traitement indiciaire brut x Taux de liquidation x Coefficient de minoration (décote) ou majoration (surcote)  = Pension de retraite de base

Le salaire brut de base des 6 derniers mois avant la fin de l'activité de l'enseignant est le traitement brut indiciel de référence. Le coefficient de minoration ou d'augmentation se calcule selon le nombre de trimestres manquants ou supplémentaires associés à la période de cotisation requise. 

Cotisez pour votre retraite

A quel âge peuvent partir à la retraite les instituteurs ?

Pour les instituteurs, le départ à la retraite va dépendre de la catégorie à laquelle ils vont appartenir. Finalement,  les enseignants peuvent être considérés comme "actifs" ou "sédentaires", selon leur carrière et la durée de leur participation à l'éducation nationale.

Les instituteurs de la catégorie active ont la possibilité de partir à la retraite dès 57 ans. Ils doivent remplir les conditions suivantes :

La catégorie active a la possibilité de prendre sa retraite à  57 ans. Les conditions suivantes doivent être remplies :

Intégrer le corps des professeurs des écoles avant le 1er juillet 2011.

  • Au moins 15 ans de service effectifs en tant qu’instituteurs.
  • Depuis 2011, cette durée a été portée à 17 ans.

La catégorie sédentaire peut prendre sa retraite qu'à partir de 62 ans. 

Ce sont des enseignants qui :

  • Sont été recrutés comme professeurs des écoles de manière directe
  • N’ont pas 15 ans de service comme instituteur.

UN SAVOIR 

Les instituteurs, qu'ils soient actifs ou sédentaires, ne perçoivent pas automatiquement une retraite à taux plein après avoir atteint l'âge de la retraite. Pour ce faire, ils doivent être en mesure de justifier de la durée réelle d'assurance demandée.

Cotisez pour votre retraite

Posez une question
un expert vous répondra

Perlib : la gestion de patrimoine, pour tous.
ActualitésContactez-nous
5.0
GoogleAvis Google | 164 avis
PERPER pour les professions libéralesGestion et avantages d’un PER : toutes les infos essentielles…Fiscalité PER : déduction fiscale, avantages | PerlibPER, PERP ou loi Madelin : comment les différencier ?Meilleur PER (Plan Epargne Retraite) - Lequel choisir ?Simulateur rente PER : calculez le montant de votre rente PERP !Simulateur Plafond de déductibilité
Assurance VieModalité de versement Assurance Vie et retraitAssurance Vie : succession et décèsFiscalité Assurance VieAssurance Vie pour les professions libéralesContrats de capitalisation : valorisez votre patrimoine !Simulateur Rachat Assurance VieSimulateur Assurance Vie : calcul et rendement
RetraiteAssurance Vie ou PER, comment choisir ?Professions libérales : préparer sa retraite quand on est indépendantÉpargne retraite individuelle : découvrez les meilleures solutions…Quel est le meilleur placement épargne retraite ?Retraite par métier : le guide de la retraite par profession Caisses complémentaires de retraite
ImmobilierLMNPLoi PinelSCPILoi Malraux : l’investissement dans l’immobilier ancienLoi Girardin : investissements et défiscalisationDéfiscalisation Monuments Historiques : tout savoir sur ce dispositif !Déficit foncier et réduction d'impôts

Perlib est un courtier en assurances agréé par l'ORIAS N°21 002 727.

logo-orias.svg